Mais que fait la police municipale à Drancy

police-municipale

parisien632009

Drancy.. On a un problème…

Par Roger Heurtebise le mercredi 25 février 2009, 08:15 –

Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy, avait récemment fait l’actualité en déclarant avoir menti aux Drancéens sur sa « mosquée municipale » entièrement financée par les deniers publics pour un coût de 2,1 millions d’euros, et dont tous les frais d’entretiens sont également à la charge du contribuable. Au dernier conseil municipal, Mr. Lagarde présentait les orientations budgétaires de la ville, qui prévoient une augmentation des impôts locaux de l’ordre de 7 à 8,5% en 2009. Plusieurs projets municipaux sont purement abandonnés faute d’argent, et la ville brade son patrimoine (centre social, centre de vacances, terrains) pour combler son déficit. La situation est si alarmante que la banque Dexia refuse les trois quarts des nouveaux emprunts sollicités par la mairie.

Mais plus un mot au conseil municipal sur la « mosquée municipale » depuis les remous médiatiques que l’aveu du maire au quotidien Le Parisien ont provoqués. L’opposition municipale qui avait pourtant annoncé il y a cinq mois un recours contre le maire, n’en a strictement rien fait. Les Drancéens devront donc continuer à se serrer la ceinture et payer plus d’impôts pour financer le culte musulman. Jean-Christophe Lagarde reconnaissait lui-même dès 2007 qu’il doit pratiquer la « takia » (dissimulation) pour éviter les « Drancéens qui râlent » (sic !) contre son projet de « mosquée municipale », et qu’il ne fallait pas « faire trop de bruit » autour de cette affaire.

Et la mairie de Drancy persiste et signe dans sa dissimulation de son aide aux lobbies musulmans de la ville. Sur le site municipal, on trouve par exemple la promotion de l’association « Trait d’Union », présentée comme une « association éducative et culturelle ». « Trait d’Union » se présente ainsi : « L’objectif de l’association est purement éducatif et culturel. Nous essayons à travers cette association de réunir les bonnes volontés dans le but de vivre mieux dans la ville de Drancy. A travers notre petite expérience, nous avons constaté que le travail associatif certes demande beaucoup de volonté et du courage, mais le fruit de ce travail est appréciable car avec un minimum, nous arrivons toujours à donner le sourire à des familles et leur apporter surtout un soutien moral. L’association organise : – des cours de langue arabe tous les mercredi, samedi et dimanche – des cours de soutien scolaire – des consultations juridiques gratuites le samedi sur rendez-vous » Objectif « purement éducatif et culturel », « vivre mieux dans la ville de Drancy », « soutien moral » aux familles »… on applaudit des deux mains ces déclarations de vivre ensemble.

Mais quand on visite le site de l’association, le ton devient tout différent. En page d’accueil, on découvre deux vidéos du site islamogauchiste oumma.com, faisant la promotion des manifestations pro-Hamas à Paris. Oumma.com est d’ailleurs référencé dans la liste des « meilleurs sites » de Trait d’Union, tout comme le site du prêcheur islamiste Tariq Ramadan présenté comme « intellectuel musulman ». Quant aux articles du site de Trait d’Union, ils sont majoritairement consacrés… à la promotion de l’islam. Et pas forcément à l’islam modéré ! Par exemple, dans une critique d’un article d’Eric Zemmour, on apprend que « la diaspora » juive en France « est ENTIEREMENT responsable des crimes commis en Israël ». Enrico Macias y est traité de « goret sioniste », qui « reçoit les décorations honorifiques des nazisraéliens, ses frèèèères. » Et tout est à l’avenant. On est loin du discours œcuménique de Jean-Christophe Lagarde ! Mais c’est sans doute ce que la Mairie de Drancy considère comme « purement éducatif et culturel ». Et très étrangement, le court communiqué du site municipal sur « Trait d’Union » ne dit pas un mot sur le fait qu’il s’agit d’une association essentiellement islamique, voire islamiste, dont on mesure les « bonne volontés de vivre mieux »… avec Tariq Ramadan, le Hamas et la haine d’Israël.

Le clientélisme du maire de Drancy l’oblige à voiler pudiquement ces détails gênants tout comme il a menti aux Drancéens sur la « mosquée municipale ». L’association Trait d’Union lui renverra d’ailleurs l’ascenseur aux côtés de l’UOIF, filiale « française » des Frères musulmans égyptiens, en remerciement de la « mosquée municipale » rebaptisée « centre culturel des musulmans de Drancy ». Rien d’étonnant, puisque Nabil Mati, président de Trait d’Union, est vice-président de l’Association culturelle des musulmans de Drancy à qui Jean-Christophe Lagarde a offert la « mosquée municipale » de Drancy entièrement financée et entretenue par les contribuables. Il n’est donc pas surprenant que Trait d’Union soit un sous-marin « culturel » du lobby musulman drancéen ; et que son président fasse la promotion de son association sur le site « l’islam de France », aux côtés de l’islamogauchiste Mouloud Aounit dont oumma.com relaie fidèlement les communiqués et les vidéos. Nabil Mati y est salué comme une personnalité « œuvrant pour les intérêts de la Communauté Musulmane de France et d’Ailleurs ».

On l’avait bien compris ! Cette pratique d’associations-écrans et de poupées gigognes permet aux islamistes d’avancer leurs pions ou de faire relayer leurs prêches, et accessoirement de toucher ici et là des subventions municipales sous prétextes d’« objectif purement éducatif et culturel ». De la radio Pastel FM à Roubaix qui invite le prêcheur anti-juif Hassan Iquioussen et qui a été financée par les collectivités locales, jusqu’à Trait d’Union à Drancy qui relaie oumma.com, Tariq Ramadan et des insultes contre la communauté juive, c’est bien avec la complicité d’élus de la République que la haine trouve des relais communautaires présentés comme d’innocentes associations « multiculturelles ».

http://www.mediaslibres.com/tribune/post/2009/02/25/Quand-la-mairie-de-Drancy-se-voile-encore-la-face

Le Conservatoire de musique et de théatre encore fermée…

rtemagicc_bacterie-210907_01Avant les congés scolaires, ce mercredi, jeudi, et vendredi le conservatoire n’en finit pas de fermée.

Par une lettre de M Mangin, les usagers apprennent avec stupeur cette nouvelle fermeture.

Décidément quand la municipalité va enfin rembourser ses fermetures intempestives des services publics que les usagers paient à l’année.

Arretez de MENTIR !

mensonges1

DGF 2001 à 2007

DGF 2001 à 2007

Les Dotations de l’Etat, notamment la DGF, sont en constante diminution !!!

C’EST FAUX !!!

Le tableau suivant récapitule les données de la Mairie **(voté au Compte administratif), Il n’y a que progression comme les 4000 nouveaux habitants comptabilisé par l’INSEE en 2006. Tout cela progresse. Et La Ville de Drancy, le rédacteur en chef de cette « serpillère * » nous ment. Réveillez vous les Drancéens…

* Dixit le Maire (voir article du Monde sur cette thématique)

** Tous citoyens sont aptes à demander les comptes administratifs à la mairie. La DGF et les autres taxes sont en 1ere page

Deux enfants vont-ils perdre leur père !

resfPierre LAPOINTE sera-t-il expulsé aujourd’hui ?

Un père de famille de Drancy risque d’être expulsé par la force ce vendredi en direction de Port au Prince.

Sa compagne sera-t –elle abandonnée à elle-même, la petite Beverly sera-t-elle privée de la présence d’un père ?

Le petit Davidson, né d’une précédente union et pour lequel son père versait régulièrement une somme d’argent pour contribuer à son entretien, sera-t-il privé de ce soutien ?

En tout cas, la fabrique d’orphelin s’est mise en route aussi en Seine Saint-Denis !

Pourtant les raisons étaient nombreuses d’accéder aux demandes des nombreuses personnes (parents, enseignants, élus, etc) qui ont réclamé au préfet une décision humanitaire qui était en son pouvoir : Pierre était en France depuis 9 ans, il a construit ici une vie familiale puisqu’il a deux enfants nés en France et une famille. Il travaille comme peintre en bâtiment depuis son arrivée et son employeur avait soutenu sa demande de régularisation auprès de la préfecture.

Mais surtout le laisser monter dans un avion, menotté et scotché, peut-être drogué pour vaincre ses résistances, serait un nouveau coup porté par la France au respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Plonger une famille dans la détresse, séparer durablement deux enfants de leur père, dont on sait qu’il ne pourra revenir, un telle décision prise au nom d’une logique politique absurde et de la mise en œuvre de quotas, est-ce humainement acceptable ?

Il faut libérer Pierre LAPOINTE et le rendre à l’affection des siens avec un droit au séjour !

Votre soutien est urgent et peut seul enrayer la machine !

Préfecture de Seine Saint-Denis (M. Nacer MEDDAH)

fax cabinet du préfet = 01 48 30 22 88 / 01 41 60 60 72

Mieux que Zorro à Drancy

Drancy : un policier tire pour échapper aux braqueurs

Carole Sterlé avec R.B. | 13.02.2009, 07h00 Le Parisien

Le braquage du magasin Marionnaud, hier matin, ne s’est pas terminé aux portes de la galerie commerciale de Drancy-Avenir. Il s’est poursuivi à La Courneuve et Aubervilliers.

Braquage express chez Marionnaud. Le premier acte s’est déroulé en quelques minutes à peine. En pleine matinée, des clients étaient présents.

Video : La victime de l’agression raconte

« J’avais une arme braquée dans le cou… J’ai eu très peur, j’ai pensé à mes enfants », confie une employée encore sous le choc. En moins de cinq minutes, l’équipe de quatre malfaiteurs repartait de la galerie truffée de caméras de vidéosurveillance. Ils ont sauté dans une voiture où les attendait un complice avec un butin avoisinant les 4 000 €.

Démasqués par des policiers municipaux de Drancy. L’alerte du braquage a fusé sur les ondes de police et c’est à la limite de La Courneuve que des policiers municipaux de Drancy ont aperçu les fuyards, à bord de la voiture signalée. Les agents municipaux, en tenue, à bord d’une voiture sérigraphiée, ont été aussi aperçus par les malfaiteurs, dont un a pris la fuite à pied. Les policiers nationaux, cette fois de La Courneuve ont interpellé un homme avec de l’argent qui pourrait être celui-ci. Pendant ce temps, les deux policiers municipaux ont tenté d’arrêter la voiture des braqueurs, ralentie par un bouchon. L’un des policiers a cassé la vitre du conducteur pour le faire descendre. Au lieu de cela, c’est lui qui se serait fait traîner par la voiture, le conducteur maintenant son bras. De l’autre main, le policier a saisi son arme et tiré dans l’habitacle pour qu’on le lâche, sans atteindre personne, la balle ayant été tirée en direction du tableau de bord. Le policier a été lâché et la voiture a pris la fuite. Elle a été retrouvée abandonnée. « Les policiers municipaux sont intervenus avec beaucoup de sang-froid, au péril de leur vie, car s’il avait été traîné plus longtemps, il risquait d’être percuté par une voiture qui arrivait en face, souligne Jean-Christophe Lagarde, député-maire (NC) de Drancy. En créant la police municipale je m’étais interrogé sur l’opportunité de l’armement. Si j’ai opté pour, c’est justement parce que je m’étais dit qu’il était inconcevable que les policiers ne puissent se défendre s’ils se retrouvaient face à des braqueurs armés. »

Mais pour qui se prend la police municipale de Drancy, elle dégaine leurs armes,   elle met  en danger la vie pour 4000 €uros ? Heureusement les cours intensifs de tir aux frais des Drancéens n’ont pas servis car personne n’est blessé ou tué pour une telle somme !

Arrêtons les dégâts Mr Le Maire, se mettre en danger de mort, ce n’est pas se défendre. Vos policiers dépassent leurs missions envers les administrés. Nous ne voulons faire tuer personne ! Ni les bons, ni les mauvais… Entre Héros et Zéro y’a qu’un lettre


La Mairie veut plus de patate…

parisien322009

patateLe Marchand de patates résiste et manifeste à 14 heures sur la place…

Les poulets sont bien là…

ça va fritter…

1000 personnes ont signer la pétition, des drancéens font savoir comment l’on traite les commerçants à Drancy. Un hussier, la police municipale, la police nationale étaient présents au marché couvert pour controler ce matin le marchand de patates. Nous avons rencontré les employers, ils nous assurent qu’ils sont en régles, la preuve les contrôles ne servent à rien. Mais pourquoi la Mairie nous fait cette purée… Bof, elle a l’habitude d’expulser, c’est dans sa nature… Attention à vous après les marchants de patates, les prochains c’est les drancéens habillés de rouge… On a des photos du père noel en archive…