Visa QATAR DRANCY merci au mirage JC LAGARDE…

Groupe d’amitié France-Qatar

Président

M. Maurice Leroy

Vice-Présidents

M. Alexis Bachelay

M. Nicolas Bays

M. Alain Bocquet

M. Olivier Dassault

Mme Sophie Dion

M. Jean-Christophe Lagarde

M. Thierry Mandon

M. Patrice Martin-Lalande

M. François Pupponi

M. François Rochebloine

source Assemblée nationale

«Il n’y aura pas de critères communautaires. L’ambassadeur du Qatar m’a toujours dit, depuis un an et demi : qu’on s’appelle Christian, Mohamed ou Ziad, cela n’a aucune espèce d’importance. Ce sont avant tout des hommes d’affaires qui placent de l’argent et veulent un retour», a-t-il assuré.

«Je voudrais que la France arrête de se faire peur. C’est incroyable que nous ayons la chance d’avoir des investissements là où notre système bancaire n’est pas capable de le faire, et on commencerait à faire la fine bouche», a-t-il lancé en comparant cette polémique avec l’affaire du PSG.

«Tout le monde s’est ému quand ce sont les Qataris qui l’ont acheté. Mais tout le monde a oublié que, quelques semaines avant, le PSG appartenait à des Américains. Et, les Américains font la même chose dans nos banlieues depuis dix ans. Alors, quelle différence?», a-t-il demandé.

source Liberation

source mon drancy.net

 

Appel à l’aide de quatre Français retenus au Qatar

 

Appel à l'aide de quatre Français retenus au Qatar
Johanna Belounis (centre)
© AFP

 

Retenus contre leur gré au Qatar, quatre Français privés de leur visa de sortie ont fait entendre leur colère, lundi, par la voix de leurs épouses résidentes en France. L’avocat des « otages » dénonce, lui, l’incurie de la diplomatie française.

 

Par Aude MAZOUÉ (texte)

 

 

Ils croyaient avoir trouvé l’eldorado, ils se retrouvent aujourd’hui pris en otage au Qatar. Lundi 26 août, les épouses de quatre Français retenus dans l’émirat ont poussé un « cri de colère » et lancé un appel à l’aide aux autorités françaises. Une requête restée, pour l’heure, sans réponse.

 

Privés de leur visa de sortie, les quatre ressortissants français, Zahir Belounis, footballeur franco-algérien, Stéphane Morello, entraîneur de football, Jean-Pierre Marongiu et Nasser Al-Awartany, deux chefs d’entreprise, font actuellement l’amère expérience des particularités de la législation qatarie. Pour travailler dans ce pays, un étranger doit en effet avoir un sponsor. Il s’agit le plus souvent d’une entreprise ou d’un particulier qui parraine l’étranger et lui délivre son visa d’entrée et de sortie. Une brouille dans la relation entre le sponsor et le ressortissant prive souvent ce dernier d’ »exit permit », indispensable à toute sortie du territoire.

 

« Privés de leur liberté individuelle »

 

L’histoire de Zahir Belounis en est un exemple édifiant. Le footballeur franco-algérien, arrivé au Qatar en 2007, est accueilli avec tous les honneurs. Six années plus tard, le sportif porte plainte contre son club qui ne lui verse plus de salaire depuis deux ans. En

 

Franck Berton, avocat des quatre Français retenus au Qatar
AFP

portant l’affaire devant les tribunaux, le joueur de football s’est vu privé du précieux document l’autorisant à quitter l’émirat. « Depuis, j’ai dû mettre fin à ma carrière de footballeur pour avoir porté plainte et je suis coincé au Qatar sans aucune ressource financière et un loyer de 4000 euros à régler tous les mois », confie le sportif à FRANCE 24. Soutenu psychologiquement et financièrement par sa famille et ses amis, il n’aspire qu’à une chose : rentrer en France retrouver sa femme et ses deux petites filles.

 

Le cas des trois autres ressortissants n’est guère plus réjouissant. « Ces Français séquestrés par le Qatar sont tout simplement privés de leur famille, de leur argent et du bien le plus précieux, celui de leur liberté individuelle », s’indigne Franck Berton, l’avocat des quatre expatriés français, dans un entretien accordé à FRANCE 24.

 

Une diplomatie française trop « molle »

 

Pour sortir ses clients de l’impasse, Me Franck Berton compte emprunter la voix diplomatique. Mais « le Quai d’Orsay semble plus prompt à veiller aux intérêts de la France au Qatar qu’à l’intérêt des Français qui y résident, » tance le juriste furibond. « Pour faire avancer les choses, il faudrait que la diplomatie française soit plus mordante, moins molle qu’elle ne l’est actuellement ».

 

Lorsque François Hollande s’est rendu au Qatar le 23 juin dernier, Zahir Belounis avait  alors le cœur rempli d’espoir. « Le président m’a dit de ne pas m’inquiéter, qu’il essaierait de régler ma situation. Mais depuis, rien ne se passe », déplore, abattu, le joueur de football.

 

Franck Berton a d’ores et déjà annoncé qu’une plainte au pénal serait déposée. L’affaire risque d’être compliquée car parmi les parrains des quatre Français, deux sont des membres de la famille royale.

 

« L’esclavage moderne »

 

L’avocat compte également sur le rapport publié par Human Rights Watch en juin 2012 concernant la loi sur le parrainage pour faire bouger les choses. Mais là encore, l’heure n’est pas à l’optimisme. « La législation qatarie réduit les ressortissants étrangers à l’esclavage moderne et la situation ne risque pas de changer de si tôt », s’inquiète Jean-Marie Fardeau, directeur du bureau français de Human Rights Watch à FRANCE 24. « Et combien de travailleurs sri lankais, bangladais, venus en masse pour travailler sur les travaux de la Coupe du monde ».

La main-d’œuvre étrangère au Qatar constitue plus de 85 % de la population du pays soit 1,9 million d’habitants. Un grand nombre des personnes exposées aux abus sont les travailleurs migrants d’Asie du Sud qui ont des emplois mal payés dans des secteurs comme la construction, et en particulier les femmes employées comme domestiques.

source France 24

Clientélisme à Drancy

La source le ministère de l’interieur ou le PDF des subventions 2012 existent.

A la question ( du vendredi 9 aout 2013) d’un lecteur, voici la réponse en comparaison :

CLIENTELISME DRANCY

La version PDF Reserve parlementaire 2012 de nos élus…

Le premier prix de clientélisme est attribué à Jean Christophe Lagarde qui efface de sa circonscription la Ville de Bobigny et même ses électeurs. C’est un signe quant il est à la télévision, Bobigny n’existe pas.

Outre le fait que celui ci ne donne qu’a sa ville en priorité, nous noterons que les élus ne donnent qu’a leur couleur politique majoritaire, le reste des habitants, ils s’en foutent royalement…

Vivement la loi sur le non cumul des mandats, car se clientélisme est anormal. Comment Drancy peut elle avoir de la réserve ministériel ? Alors qu’elle a jeté en majorité lors d’un vote SARKOSY (attention au décalage des subventions)

Maintenant qu’ils sont dans l’opposition , nous verrons comment nos édiles distribuent les réserves.

Une chose est certaine, il faut faire disparaitre cette situation injuste, d’un autre temps et ou plusieurs villes n’ont rien.

Mamie devra Badger à Drancy. Votera t’elle JC LAGARDE ?

article

mairieVous ne rêvez pas, nous ne sommes pas dans l’ambassade américaine en Iran mais bien à la mairie de Drancy.

De quoi la Mairie a  t-elle peur ? Pourtant nous avons notre police municipale, que nous payons assez chère par nos impôts.

Peut être qu’un repris de justice pourrait entrée dans les murs du centre administratif, enfin au moins au 1er étage et plus.
Mais pour ne pas être attaquer par la municipalité ou un élu, nous donnons la définition du dictionnaire : repris de justice
Définition repris de justice, nom masculin
Sens Personne qui a déjà été condamnée [Droit]

Car si vous ne le savez pas, il faudra un badge pour monter au 7 éme ciel… Un badge pour par exemple si vous avez perdu vos papiers..
Vous vous présentez  » Il vous faut un certificat de naissance, c’est au 1er étage, mais depuis le 2 septembre, il faut laissez votre identité pour avoir un badge en retour!  » Mais j’ai perdu mes papiers !  »  » Pas de papier, pas d’accès »..

Un cauchemar, mais en plus comme tout est informatisé, l’administration peut savoir, le temps, l’endroit, enfin toute les données du badge. Nous ne pensons pas que les toilettes publics seront badgées mais tout peut arriver…

Mais de qui a peur la Mairie ?
de l’article de Wikipédia
Affaires judiciaires
« Après plusieurs procédures lancées en 2010 alors qu’était pressenti son entrée au gouvernement, il est condamné en décembre 2012… »

A vous de voir, nous nous menons l’enquête….

Drancy est la vingtième ville la plus violente de France, (Marseille est  18  eme)

Voir PDF  taux de violence 2008 .taux-violence

mondrancy. net est toujours lisible

101 580 vues

sur le site citoyen

mondrancy.net

UNE VILLE DRANCY UNE POLITIQUE DE DROITE

Drancy Sens sur du poli tique

A Drancy depuis 2001, on avait pris l’habitude de la censure municipale de Droite. Immédiatement, le journal de propagande municipal détenait la vérité, rien que la vérité. Et tel le village d’Astérix, il n’existait que Drancy dans le monde ! Et voilà que la loi autorise à l’opposition d’écrire sur le journal municipal, oui mais la ville de Drancy relit la loi et accole à l’opposition sa vérité vraie. Bien souvent en réponse aux communistes.

Voici qu’en ces années Sarkosistes c’est les socialistes le DANGER ! Si si Regarder l’encart de la Ville fait respecter la loi par la censure. Mais que disaient vraiment les socialistes ?

Nous ouvrons les pages de Mon Drancy. Net pour rétablir les vérités. Avis aux Conseillers !

Et l’article L52.1 ne permet pas de mettre en avant les réalisations permises grâce aux subventions du Département. Que nénni, la majorité Municipale fait des gymnases a elle toute seule ! Elle l’écrit donc c’est vrai ! Trop drôle, On espère que l’opposition rappellera la loi au Préfet, seul l’opposition à droit à un encart à chaque publication municipale…  La majorité ayant le reste du journal et ça fait beaucoup à lire… Il n’y a pas à dire, certain de la majorité ont un sens certain de la politique… (voir titre)

La réponse de Gilles Saulière sur internet

Voici le texte original remanié et avant censure : (le passage censuré est sur ligné)

Chères Drancéennes, chers Drancéens.
Cette première rubrique des élus de l’opposition socialiste drancéenne est pour moi la possibilité de vous souhaiter à toutes et à tous une très bonne année 2011, une année en tous cas que j’espère meilleure que la précédente. Une nouvelle année débute, c’est aussi l’occasion d’espérer laisser derrière nous une longue période difficile, surtout pour les plus fragiles d’entre nous, oubliés des mesures du gouvernement qui n’a concentré ses actions qu’en direction de quelques privilégiés qui surfent sans état d’âme sur la crise.
Cette politique nationale, vous le savez, est largement soutenue par l’alliance UMP-NC de notre Maire de Drancy, alors qu’au contraire, aussi bien au département qu’à la région, dirigés par des socialistes, les élu-e-s n’ont de cesse de mettre en œuvre des politiques qui adoucissent, y compris à Drancy malgré ce que peut dire le Maire, une dure réalité au quotidien, certes, amplifiée par la crise, mais entretenue par la droite au pouvoir. Est-il besoin de rappeler les investissements soutenus par la région et le département ?
Nous sommes à votre disposition, à Drancy, pour être à votre écoute et le relais de vos projets.
Le rendez vous de cette rubrique sera trimestriel, c’est peu, aussi je vous invite à nous retrouver régulièrement sur notre site internet, réactivé en fin d’année dernière : www.drancydavenir.net.
Gilles Saulière.
Conseiller municipal socialiste

Que penser de cela ? Quelle réaction avoir ?

Laissons le week-end passer, nous allons nous concerter au sein du groupe socialiste du conseil municipal de Drancy, nous avons déjà prévnu la Fédération PS 93,  je vous informerai personnellement, sur ces colonnes, de façon transparente, sur les suites.

Ma première conclusion est cependant la suivante : l’expression démocratique est difficile à Drancy, lorsque l’on est dans l’opposition socialiste. Il est donc nécessaire, pour toute drancéenne et tout drancéen, qui souhaite bénéficier d’un minimum de pluralisme d’expression dans cette ville et sur cette ville, de consulter les sites d’opposition :

  • Ce site www.drancydavenir.net, site du groupe socialiste drancéen, bien sûr !
  • Mais aussi celui du parti communiste de Drancy (à défaut d’un site dédié à l’expression des élus communistes) parti, dont je ne partage que très très très rarement les points de vue et pas du tout la doctrine de parti, c’est certain ! mais dont les représentants au conseil municipal, font partie de l’opposition de gauche et ont donc une expression à écouter.

A consulter également, les quelques sites trublions locaux :

  • Le site www.mondrancy.net, bien souvent dans une critique féroce et lapidaire (trop ?) de l’action locale de la majorité, et plus généralement de tout ce qui mérite, selon les rédacteurs de ce site, d’être pointé et critiqué (je n’y ai pas échappé moi-même) mais, site qui mérite d’être consulté car très alimenté et le Maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, y a même réagi à l’un des articles que Mondrancy.net avait repris de mes colonnes personnelles sur www.reflexionpolitique.net . Ce site MonDrancy.net est devenu, dès lors, incontournable dans la vie locale.

Et puis aussi, pourquoi pas :

  • Mon site politique personnel : www.reflexionpolitique.net, sur lequel je m’exprime parfois sur la politique locale et qui reprend d’ailleurs l’intégralité de cet article.

Gilles Saulière, responsable du groupe d’opposition socialiste
au Conseil municipal de Drancy