DRANCY, soutien, c’est bien et lui il est chrétien ou est ce simplement un enfant victime de guerre?

Drancy comme de nombreuses villes (Républicain, UDI, Partie Chrétien Démocrate…) affiche son soutien aux seuls chrétiens…

sur le site on peut lire

« Cette association a pour ambition de fédérer les élus locaux soucieux d’attirer l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion publique sur la situation des Chrétiens d’Orient »

mairie chretien drancy

http://lesmairies-chretiensdorient.fr/

La question que l’on peut sereinement se poser après avoir fait le lien d’information.

Une mairie se doit elle de faire du tri alors que la France et ses premiers représentants ont une pratique Laïque ?

Devons nous faire du tri comme le font certain en Hongrie en aiguillant, triant ?

ce qui remémore à Drancy ville de camp de violentes images…

LUI il ne se pose plus de questions sur les soutiens, sur la religion, sur la migration, sur la guerre en Syrie…

Lui, mort noyé, terrible symbole de la crise des réfugiés d’une guerre, il  n’est simplement pas en paix…

turquie

L’UDI ANTI JEUNES

Mieux qu’une BD, l’UDI anti Jeunes…

Au début il y avait…
Salini le devin..

Bon il s’est trompé…salini devin

Bon, les archives des tracts montrent qu’il n’était pas seul… Perdu aussi à Montfermeil
vision

alors l’équipe de jeunes (déjà vieux dans leurs valeurs politiques) à sortie la boisson magique, la potion UDI…
canettes UDI nullesavenir

Mais les jeunes l’UDI, elle s’en fout !

La preuve, elle attaque la prime de 200 €uros en Seine Saint Denis pour les élèves dès la 6 eme…

rentrée merci l'UDI

http://www.vousnousils.fr/2015/06/29/seine-saint-denis-suspension-des-200-euros-verses-aux-6e-a-la-rentree-2015-571808

Et oui, elle nous ressort les écoles religieuses qui n’étaient pas prévues…

La croisade de l’UDI est dans le 93…

croisade-bd-2431786

http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/le-cheque-de-rentree-de-200-eur-aux-6e-retoque-par-le-tribunal-24-06-2015-4890293.php

Alors après le devin qui se trompe

Couv_89

Alors après la panoramix UDI canette

slide-16-728potionmagique-1050x700

Panoramix leur maitre dit au  » revoir »

JC LAGARDE ET l’UDI DRANCY VRAIMENT MAUVAIS EN NÉGOCIATION UMP…

Le cas Meignen

S.T. | 21 Janv. 2015, 07h00 |

Thierry Meignen, maire UMP de Blanc-Mesnil, fait donc l’objet de toutes les attentions. Dans l’accord avec l’UDI, il était prévu qu’il fasse un binôme avec une représentante du parti de Jean-Christophe Lagarde. Or, il se trouve que sa compagne en est adhérente.

« Mais Lagarde n’a pas confiance, analyse un bon connaisseur du dossier. Il pense qu’une fois élue, elle rejoindra l’UMP. Ce qui risque de rompre le fragile équilibre négocié. » L’UDI a proposé à Thierry Meignen de prendre une élue UDI de Drancy puisque le canton déborde sur la ville de Jean-Christophe Lagarde. Refus de l’intéressé sachant qu’il n’y a que 4 bureaux de vote sur Drancy. Le nom d’une adjointe UDI du Blanc-Mesnil a alors été avancé. Ces négociations irritent Thierry Meignen au plus haut point. « Avant d’être ma compagne, Christelle militait depuis 6 ans à l’UDI, tempête-t-il. Sur Blanc-Mesnil, elle représente le plus important apport de voix après moi. J’ai toujours été fidèle, et elle aussi, à mes engagements. Si nous sommes élus, elle siégera avec les élus de l’UDI et votera avec eux. Lui faire le mauvais procès d’un changement de camp après l’élection parce qu’elle partage ma vie est déloyal et lamentable. »

Thierry Meignen n’est pas le seul à vouloir la jouer en couple. Dans le canton de Tremblay, Vaujours, Coubron et Montfermeil, le maire UDI de Vaujours a réussi à placer sa femme qui partira en binôme avec Xavier Lemoine.

Le Parisien

Cantonales : on sait qu’au Blanc-Mesnil Monsieur et Madame le maire se présentent en couple aux élections de mars, mais voila-t-y pas que deux conseillers municipaux du Blanc-Mesnil (Julien Carré et Patricia Bour) se présentent aussi, dans le canton de Drancy, sous l’étiquette UMP. « Je suis partout » semble dire le Meignen’s Band. C’est une vraie déclaration de guerre contre Jean-Cristophe Lagarde ! Non seulement c’est ingrat (vu le coup de main donné pour la campagne électorale) mais c’est périlleux, vu le doux caractère du député-maire de Drancy… Surtout qu’en face, la candidate UDI c’est justement Aude Lagarde, femme de. La famille, à Droite, c’est sacré. C’est aussi un coup de canif dans le pacte de non-agression passé dans le 93 entre l’UDI (le parti dont le président est… JC Lagarde !) et l’UMP (dont Meignen est membre). Selon Le Parisien d’aujourd’hui, Philippe Dallier, maire des Pavillons sous Bois et patron de l’UMP 93, s’est étranglé en découvrant cette candidature lors du tirage au sort des panneaux d’affichage : « On était au courant de rien. Ce type sera évidemment exclu s’il persiste dans sa démarche ». Sans doute qu’ils règleront ça dimanche, lors d’un repas… de famille.

Patricia Bour UMP BMbl julienCANDIDATS UMP A DRANCY DEPT 2015 – SANS BULLETIN

 

 

cerrigone-christinemeignen-thierry
Le maire UMP du Blanc-Mesnil, qui a ravi la ville aux communistes en mars 2014, se présente aux élections départementales, en binôme avec sa compagne, Christine Cerrigone, adjointe à la solidarité et aux seniors dans sa ville.

Le couple UMP (elle part sans étiquette mais siégera au sein du groupe UMP si elle est élue) entend surfer sur sa dernière victoire électorale pour prendre le canton du Blanc-Mesnil (auquel est ajouté un quartier de Drancy, le Village parisien) au PC. Thierry Meignen inscrit sa campagne « dans la continuité de l’élection municipale, qui doit lui donner les moyens d’amplifier le changement », avec trois priorités : sécurité, lutte contre la fraude aux prestations sociales et entretien des routes départementales.

elus departement 93 BLM

cumul

Jean Christophe LAGARDE et le temps de Travail

Très drôle notre gestionnaire du personnel communal…

Il les trouve ou ses argumentaires TRÈS LÉGER….

DRANCY EN PLEINE ACTION … PAS BIEN !

bartbart 6bart3bart4bartuccio

Mais .. Mais que fait la police municipale de Drancy qui fonctionne 24 h sur 24 ! L’ancien Directeur des relations publiques du Député Maire Jean Christophe Lagarde en plein action… Ce n’est pas du vélo.. ( Monsieur est aussi le président de l’association vélo club de l’agglomération du Bourget)

Mais c ‘est bien de la destruction d’affiches du front de gauche.. Étrange de l’ancien candidat du  » Centre » au élection municipale de Bobigny…

Et pendant ce temps là …

bobigny tract vehicule villetract vehicule ville bobigny

A Bobigny c’est les véhicules de la Ville de Bobigny qui sont utilisé pour tracter pour les candidats « notre parti c’est vous »   Enfin c est comme à Drancy… c’est pour cacher l’UMP / UDI.

Tu parles… C’est plutôt « nos poches qu’il fait votre parti »

Mais pourquoi la ville de Bobigny utilise les véhicules de la mairie et l’argent public pour un candidat venant de Noisy le sec ???

lagarde bob Bon… le Président de l’UDI.. Il n’a pas répondu sur cette question….

Drancy, l’UDI, Jean Cri Cri et les femmes

 tron10686675_424484497706003_8304492417082245653_n

Lettre à Sarkozy et Lagarde à l’approche du 8 mars

Nicolas Sarkozy, Président de l’UMP, Jean-Christophe Lagarde, Président de l’UDI,

Les partis que vous présidez, l’UMP et l’UDI, ont pris la décision d’investir comme chef de file pour les élections départementales en Essonne le maire UMP de Draveil, Georges Tron. Comme vous le savez, M. Tron fait l’objet d’un renvoi devant la Cour d’Assises, accusé de viols aggravés et agressions sexuelles sur deux anciennes employées municipales.

Comment est-il possible que l’UMP et l’UDI aient investi un homme accusé d’un crime ? Certes, la présomption d’innocence doit être respectée, et la loi n’interdit pas à un homme soupçonné de crime de briguer un mandat électoral. Mais là n’est pas la question.

Votre investiture, quoique légale, est indécente. Indécente parce qu’il est question d’un homme puissant qui aurait violé deux femmes, en abusant de son autorité. Indécente parce qu’elle envoie aux électrices et aux électeurs tout le mépris qu’a M. Tron, et vos partis puisqu’il vous représente, pour les victimes de ce type de violence et la lutte contre les violences machistes.

L’ensemble des forces politiques s’était positionné lors des affaires DSK et Cahuzac, pour demander leur retrait momentané de la vie politique, le temps que justice soit faite sur les affaires dans lesquelles ils étaient mis en cause. Et pourtant, eux aussi bénéficiaient de la présomption d’innocence. La présidence d’un Conseil départemental serait-elle à prendre avec plus de légèreté que la présidence de la République ? L’accusation de viol pesant sur Georges Tron serait-elle moins grave qu’une accusation de fraude fiscale ?

Les départements jouent un rôle important dans les politiques d’égalité femmes-hommes, en matière de prévention des violences faites aux femmes et de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes dans les collèges. Le Conseil général de l’Essonne est un des plus engagés sur cette question et fait référence au niveau national. Il est d’ailleurs signataire de la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et moteur auprès des collectivités et des associations essonniennes.

Sil M. Tron est élu, qu’adviendra-t-il de ces avancées ? De quelle crédibilité jouira un homme sous le coup d’une telle inculpation, pour s’investir dans le domaine de l’égalité femmes-hommes, qui relèverait pourtant de ses prérogatives ? N’existe-t-il pas dans votre parti un-e autre candidat-e pour l’Essonne, exemplaire et irréprochable du point de vue du respect des femmes et de leurs droits les plus élémentaires ?

Par ailleurs, si Georges Tron est élu, comment envisagez-vous la comparution devant la Cour d’Assises d’un président de Conseil départemental portant vos couleurs ? S’il est condamné, comment gérerez-vous l’image catastrophique d’un homme politique, élu président d’un Conseil départemental, reconnu coupable de viols aggravés ?

La décence veut que M. Tron retire sa candidature, ou que vous lui retiriez son investiture, afin que justice se fasse de la manière la plus paisible possible. A l’approche du 8 mars, il est urgent de vous positionner sur ce sujet : allez-vous tolérer plus longtemps que Georges Tron soit candidat aux élections départementales malgré les accusations qui pèsent sur lui ? Ou bien allez-vous agir et envoyer ce signal fort : un homme accusé de violences envers des femmes ne peut pas avoir l’investiture de votre parti ?

Nous espérons que nos revendications seront entendues et vous prions d’agréer, Messieurs les Présidents, l’expression de nos salutations distinguées.

Claire SERRE-COMBE porte-parole d’Osez le Féminisme! et Anne-Cécile MAILFERT porte-parole d’Osez le Féminisme!