LA CRECHE PRIVEE TITI DOUDOU DE DRANCY N’EST PLUS…

arrete titi doudou fermeture
arrete titi doudou fermeture 2

Mouvement de colère à la crèche Titis Doudous

Publié le 26.11.2013

Que se passe-t-il à la crèche Titis Doudous, à Drancy? Aujourd’hui, plusieurs employées, soutenues par d’anciennes salariées, actuellement aux Prud’hommes, mais aussi des familles, seront en grève. Leur objectif? Dénoncer les conditions de travail au sein de cette structure associative créée en 2010. Tous pointent du doigt des dysfonctionnements dans la procédure d’accueil mais aussi des cas de violences envers des enfants.

Aucun problème grave constaté par la ville

Au printemps dernier, deux familles, qui souhaitent rester anonymes, ont ainsi porté plainte pour violences et une enquête a été ouverte. « En fin d’année scolaire, l’an dernier, mon fils a reçu une fessée de la part d’une des aides animatrices, témoigne Laetitia, une maman qui s’apprête à son tour à porter plainte. Celle-ci a immédiatement été mise à pied. Pour moi, l’affaire était réglée mais, en discutant avec des salariés et d’autres parents, j’ai découvert que ce n’était pas un cas d’isolé et que beaucoup de choses n’allaient pas dans cette crèche. Je vais donc écrire à mon tour au procureur de la République ».

A en croire plusieurs salariés, la crèche n’obéirait pas aux règles d’accueil de la petite d’enfance. « Je m’occupais de dix-huit enfants alors qu’en principe il faut un adulte pour huit enfants qui marchent et un pour cinq quand il s’agit de bébés », explique Fatima, licenciée en 2013, un an après son arrivée. « Moi, ils m’ont embauchée alors que je n’avais aucun diplôme! Ils m’avaient promis une formation, mais ils ne me l’ont jamais proposée », renchérit à ses côtés Naïma, 39 ans, elle aussi licenciée en 2013. Plusieurs salariés ont, de fait, attaqué leur ancien patron aux prud’hommes. Alertée, la mairie s’est rendue à plusieurs reprises sur place. « Il y a de toute évidence des problèmes relationnels entre certains salariés et les responsables. Mais nous n’avons à ce jour constaté aucun dysfonctionnement grave. La PMI (protection médicale infantile) a fait de même et ne signale rien d’anormal », indique Jean-Christophe Lagarde, le député-Maire (UDI). Contactés, les gérants de la crèche ne nous ont pas répondu.

Le Parisien

De l’argent public pour nuire au personnel et à l’accueil des enfants ?
Les crèches associatives ou privées

Titi DoudousLocaliser avec Google Maps

4-5 allée Gabriel Péri, Drancy
93700 Drancy

Lorsqu’en 2007, l’Association formation gestion et développement (AFGED) a parlé au député-maire de Drancy de son souhait de créer une structure d’accueil pour la petite enfance à Drancy, très vite Jean-Christophe Lagarde a répondu favorablement, tant la demande de places était importante et le projet ambitieux, mais enthousiasmant dans sa façon de répondre de la manière la plus efficace possible aux besoins.

Il fallait un lieu, le maire proposa les locaux de l’ancienne bibliothèque du quartier de l’Avenir, auxquels ont été joints trois appartements ainsi que les sous-sols. Soit au total 520 m2 que le travail remarquable de deux architectes et des équipes techniques qui les ont entourés a transformé en un très bel équipement intégré au coeur d’un immeuble d’habitation de l’office public d’habitat de Drancy.

Son coût, moins d’un million d’euros – ce qui est un exploit dans de telles conditions – a été financé à parts égales (30 %) par la Caf, la Région et l’AFGED, et à 10 % par le Département.

Qu’apporte-t-on au quartier, s’est interrogée l’association dès le départ. La réponse tient dans la mixité de l’accueil des enfants. Sur les 48 places que compte la crèche, 20 sont destinées aux enfants de familles drancéennes dont les deux parents travaillent et 20 aux salariés d’administrations et entreprises du secteur. Les 8 autres places vont permettre d’accueillir, à temps partiel, des enfants âgés de 2 à 3 ans n’ayant jamais bénéficié d’un accueil en structure collective. Ce dispositif, appelé “passerelle”, a pour objectif de faciliter la future intégration de ces enfants à l’école maternelle et s’adresse en priorité aux familles monoparentales du quartier.

Des mamans qui bénéficieront dans le même temps d’un accompagnement contractualisé pour leur recherche d’emploi. Les 18 salariés en CDI de cette crèche si prometteuse ont pris leur poste le 21 décembre et dès lundi 4 janvier, les premiers parents, très impatients, étaient accueillis avec leurs enfants pour les quelques jours d’adaptation. Quant aux “parents” de l’équipement, les membres de l’association qui ont comme belle ambition de répondre aux besoins tout en “se réalisant”, ils accompagnent cette naissance avec beaucoup de compétence et un grand enthousiasme.

La vie de la maison des Titis Doudous ne fait que commencer….

 

Encore une fois JC LAGARDE, SALINI, se sont trompés et malgré les alertes du personnel et de leur représentants, Il faudra un arrêté  de fermeture de crèche par le Préfet.

Nous ne rappellerons pas le dysfonctionnement si bien dénoncé par Jean Christophe Lagarde sur les enfants du même quartier qui avaient été maltraité dans l’ignorance des services concernés.

Encore une fois le Maire sans doute nous sortir ,  » Ce n’est pas moi… c’est l’autre !!! »

Combien de temps cette rengaine irresponsable va t-elle tenir aux oreilles des Drancéens…  ???

Le résultat – Plus de service au public d’accueil des enfants  dans ce quartier.. Des salariés abandonnés,

Et le pire.. Personne n’est au courant, il n’existe même pas un affichage sur la grille de la crèche…

CRECHE TITI DOUDOU DRANCY

QUE LA MAIRIE PRENNENT SES RESPONSABILITÉS ET REPRENNE LE PERSONNEL POUR RÉ-OUVRIR DE SUITE !!!

 

VIDEOS DRANCY VICTOIRE A VIL DRANCY !

Des vidéos par une militante qui n’apprécie pas la politique Lagardienne…

Exclu : Tribune ou Tribunal : Histoire d’en rire à Drancy

Tribune des élus socialistes au Conseil municipal dans Drancy Immédiat n°264 du 16 au 31 décembre 2013

Une ville, cela se gère, ok. Mais cela n’est pas suffisant et c’est pour cela que l’on place des élus à sa tête, élus qui devront porter un projet pour la ville, donner un sens à son histoire, provoquer son développement, rendre ses habitants heureux et fiers d’y habiter….

Une fois n’est pas coutume, voici, en avant-première, le texte de la rubrique socialiste qui paraitra sur Drancy Immédiat n°264 du 16 décembre 2013.

Drancy n’est pas une ville si mal gérée, on ne peut pas reprocher cela à son maire. Hormis peut-être, un endettement un peu fort, pouvant se révéler pénalisant pour les investissements qui devront être faits dans les années à venir, hormis aussi un manque criant d’imagination sur le plan culturel avec une offre aussi développée que celle d’une petite ville du fin fond de la Lozère des années 50 : amusez vous à taper ‘culture Drancy’ sur Google puis ‘culture Bobigny’ et faites cela avec d’autres villes voisines ou sensiblement de même taille, vous serez surpris par le nombre de résultats : exemple à côté de nous : Drancy: 753.000 résultats, contre Bobigny: 1.260.000, qui possède pourtant 20.000 habitants de moins. Cherchez l’erreur… Mais c’est vrai qu’à Drancy, le soir, c’est le quasi couvre-feu: la municipalité de droite ne souhaite pas que les jeunes sortent trop sur Drancy le soir, « Ça risque de dégénérer… ». Donc il ne faut rien leur proposer. Qu’ils aillent sur Paris. Et puis qu’ils aillent habiter ailleurs, en fait ! De toutes façons, à Drancy, il n’y a pas de logement disponible à un prix abordable pour les jeunes, pour les enfants de parents vivant en HLM, comme pour les autres, d’ailleurs.
En fait, Drancy semble n’être ‘que’ gérée… Tout cela manque cruellement de créativité et d’enthousiasme, d’ambition pour la ville, c’est peut-être cela, le souci…
Pour terminer sur une note plus rose, je vous souhaite à toutes et à tous, de très très bonnes fêtes de fin d’année.

Gilles Saulière,
Président du groupe socialiste au Conseil municipal de Drancy

Ce mois-ci, jouez à être « élu de la majorité de droite » et rédigez une riposte à cette rubrique, voici les règles que je vous propose :

Donc ce mois-ci, je vous propose un petit jeu : sachant que cette rubrique doit être livrée à la rédaction de Drancy Immédiat 15 jours avant la date de parution du journal et qu’elle est, à cette occasion, transmise au maire, lequel a donc le temps de préparer sa riposte, via un ou deux conseillers municipaux de la majorité pris au hasard se prêtant à ce jeu anti-démocratique et irrespectueux du droit d’expression de l’opposition, rédigez vous aussi votre riposte selon ces quelques règles :

  • Pas plus de 1500 caractères : C’est ce à quoi l’opposition a droit… et de toutes façons, vous avez l’intégralité de Drancy Immédiat pour célébrer votre gloire
  • Commencez votre texte innocemment, puis, tapez sur l’opposant, lâchez-vous et ne vous censurez pas, il ne pourra pas répondre et de toutes façons, lui, n’a pas le texte de riposte avant distribution dans les boîtes aux lettres.
  • Et surtout : soyez ridicules ! Il ne faut pas écrire un texte trop intelligent, ce serait ne pas respecter la règle que le maire semble avoir donnée aux rédacteurs de la fameuse riposte, qui, il faut bien l’avouer, est généralement quasi incompréhensible et toujours à côté de la plaque…

Voilà, à vos claviers ! vous pouvez y aller, nous publierons les meilleures sur les colonnes de Drancy2014. Postez les en commentaire à cet article ou envoyez les à la rédaction : drancy.city@gmail.com

Source Site élu socialiste DRANCY 2014

Vu la qualité d’information  du journal de propagande municipal, ce petit jeu citoyen nous amuse vraiment.

TITIS DOUDOUS DRANCY LES SALARIEES ONT CHOISI LA GREVE

Les salariées ne sont pas réduites au silence. Bravo à elles. Qu’en pensez-vous ?

  • Elles seront en grève le mardi 26 novembre 2013 :
    • Une délégation se rendra à la maire de Drancy,
    • Une autre délégation se rendra au Conseil général du 93.

On a retouvé Jean Christophe Lagarde à Aubagne, c’est bien loin de Drancy et Bobigny…

Il prône pour les municipales l’union UMP / UDI notre Député Maire.

Rien n’est gagné (cliquez sur les liens)

Avec Santini qui demandait à son conseil municipal de payer ses 800 000 €uros  d’amende, Ils sont beaux à rassemblés les politiques à l’UDI.

Mais il fuit la presse notre Député Maire, Pourquoi donc ??? Quand va t il lancer sa campagne à Drancy notre Maire justicier…

Conseil municipal de Drancy LAGARDE et SALINI s’auto protège ?

cmaffichage_oj_service_info

Redoublez de Courage ! Exprimez votre OUI à Drancy JC LAGARDE !

«Oui au mariage et à l’adoption pour les homosexuels, non à la procréation médicalement assistée»

Jean-Christophe Lagarde, député (UDI) explique pourquoi il défend une position marginale à droite…

Voterez-vous en faveur de la loi sur le mariage homosexuel?

Oui, j’avais déjà voté une proposition de loi en ce sens en juin 2011. Je ne vois pas pourquoi la République laïque ferrait la différence entre un couple homosexuel et un couple hétérosexuel. Je comprends que les religions la fassent, pas la République. Depuis une trentaine d’années, l’homosexualité n’est plus un délit. Donc, il n’y a pas de raisons de pénaliser les couples homosexuels. Sur l’adoption, j’ai longtemps hésité car je voulais regarder l’intérêt de l’enfant. Or, toutes les études, faites dans tous les pays sur des milliers d’enfants qui ont grandi au sein de couples homosexuels, montrent qu’arrivés à l’âge adulte, ils ne présentent aucune différence avec un enfant élevé par un homme et une femme. Et ce, aussi bien sur le plan psychique que de la réussite sociale et même sur le plan de leur orientation sexuelle. Il y a même un peu plus d’enfants hétérosexuels parmi ceux qui ont été élevés par des couples homosexuels que dans l’ensemble de la population ! Je suis donc favorable à l’adoption. En revanche, je ne voterai pas le projet de loi si les députés y ajoutent l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux homosexuelles.

Pourquoi ?

 Ca change radicalement le sujet. Le mariage et l’adoption c est le code civil,  la PMA, c’est le code de la santé. Par cet amendement, les députés socialistes transforment la PMA qui est un acte médical, en un acte social, un acte de confort. La PMA s’adresserait alors à des femmes qui peuvent avoir des enfants naturellement mais qui veulent utiliser cette technique pour un confort social, à savoir ne pas avoir de relations sexuelles avec un géniteur. C’est un choix pour elles. Si on leur accorde ce choix, il voudrait aussi l’ouvrir aux couples hétérosexuels. Ce qui est un tout autre debat et pourrait favoriser de nombreux excès, par exemple, avoir recours à la PMA pour favoriser une naissance multiple.

http://www.20minutes.fr/politique/1023652-oui-mariage-adoption-homosexuels-non-procreation-medicalement-assistee

imagesgay

beaucoup nous disent  » Anti LAGARDE » mais non ! Nous savons mettre en valeurs des choix de progrès, la preuve celui ci en est un ! Certains en demanderons plus… Nous pensons aussi que le dialogue est bien à poursuivre. A nos élus Drancéens, aux acteurs politiques, nous ouvrons cette article pour faire connaitre votre position. Allez courage, nous publierons l’avis de tous… même espace avec photo. Exprimez vous Mon Drancy. net est lu.