La Mairie veut plus de patate…

parisien322009

patateLe Marchand de patates résiste et manifeste à 14 heures sur la place…

Les poulets sont bien là…

ça va fritter…

1000 personnes ont signer la pétition, des drancéens font savoir comment l’on traite les commerçants à Drancy. Un hussier, la police municipale, la police nationale étaient présents au marché couvert pour controler ce matin le marchand de patates. Nous avons rencontré les employers, ils nous assurent qu’ils sont en régles, la preuve les contrôles ne servent à rien. Mais pourquoi la Mairie nous fait cette purée… Bof, elle a l’habitude d’expulser, c’est dans sa nature… Attention à vous après les marchants de patates, les prochains c’est les drancéens habillés de rouge… On a des photos du père noel en archive…

Le Député Maire Jean Christophe Lagarde vous parle de MonDrancy.net

Bonjour, je suis votre cible préférée (curieusement la seule pour un site qui se prétend dédié à la ville). Mais ne croyez vous pas débile de sombrer dans une caricature permanente où rien de ce qui se fait ne trouve grâce à vos yeux?
L’opposition est légitime, respectable, souhaitable (même croyez moi pour celui qui exerce les responsabilités et ne peut se gargariser de seulement critiquer), mais faudrait-il pour gagner
en crédibilité qu’elle ne soit pas anonyme, simpliste et univoque… L’absence de succès du site est là pour en témoigner… Pourtant, sans aucun doute,  dans ce que je décide chaque jour, des gens intelligents trouveraient à redire pertinemment!
Sans avoir besoin de salir (ce qui est la spécialité locale dans laquelle vous versez complaisamment), car ne vous en déplaise le blog est payé par moi même et non par la ville; aucun agent  de la ville n’a eu à en connaître. Ce que vous écrivez n’est donc que diffamation. Pour apprendre la démocratie, dont vous faîtes de grandes leçons, apprenez à assumer (en vous identifiant), à prouver (en versant des pièces face à vos affirmations), à accepter la contradiction (pourquoi des appréciations plus favorables que les vôtres disparaissent-elles du site?). Sinon, tout cela n’est qu’égout, et ne vous étonnez pas de finir comme ceux y dérivent…
A chaque question, j’ai une réponse (je ne prétends d’ailleurs pas qu’elle soit parfaite, et peut-être dés fois pas juste….). Pourquoi ne la (ou les) publiez-vous pas?
Pinocchio n’est pas là où on croit!
JeaN-Christophe LAGARDE
Député-Maire de Drancy
Président Exécutif du Nouveau Centre

Il semble bien en colère de nous lire parler de son blog qui utilise les mêmes personnages que ceux de la Ville. Nous ne rapportons que ce que nous voyons. Il semble que le symbolique Pinocccio ne plait pas. Sa jeunesse lui faisait mentir. Votre faute avouée sur la mosquée démontre votre état de conscience.

Quant aux citoyens anonymes :

On ne renie pas son enfance ; on l’enfouit au fond de son coeur, et l’ombre portée, l’ombre magique devient un symbole.

ps : nous ne censurons pas les commentaires sauf sur insultes

Dominique Blondeau

A Drancy, on est tous chatelin mais on sait pas encore pourquoi ?

chateau3Heu, si c’est comme pour la mosquée… On nous a menti de notre plein grès… Alors pour le chateau si demain on annonce la star Academy.. Faut attendre…

Geppetto

Source Parisien 5 2 2009

Bling bling suite N°3

http://www.leclipquidechire.com/miroir/videos/miroir_last/miroir_last.html

Démission à Drancy

20.01.2009 : Démission de Jean-Pierre Capmeil

Jean-Pierre CAPMEIL, conseiller municipal tête de liste MoDem aux dernières élections municipales (Liste Transparence), a déposé ce jour en mairie sa lettre de démisssion à l’attention de Jean-Christophe LAGARDE, Maire de Drancy.

Selon la législation en vigueur, lui succède donc le candidat suivant sur la liste Transparence, Malika MAALEM.

Rappel sur l’objet du site et sur ce qu’il ne fait pas . .

Certains visiteurs lecteurs nous laissent ici sous forme de commentaire des demandes, concernant des demandes de logement par exemple ou encore des doléances envers la municipalité de Drancy. Alors, nous vous rappelons, chers amis, que nous ne sommes :

  • ni un site de la mairie (vous l’aurez certainement remarqué…)
  • ni un site politique au sens, dédié à un parti en particulier.

Nous sommes des personnes, qui à un moment donné ou à une autre, avons simplement décidé « de l’ouvrir »… Si vous souhaitez contacter la mairie de Drancy ou un parti politique de Drancy, regardez sur en haut de la page sur votre droite, vous avez les liens sur les différents sites concernés.

Bonne lecture 🙂

A Drancy, on se démène pour l’organiser

Merci à Julie ancienne membre de la direction de « l’UDF jeune » et fille de l »élu municipal à Drancy pour son intervention percutante…

Vincent Mongaillard | 29.01.2009, 07h00

Il n’était pas favorable à la loi sur le service minimum d’accueil (SMA), il ne l’a d’ailleurs pas voté. « Il aurait été préférable d’en laisser la responsabilité aux communes », martèle-t-il. Pour autant, Jean-Christophe Lagarde, député-maire (Nouveau Centre) de Drancy (Seine-Saint-Denis), parce qu’il est « un démocrate respectueux des textes », a décidé de l’appliquer et de « jouer le jeu ».
Mais ce n’est pas une mince affaire. « Ce qui est compliqué et un peu angoissant, c’est de ne pas savoir combien de gosses on devra accueillir. On est dans le flou. On est obligé de faire un pari en se basant sur les trois premières expériences de SMA, donc sur un échantillon statistique faible. Par contre, le SMA ne nous coûte pas d’argent. L’Etat nous rembourse les frais occasionnés. Là-dessus, il n’y a rien à redire, on est payé dans les trois semaines », reconnaît l’édile. Dans cet ancien bastion communiste, 30 des 34 écoles maternelles et élémentaires bénéficieront du dispositif initié par le ministre de l’Education, Xavier Darcos.
Selon le décompte de l’inspection d’académie, 274 des 333 enseignants seront en grève aujourd’hui. Pour occuper les enfants, la ville, tablant sur l’accueil de près de 1 800 d’entre eux sur un total de 7 400 a mobilisé 119 employés municipaux et vacataires dont une vingtaine, en alerte, qui ne se retrousseront les manches qu’en cas de besoin. « Ce sont de vrais calculs d’apothicaires. C’est stressant parce que si j’ai 3 000 mômes, qu’est ce que je fais ? On reste toujours dans l’incertitude même si on a prévu large », estime Didier Manach, directeur du service enfance et jeunesse qui s’attend ce jeudi à « une grosse journée de boulot ». Dès 7 h 30, des animateurs des centres de loisirs, des surveillants de cantine ou des Atsem (les « dames de service » des écoles) seront sur le pont pour superviser les séances prolongées de Monopoly, de peinture ou de poterie. Il a fallu les « recruter » parmi le personnel communal non gréviste. « Et ça, c’est une charge de travail importante », reconnaît Didier Manach.

« Nous devons faire de la pédagogie »

Lundi et mardi, quatre employés de la mairie ont été chargés de passer des centaines de coups de fil aux agents pour savoir s’ils étaient disponibles. « Alors que ce n’est pas leur mission première », souligne Jean-Christophe Lagarde, le premier magistrat. « Il a fallu les joindre une première fois pour obtenir leur accord et une seconde pour leur donner leurs horaires et leur affectation », décrit Nathalie, la secrétaire qui a collectionné les appels. La prise de rendez-vous ne suffit pas. « Nous devons aussi faire de la pédagogie auprès des forces mobilisées, leur dire que les boutchous peuvent être perdus en découvrant des nouvelles têtes », insiste Claudie Cheraifi, Madame SMA au service enfance. Afiwa, responsable du centre de loisirs à la maternelle Dulcie-September, n’a pas hésité une seconde avant d’accepter de jouer l’animatrice-coordinatrice auprès des petits écoliers. « Je rends service aux parents », se félicite-t-elle.

Le Parisien

La Ville de Drancy a plusieurs fois été condamné au conseil d’état, au tribunal administratif. Les juges se basant sur le respect des textes législatifs.