DRANCY CHAMPION DU BALLE DE FONCTIONNAIRES

En ce temps de Rolland Garros et son Tournoi mondial, voici une enquête Tennis à Drancy

Par un effet de communication, la ville de Drancy et notre Maire JC LAGARDE met en avant les champions.

Nous ne parlons pas de notre médiatique Député, qui « frappeur de balle au bond », distribue, par des revers, ses coups médiatiques, ce qui le redescend dans sa présence dans la liste des meilleurs Députés actifs à l’Assemblée Nationale.

DRANCY La Balle au bond

Quatre courts de tennis couverts sont inaugurés ce samedi à Drancy. La cérémonie se tiendra en présence notamment du jeune espoir du tennis français Rayane Roumane et du député-maire Jean-Christophe Lagarde (UDI). Le Tennis club drancéen assurera la gestion de ces installations qui seront ouvertes au public dès lundi, avec possibilité de réserver des créneaux en ligne (adoc.app.fft.fr). La réalisation de ces nouveaux courts ultra modernes a coûté près de 2 M€, financés par la ville, le conseil départemental et le Centre national pour le développement du sport. Le bâtiment est équipé d’éclairages led, d’une chaudière à haut rendement et de panneaux thermiques. Des animations sont organisées pour les enfants (5-11 ans de 9 h 30 à 11 h 30 ; 12-17 ans de 14 heures à 17 h 30) et les adultes (19heures -21heures).

Ce samedi au 2, rue de la Station. 14 heures : match exhibition avec les espoirs locaux du tennis français Heden Ly, Rayane Roumane et Klara Milojkovic. 21 heures : match par équipes déguisé. Accès libre pour tous dimanche de 8 heures à 20 heures.

source le parisien

Nous avons donc enquêté sur l’espoir de Drancy ( photo sur scène)

Ainsi nous apprenons que le coach de ce jeune est son père

Voici que le Maire de Drancy est raquette à la main près à frapper sur la « JAD ASD TENNIS DRANCEEN »
Comme par un pur hasard, le conseil municipal de Drancy statut sur le prêt d’un agent public fonctionnaire à la même association comme conseiller sportif (coach en anglais).
Donc nous enquêtons, qui a donc cette compétence de conseiller sportif à la ville de Drancy et est agent public servant l’intérêt général des habitant de Drancy.
Nous en arrivons à : 
Ce qui reste troublant est la mise en disposition communale du père d’un futur champion dans l’intérêt général des habitants de la Ville de Drancy, aussi rapidement.
En effet, Le journal immédiat ( dossier) précise que le coach est déjà le père et donc fonctionnaire aussi.
Mais celui ci sur sa page Facebook nous indique qu’il est manager à son compte et travail à Bagnolet ?
Comment passer de Bagnolet à la mairie de Drancy,  si vite, surtout en prêt dans une association ?
Sans doute que la municipalité pourra répondre à cette question d’intérêt général par le suivi de la balle au bond des élus politiques du conseil municipal.
En effet deux associations sont championnes de Drancy en subventions publiques du conseil municipal
Nous noterons la somme similaire en 2016 des deux entités qui dans le Tennis ne sont plus concurrentes par cette nouvelle « association »… ASD JAD TENNIS DRANCEEN
L’argent public et les moyens publics sont avant tous les nôtres (pluriel)….
Devant la future mise en place de la  loi sur la moralisation de la vie publique nous ne rappellerons que la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
Le contrôle du citoyen sur l’action des élus locaux est une composante essentielle de la vie démocratique locale. Il s’ajoute à ceux exercés par le préfet et la chambre régionale des comptes. Ce pouvoir de contrôle découle de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui édicte le droit, pour tous les citoyens,  » de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique [et] d’en suivre l’emploi  » (art. 14), et qui dispose que  » la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration  » (art. 15).
L’ensemble des documents présentés sont publics sur internet.
 
Le droit à rectification est ouvert par retour de commentaire.

DRANCY APPEL SUR LEGIONNELLE

lionelloge

Gymnase Liberté, là où nos enfants font quotidiennement du sport, depuis le mois de décembre 2016… est-il prévu quelque chose…cette année…? merci

15 mars 2017

Ceci est un appel, d’une mère à la municipalité… sans réponse…

La légionellose est une infection respiratoire grave due à l’inhalation d’un aérosol d’eau contaminée par la bactérie Legionella. L’infection survient 2 à 10 jours après l’inhalation. Le risque de légionellose peut être réduit en adoptant les mesures nécessaires pour limiter la prolifération des légionelles dans les installations à risque de dispersion d’aérosols. De nombreuses actions ont été engagées dans le domaine de la lutte contre la légionellose par les pouvoirs publics depuis 1997. Les actions de prévention concernent la conception et l’entretien de ces installations (réseaux d’eau chaude sanitaire, tours aéroréfrigérantes..) Chacun peut également agir chez soi en adoptant des mesures simples.

Qu’est-ce que la légionellose ?

La légionellose est une infection pulmonaire grave causée par une bactérie nommée Legionella. Il ne s’agit pas d’une maladie contagieuse d’une personne à une autre. La légionellose affecte essentiellement les adultes et touche plus particulièrement les personnes présentant des facteurs favorisants.

Il existe plus de 50 espèces de souches de légionelles, mais seulement quelques-unes d’entre elles sont à l’origine d’infections humaines. Les souches les plus couramment associées à la légionellose en France sont les Legionella pneumophila.

Comment contracte-t-on la légionellose ?

Les légionelles sont présentes à l’état naturel dans les eaux douces (lacs et rivières) et les sols humides. À partir du milieu naturel, la bactérie peut coloniser les installations qui leur offrent des conditions favorables à leur développement (stagnation de l’eau, température de l’eau comprise entre 25 et 45 °C, présence de nutriments).

La contamination se fait par voie respiratoire, par inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol.

Pour en savoir plus sur les légionelles, consulter le site du Centre national de référence des légionelles

Les symptômes et le diagnostic

Les symptômes sont généralement similaires à ceux d’une grippe : fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires et parfois autres signes comme la nausée et la confusion. Ils apparaissent au bout de 2 à 10 jours après la contamination par les légionelles, et dans la majorité des cas dans les 5 à 6 jours.

Pour les patients qui présentent les symptômes de la maladie, il existe plusieurs méthodes pour confirmer le diagnostic de la légionellose : entre autres, la recherche de l’antigène de Legionella pneumophila de sérogroupe 1 (en cause dans plus de 90 % des cas) dans les urines, la recherche par tests sanguins (2 tests sont nécessaires à 3-4 semaines d’intervalle), et la recherche de souches à partir de prélèvements pulmonaires (« culture »).

La légionellose : une pathologie grave ?

La gravité de l’infection dépend de plusieurs facteurs, notamment de la virulence de la souche contractée et de la vulnérabilité de l’individu (tabagisme, âge, personnes immunodéprimées, transplantées, personnes atteintes de diabète, d’insuffisance rénale, coexistence d’une maladie chronique…).

Les conséquences sanitaires des expositions aux légionelles peuvent prendre la forme :
- d’infections non-pulmonaires de type grippal (fièvres de Pontiac notamment) dont l’issue est généralement favorable ;
- d’infections pulmonaires graves, la légionellose.

La légionellose est une pneumopathie sévère. La létalité, bien que plus faible que par le passé, atteint 11%.

La légionellose peut-elle être traitée ?

La légionellose se traite avec des antibiotiques. La durée du traitement est généralement de 14 à 21 jours. La plupart des patients atteints doivent être pris en charge à l’hôpital. Les cas de légionellose notifiés correspondent souvent à des personnes hospitalisées en réanimation ou en unité de soins intensifs. La guérison est obtenue souvent après plusieurs semaines voire plusieurs mois. Quand le diagnostic et le traitement interviennent tôt, l’issue est généralement favorable.

Quelques conseils pratiques

Chacun d’entre nous peut agir chez soi pour lutter contre l’exposition aux légionelles en :
- Faisant couler l’eau froide et l’eau chaude au moins 1 fois par semaine au niveau des points d’eau qui sont peu utilisés (évier, lavabos, douche, etc.) et après chaque période d’absence prolongée, pour tous les points d’eau avant de les réutiliser (notamment la douche) ;
- Surveillant la température de l’eau chaude au domicile : elle doit être très chaude mais pas « bouillante » (au moins 50°C et au plus 60°C au niveau de l’évier de la cuisine) ;
- Procédant régulièrement au détartrage et à la désinfection des embouts de robinetterie (brise-jets, pommeaux de douches, etc.) ;
- Utilisant de l’eau stérile pour les appareils biomédicaux (nettoyage et remplissage des appareils d’oxygénothérapie ou de lutte contre l’apnée du sommeil).

LE TOUR DE DRANCY

VICTOIRE ET PRIX D’EQUIPE POUR LE VCAB A DRANCY
Carton plein pour l’équipe Pass-cyclisme à Drancy (Organisation VCAB) ce dimanche 17 juillet : Victoire de Fredéric D’Agostino et prix d’équipe .
vélo1

ECHECS AU SOMMET A DRANCY

L’interview

 

la présentation

le clip final

 

source site vidéo Fédération Française Échecs ( FFE)

Clichy champion, Drancy descend

Le miracle du maintien n’aura pas eu lieu. Malgré un début solide – match nul à l’arraché contre Montpellier et victoire contre Évry qui avait sorti sa meilleure équipe –, Drancy n’a pas pu gagner deux matches supplémentaires, ce qui aurait été synonyme de maintien.

Deux ou trois matches se sont joués avec des scores étriqués et au moins un match perdu aurait dû se transformer en match nul. A ce niveau, la moindre erreur coûte cher : ce fut le cas à la dernière ronde et à la dernière partie restante ! Elle opposait, sans enjeu pour Drancy qui était déjà condamné, notre Marina Roumegous contre la joueuse de Châlons-en-Champagne Camille de Seroux qui avait sur ses épaules le devoir de gagner pour sauver son équipe.

Dans une partie avec des hauts et des bas, la tension était à son comble quand les joueuses n’avaient plus que 2 minutes environ avec l’ajout de temps de 30 s par coup. Marina jouait la pression et le résultat de la partie serait le résultat du match. Mais sur un 50e coup pas évident du tout à voir, De Seroux aurait pu gagner. Las ! Elle s’écroula quelques coups plus tard, subissant (à tort) à elle seule le poids de la relégation de son équipe.

Ce Top 12 fut un succès pour le club et la ville de Drancy avec des conditions de jeu agréables dans le magnifique château de Ladoucette. Sur le plan sportif, deux équipes qui montent restent : Nice et Saint-Quentin. Drancy redescend en Nationale 1.

A la cérémonie de clôture, les gagnants du Prix Carrefour de la plus belle partie ont été récompensés devant une centaine de participants dont les officiels et MM. Mangin et Millard, de la mairie de Drancy.

De g. à gr., en haut, Komarov, Chabanon, Bijaoui, Petkov En bas, de g. à dr. Roumegous, Kogan, Todorov.

De g. à gr., en haut, Komarov, Chabanon, Bijaoui, Petkov
En bas, de g. à dr. Roumegous, Kogan, Todorov.

Comme d’habitude (!) Mulhouse 3e au classement général, grande habituée des podiums depuis 25 ans était déjà rentrée. Clichy, champion pour la 14e fois, avait fêté la veille son titre dans un restaurant avec force photos et selfie sur son compte Facebook. Elle ne nous avait pas fait l’honneur de déléguer leurs stars Vachier-Lagrave, Fressinet ou Skripchenko pour la cérémonie officielle : 5 joueurs étaient présents seulement ! Pourtant, l’exactitude n’est-elle pas la politesse des rois (de l’échiquier) ?

Le lendemain, ces trois champions étaient pourtant à l’heure et tous en costume ou très bien habillés pour commenter ou jouer le Paris Grand Chess avec l’ami Carlsen, le champion du monde…

Il n’y a aucun prix à gagner dans ce Top 12, aucune contrainte ou contrat avec la fédération pour les équipes. Aucune médiatisation ou presque non plus. Son format même – jouer 11 jours consécutifs – élimine en majorité les amateurs, même très forts, contraints de jongler avec des vacances ou des congés sans solde.

Pourtant, le Top 12 regroupe de fait les meilleurs joueurs français, les meilleurs espoirs, les meilleures joueuses, les meilleurs jeunes (Jules Moussard, 21 ans, Évry, 3e norme de GMI lui donnant le titre) et 30 nationalités sont représentées. Et ceci est un atout qui a généré 5 000 visites par jour sur le portail officiel sans compter les nombreux sites (russe ou américain) qui ont repris le signal en l’intégrant au leur… afin de générer leur propre trafic avec leurs publicités.

Résultats ronde par ronde

Galerie photos

source http://www.drancyechecs-cavalierbleu.com/wordpress/

Scandale à la mairie de Drancy

img_m8d9i6wm

Depuis 34 ans désormais, la Fsgt (fédération sportive et gymnique du travail – 4800 associations – 270 000 pratiquants) développe des actions de solidarité avec la population palestinienne. Au départ, il s’agissait de faire reconnaître l’existence d’un sport palestinien totalement inconnu et ignoré du monde – n’oublions pas que le comité olympique palestinien ne sera reconnu qu’en 1993, suite aux accords d’Oslo. Une délégation palestinienne participera pour la 1ère fois de son histoire aux Jeux olympiques, à Atlanta en 1996.

p174-palestiniens7mai82_11

Des jumelages entre clubs FSGT et clubs palestiniens se mettent en place dès 1990. L’ASDrancy sera jumelé avec le centre social d’Askar, camp de réfugiés près de Naplouse. Depuis, beaucoup d’actions ont été entreprises, toujours soutenues par le ministère des affaires étrangères français. La coopération avec le ministère a été accentuée au cours des dernières années par un fort soutien financier de l’agence française de développement (AFD) pour la construction d’un centre socio-sportif au cœur de la ville d’Hebron, en zone occupée. Ce centre comprend une salle de lutte olympique (qui permet d’autres activités gymniques ou dansées – la zumba est très prisée chez les femmes – et un bassin d’apprentissage de la natation). La Fsgt a coordonné ce projet, la formation des enseignants d’éducation physique et éducateur-rice-s sportif-ce-s et le planning d’utilisation pour permettre aux scolaires, aux femmes et aux personnes en situation de handicap d’accéder à ce bel équipement.

Depuis décembre 2015, un projet encore plus ambitieux a été lancé au travers toute la Cisjordanie occupée et Gaza, pour concevoir un projet de développement des activités physiques et sportives, particulièrement pour les personnes en situation les plus difficiles. Le soutien de l’AFD est encore plus appuyé. Le croissant rouge palestinien, handicap international et le centre social Ibdaa de Bethleem sont nos partenaires, ainsi que 12 associations palestiniennes, sociales et/ou sportives.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Et bien voilà, pour fonctionner, nous avons embauché un coordonnateur palestinien qui travaille avec notre coordinateur en France.

Afin de lui permettre d’être reconnu pour faire les démarches sur place, nous devons adresser un dossier, ainsi qu’un courrier au ministère de l’intérieur palestinien lui donnant officiellement l’autorisation d’agir au nom de la Fsgt.

photo-dircom-maec-palestine-newyork-30-09-15-_images_thumb_medium280_210

Ce dossier doit être visé par le ministère des affaires étrangères. Le dossier est complet, mais il est nécessaire d’avoir une authentification de ma signature en tant que coprésidente de la Fsgt sur ce fameux courrier.

Autrement dit, la mairie de mon domicile doit certifier qu’il s’agit bien de ma signature. Elle n’a aucunement à intervenir sur la nature du courrier ou du projet qu’il concerne, juste attester que c’est bien moi, là assise en face d’eux après 42 minutes d’attente.

1787359_b6ad6112-31aa-11e1-b1fb-00151780182c_545x460_autocrop
La femme au guichet n°6 me regarde étrangement. Le courrier n’indique pas que j’habite à Drancy. Je lui explique qu’il ne s’agit pas d’un courrier personnel, mais que je signe en tant que responsable légale d’une fédération sportive. Je lui tends ma carte d’identité qui atteste de mon domicile.

Alors que je me dis que tout va s’arranger très vite, il faut vous dire que je suis en arrêt maladie pour sinusite et bronchite et qu’une forte fièvre me gagne.

amanda-seyfried-non-verbal-visage-grimace

Soudain les yeux de mon interlocutrice s’écarquillent, elle vient de lire le nom du destinataire : ministère de l’intérieur en Palestine. Elle me dit « en Palestine! » Je lui réponds oui, en Palestine. « Ah, non mais je vais me renseigner, ce n’est pas sûr que ce soit possible. »

Sidérée, je la laisse s’éloigner sans réaction. Quelques minutes plus tard, elle revient. « Non, ce n’est pas possible. »

Je lui dis ne pas comprendre, c’est le ministère des affaires étrangères français qui demande ce document, notre projet est soutenu et reconnu et puis on ne leur demande pas leur avis, juste de confirmer que moi c’est bien moi.

« Je ne sais pas, je ne suis qu’une petite fonctionnaire, ce n’est pas moi qui décide. »

les-perles-des-services-publics

Alors appelez moi un élu.

Elle essaie ou fait semblant d’appeler quelqu’un, aucun élu n’est disponible.

Qui a donc donné la consigne deux minutes plus tôt ?

Elle garde la lettre, prends mon numéro et me dit que quelqu’un me rappellera.

La fièvre se fait subitement plus forte.

C’est un vrai scandale.

Une non reconnaissance en acte de l’autorité Palestinienne, un obstacle mis à l’avancée d’un projet de solidarité et de paix, un véritable abus de pouvoir.

4 JOURS PLUS TARD…

Bon, les choses s’arrangent, j’ai eu un appel en fin d’après-midi pour me dire que ma signature serait authentifiée… Merci à Nathalie Vasseur (PCF DRANCY) qui avait interpellé le Député maire…

supergirl-logo11