Exclu : Tribune ou Tribunal : Histoire d’en rire à Drancy

Tribune des élus socialistes au Conseil municipal dans Drancy Immédiat n°264 du 16 au 31 décembre 2013

Une ville, cela se gère, ok. Mais cela n’est pas suffisant et c’est pour cela que l’on place des élus à sa tête, élus qui devront porter un projet pour la ville, donner un sens à son histoire, provoquer son développement, rendre ses habitants heureux et fiers d’y habiter….

Une fois n’est pas coutume, voici, en avant-première, le texte de la rubrique socialiste qui paraitra sur Drancy Immédiat n°264 du 16 décembre 2013.

Drancy n’est pas une ville si mal gérée, on ne peut pas reprocher cela à son maire. Hormis peut-être, un endettement un peu fort, pouvant se révéler pénalisant pour les investissements qui devront être faits dans les années à venir, hormis aussi un manque criant d’imagination sur le plan culturel avec une offre aussi développée que celle d’une petite ville du fin fond de la Lozère des années 50 : amusez vous à taper ‘culture Drancy’ sur Google puis ‘culture Bobigny’ et faites cela avec d’autres villes voisines ou sensiblement de même taille, vous serez surpris par le nombre de résultats : exemple à côté de nous : Drancy: 753.000 résultats, contre Bobigny: 1.260.000, qui possède pourtant 20.000 habitants de moins. Cherchez l’erreur… Mais c’est vrai qu’à Drancy, le soir, c’est le quasi couvre-feu: la municipalité de droite ne souhaite pas que les jeunes sortent trop sur Drancy le soir, « Ça risque de dégénérer… ». Donc il ne faut rien leur proposer. Qu’ils aillent sur Paris. Et puis qu’ils aillent habiter ailleurs, en fait ! De toutes façons, à Drancy, il n’y a pas de logement disponible à un prix abordable pour les jeunes, pour les enfants de parents vivant en HLM, comme pour les autres, d’ailleurs.
En fait, Drancy semble n’être ‘que’ gérée… Tout cela manque cruellement de créativité et d’enthousiasme, d’ambition pour la ville, c’est peut-être cela, le souci…
Pour terminer sur une note plus rose, je vous souhaite à toutes et à tous, de très très bonnes fêtes de fin d’année.

Gilles Saulière,
Président du groupe socialiste au Conseil municipal de Drancy

Ce mois-ci, jouez à être « élu de la majorité de droite » et rédigez une riposte à cette rubrique, voici les règles que je vous propose :

Donc ce mois-ci, je vous propose un petit jeu : sachant que cette rubrique doit être livrée à la rédaction de Drancy Immédiat 15 jours avant la date de parution du journal et qu’elle est, à cette occasion, transmise au maire, lequel a donc le temps de préparer sa riposte, via un ou deux conseillers municipaux de la majorité pris au hasard se prêtant à ce jeu anti-démocratique et irrespectueux du droit d’expression de l’opposition, rédigez vous aussi votre riposte selon ces quelques règles :

  • Pas plus de 1500 caractères : C’est ce à quoi l’opposition a droit… et de toutes façons, vous avez l’intégralité de Drancy Immédiat pour célébrer votre gloire
  • Commencez votre texte innocemment, puis, tapez sur l’opposant, lâchez-vous et ne vous censurez pas, il ne pourra pas répondre et de toutes façons, lui, n’a pas le texte de riposte avant distribution dans les boîtes aux lettres.
  • Et surtout : soyez ridicules ! Il ne faut pas écrire un texte trop intelligent, ce serait ne pas respecter la règle que le maire semble avoir donnée aux rédacteurs de la fameuse riposte, qui, il faut bien l’avouer, est généralement quasi incompréhensible et toujours à côté de la plaque…

Voilà, à vos claviers ! vous pouvez y aller, nous publierons les meilleures sur les colonnes de Drancy2014. Postez les en commentaire à cet article ou envoyez les à la rédaction : drancy.city@gmail.com

Source Site élu socialiste DRANCY 2014

Vu la qualité d’information  du journal de propagande municipal, ce petit jeu citoyen nous amuse vraiment.

ASSASSI OU SAULIERE le maire choisi son rival

Que d’éloges pour le PCF qu’il maudit depuis toujours…

Mais devant les échéances municipales, il vaut mieux mettre en avant ceux qui ont perdu la Mairie, ils auront plus de mal à la gagner…
De la basse politique, qui n’est que politicienne, le citoyen a de la mémoire, alors qu’il a toujours mis en négatif le PCF de Drancy, il a appliqué dans sa gestion politisé la même politique des « seigneurs » version droite ou centre si vous avez du mal à casé la politique caméléon de l’UDI Drancy.
Un coup Barre, un coup Bayrou, un coup Sarkosy, un coup Assasi… Notre sénatrice ne devait pas en demander autant, des compliments de droite !!!
Enfin est ce des compliments ?

Car pour ceux qui suivent le conseil municipal qui n’est plus enregistré et diffusé. Être malmené dès qu’une question pertinente gène au conseil, il faut être maso pour ce faire « lagardiser » à chaque conseil. Mais quand meme tout un article et une photo pour une absence, la municipalité a vraiment rien à dire que du vide…

La rubrique est ouverte aux élus municipaux pour répondre à cette attaque bien inutile pour l’avenir de Drancy.

L’approche des municipales se lit dans l’immédiat te ment… On veut faire peur à l’opposition…

De bon conseil

Les hypocrisies de Drancy

formation politique

En tant que vice Président de l’UDI de Seine-Saint-Denis chargé de la formation, j’anime toute la matinée, un atelier en Mairie de Drancy sur la prise de parole en public. Une formation importante pour tous les candidats aux futures échéances électorales …

Vous ne revez pas , la mairie de Drancy est le nouveau centre de formation politique des futurs élus UDI.

Voici à quoi sert la mairie de Drancy, nos impôts, le personnel etc…

Si vous trouvez cela anormal, si vous êtes une association sans salle municipale, réagissez sur ce site ou en Mairie…

Vous ne nous croyez pas voici le blog du vice président qui annonce les cours du samedi…

mairie de Drancy centre de formation UDI

Drancy, il n’y a pas photo, c’est un jeu de dupes de UDI

MDN a compris
Il n’a pas fallu longtemps pour dénoncer le piège politique qu’a tendu l’UDI à la Gauche.
Une semaine après la manifestation au conseil régional, la représentante de Drancy se distingue devant la logique des élus verts  » Il est plus dangereux d’utiliser des camions que le trains », voilà que la seul défense à cet argument est : Les communistes se contredisent. Ils ne disent pourtant pas ce que vocifèrent les UDI  » fin des wagons dangereux dans les zones qu’ils auront choisi ». Les voilà qu’ils utilisent comme preuve les photos… Et oui mesdames vous toucher la banderoles municipales « non aux wagons mortel »

Pris aux pièges les élus cocos.

Enfin, vu l’analyse de Drancy immédiat qui résume les « tous bords politiques » à la guerre virtuelle UDI / Communistes…

Ce qu’il y a de commun est bien la propagande de l’ancienne et historique union soviétique et la propagande Ultra droitière de l’UDI construite sur la base de la peur .

Les communistes de Drancy l’ont abandonné, L’UDI de Lagarde la ranimé…

Venez les communistes pour la Photo, ensuite on vous déglinguent

Si nous faisons une analyse plus poussé , tous cela est un copier coller de la stratégie du Medef et de la Droite qui veulent faire gober aux chômeurs qu’ils sont blanc comme neige sur leurs situations. Ils organisent même en Bretagne des manifestations patronales avec leurs futurs chômeurs.. Comme les marionnettistes des travailleurs du Dimanche qui demain n’aurons plus de majoration et après avoir perdu le samedi perdrons leurs dimanches comme jour majoré. Le summum étant la « grève » des patrons de club de football ! Bravo les licencieurs ! On aura tout vu !

Il y a bien encore une lutte des classe…

Dans le même article Le Député Maire si procédurier nous avance les procédures au Tribunal.

Alors que le danger semblait une urgence, puisque une nouvelle enquête est en cours… Et que c’est une litanie municipale à Drancy…

Voilà que plusieurs mois après la décision ( mars et avril 2013)  la communauté de communes Drancy, Le bourget, Dugny (non concerné) qui n’ont pas compétence(*) mais obligation de conserver l’industrie sur le domaine attaquée ont décidé d’avancer un argumentaire juridique et même deux…

Mais dans quelle procédure d’urgence ?

En fait, l’UDI n’a qu’un objectif les municipales et européennes, en espérant dans les beaux jours faire sortir les Drancéeens qui suivent comme des moutons le simple tintement de cloches…

* Compétences de la Communauté d’Agglomération

L’originalité de la Communauté est de mêler des compétences qui touchent à des services ouverts au public (dans le but de les améliorer) et des sujets de fond qui intéressent le développement des communes :
- les conservatoires, les bibliothèques, la médiathèque, les piscines, les installations d’athlétisme, les ordures ménagères, les équipements de petite enfance, l’eau, la politique de la ville, l’achat des repas pour la restauration collective, la gestion commune de maison de l’emploi ;
- les actions coordonnées de développement économiques, les études et actions de promotion économiques, l’élaboration d’un schéma de cohérence territoriale, les études d’aménagement d’intérêt communautaire, le développement durable, l’informatique, la téléphonie.

L’objectif est de créer entre Saint-Denis et Roissy un pôle de développement, centré sur l’aéroport, au cœur de la Plaine de France.

Source : site internet Communauté de communes

Manifestation de Drancy en augmentation ?

20 personnes x 50 rangs  égal 1000 personnes Photo d’écran tous droits Mon Drancy.net

MDD_4569 Cliquez sur l’image pour voir le diaporama du site de la Ville de Drancy ( en partage proposé par le site )

Que cela soit sur la photo mis en évidence et commenté dans notre revue de presse qu’est le journal immédiat ou dans les photos en diaporama du site partagé de la ville de Drancy, vous pourrez vérifier le réel nombre de manifestants.
Pour ceux qui doute, la Ville a intérêt de montrer une masse de Drancéeens. Peu de photos montrer l’ensemble de la manifestation alors que la place de la préfecture, le parcours permet une vision en hauteur. Le Bus au fond de la photo qui prend place pour entrer dans la manifestation détermine la fin du groupe. Sur les vidéos, la vision est plus claire, la sonorisation des politiques n’est pas à la hauteur des 3500 personnes annoncés alors que les moyens municipaux sont existants ( fête de la Ville Parc de Ladoucette). Aucun élu politique n’aurait fait cette erreur de communication, ils ont un message à faire passer. Mais est ce bien la problématique du Danger ?

Cela n’enlève en rien la problématique existante mais contribue à définir l’aspect « manœuvre politicienne des partis politiques ». D’autant que le positionnement sur les solutions proposées sont très différant.

( Les photos de droits de la ville sont respectés et ce billet qui est une analyse, n’est basé que sur un lien ( Partage) fourni par le site de la Ville de Drancy. Si une personne refuse son accord pour droit à l’image, qu’elle interpelle  la Ville de  Drancy et le logiciel, il ne sera plus sur ce site automatiquement, nous n’avons  fait que copier les codes HTML proposés par la ville et non des images).

Loi pour la confiance dans l’économie numérique

Gare à JC LAGARDE maire de Drancy

L’actualité est la manifestation contre la gare de Triage de Drancy.

JC Lagarde avance des lobbys chimiques, mais lui n’as t il pas des lobbys immobiliers qui pressent de la même façon ?

Il accuse l’ Etat mais qu’avait il fait en 2011 a t il interpellé la ministre du Transport qui était proche de ses idées ?

Aujoudhui RFF ( Réseau férré de France) annonce 14 000 TMD (transport de matières dangereuses 20 000 en 2010).

Les cheminots, vu les convois ramènent à 2 par jours : 14 000 TMD / 25 wagons = 560 trains soit 1, 5 convois par jour de TMD.

« Si je prends comme axiome qu’un wagon fait 30m de long (j’en sais rien, à vue de nez de ce que je vois passer), qu’un train prévu au triage de du Bourget fait max 750m (là, c’est de mémoire), ça nous fait …
560 trains par an, 2 par jour quoi (large) :Smiley_54:« 

Revenons dans l’histoire de la gare en 2011

que disait les chimiques au ministre de Droite qui n’a rien fait…

chimique au ministre gare de DrancyNote UIC -Réunion cabinet Ministre de la Ville – 30 juin 2011 – Version définitive

GARE à LAGARDE

Source des vidéos ( Internet moteur de recherche : Drancy)

GARE à LAGARDE

Une manifestation se mesure par son contenant, ses mots d’ordre, ses militants, ses représentants, son nombre en lien à un instant T et la demande générale.
Prenons du recul et mesurons les faits suivant les témoignages, les photos et vidéos existantes.
Prenons les mots d’ordres : nous mesurons que la manifestation est coupé en deux parties « Je dois faire peur » coté Drancy « je réclame de la sécurité » coté Blanc mesnil, Le Bourget restant UDI dans l’âme.
Rappelons l’appel de Drancy qui fait frémir : « C’est l’enjeu de cette rentrée : il faut vraiment que chacun mesure la gravité des dangers auxquels les habitants de Drancy, mais aussi du Bourget, de Blanc – mesnil et de Bobigny, sont exposés chaque jour .
C’est un combat vital, car c’est le mot qui convient quand passent et s’arrêtent des wagons de chlore gazeux, d’acrylonitrile, d’ammoniac anhydré ou des déchets radioactifs. C’est un combat pour exiger le respect de notre droit à la vie, le respect de notre droit à la sécurité. Après les multiples démarches auprès des ministres, des préfets et des dirigeants de la SNCF, entreprises par le député-maire, Drancy, comme les villes voisines, est résolue à s’engager dans la bataille. Et pour se faire entendre, pour se faire respecter, il faudra une mobilisation à la fois massive et déterminée… »
Les militants : Sur Drancy, la surprise est de voir l’animateur de la fête de Drancy qui est un employé communal, la sonorisation est de même, le transport par casr municipaux et même des cars privés que nous attribuons gentiment aux deux autres villes que sont Le Bourget et le Blanc Mesnil. Nous pouvons qualifier la manifestation de 3éme âge, ou d’’adhérents d’oxygène Drancy ou de l’UDI, c’est un fait, c’est le gros des troupes, ce n’est que visuel.
Les représentants : Le mélange UDI / PCF détonne mais il est aussi lié aux différents  messages, d’un côté nous avons une ambition de déplacer la problématique des Transports de Matières Dangereuses (TMD). Une tête de mort sur des bannières trop neuves pour ne pas être financés par les contribuables de Drancy. Mais le message, vous le saviez, vous n’avez pas agi est terrible. Il s’adresse au préfet et ministre de Gauche, mais les responsables aujourd’hui ont beau jeu de jouer les innocents en pariant sur un avenir qui ne pourra éviter l’accident qui n’a encore jamais existé. Jouer sur cette probabilité est, pour du politique ayant eu des responsabilités assez mauvais joueur. Des vies sont bien en jeu. Cela laisse certain doutes sur la spontanéité de l’action qui ressemble à de la manipulation politique. Du coté PCF, qui semble être tombé dans le piège UDI, le message n’est pas le même, c’est bien une augmentation de la sécurité qui est mis en avant, par une prise en charge de la sécurité du site par les utilisateurs de TMD, les cheminots n’étant pas des gendarmes. Il est évident que l’aspect électoraliste sous-entendu des lobbys de propriétaires est bien là mais mis en « silence » C’est l’association de propriétaires qui ne s’est pas plaint d’une augmentation de leurs biens de plus de 80 % à Drancy ou des deux autres villes, alors 20 % qu’est-ce que c’est….
Le compte est-il bon : La dernière manifestation sur deux villes annonçait 700 à 1000 personnes. Avec Le Bourget en plus, rien de plus. D’ailleurs les photos le prouvent nous pouvons aller sur 1200 personnes, la place de la mairie et la préfecture le démontre. Mais il faut mesurer l’énergie déployée et les moyens de la mairie de Drancy, transport aller – retour, publications, appel, réunions, télévisions. Et moins de 1 % du nombre d’habitants à la manifestation qui sont pourtant tous concernés.

Devons-nous nous satisfaire de cet échec de mobilisation. NON. Le fond de la problématique est réel, le moratoire proposé sur la loi est intéressant car il demande une réflexion et un changement de la loi pour répondre à l’insécurité et comme le dit si bien Blanc-Mesnil sans doute inconsciemment aux élus de Drancy « LA PEUR N’ ÉVITE PAS LE DANGER ». Le communiqué de Réseau Ferré de France (RFF) devrait aussi en calmer plus d’un dans le concours de terreur ( Eh L’UDI, On est pas encore à Halloween) , le nombre de transport TMD est passer à 13 000 en 2012, les cheminots annoncent eux aussi une baisse. Mais vu l’attaque de l’UDI sur « On vous avait dit », sur ce point nous restons toujours interrogatif car on ne donnera pas la balle au centre même s’ils utilisent des méthodes extrémistes de droite.