DRANCY ou l’art de l’erreur

La municipalité à encore fait un fake dans son journal de propagande municipal UDI du 15 avril 2019.

24mai2019DRANCY.jpg

Comme vous pouvez le lire à Drancy, après la journée internationale de la femme le 11 mars 2019, voici le décalage de la « LAGARDERIE » qui décide d’informer de la date du vote des futures élections Européenne du 24 mai 2019  ??????.

Mais le territoire de « LAGARDE » est il en France ?

Vérifions le calendrier officiel : Seule l’Irlande votera le vendredi 24 mai 2019

26 mai 2019 DRANCY

En France, le vote sera bien le dimanche 26 mai 2019 (C’est le ministère de l’intérieur qui le dit)

26 mai election Europe.jpg

Mais le Drancy média va plus loin

Vous verrez de nombreuses interventions du candidat aux élections européenne pour l’UDI… « Jean Christophe LAGARDE » (Tête de liste UDI)

Mais vous ne verrez pas les affiches qu’il colle sur Paris, Mon Drancy vous laisse admirer le slogan qui est bien loin de Drancy et sa mémoire.

Outre le collage sauvage bien loin de la notion écologique, le slogan, (digne de l’ancien front national), ne peut qu’interroger les électeurs de Drancy et Bobigny, villes multi-culturelles.

Reste que Mon Drancy rappelle, au Député et conseiller municipal, la notion Républicaine au Fronton de la ville de Drancy qu’il cache pour son Moi historique (photo 2008)

FRATERNITE jean-christophe-lagarde-Europe

Drancy est bien en France et ne l’oublions pas des migrants ont débarqué en 1945 et sont restés pour reconstruire la France… Eux et la France n’en on jamais eu peur.

migrant1945 DRancy.jpg

 

PRISE D’OTAGES A DRANCY SELON LA MAIRIE

PRISE D otage DRANCY selon la Mairie.jpg

Prise d’otage

Une prise d’otage est une action visant à retenir des personnes contre leur volonté afin, le plus souvent, de revendiquer quelque chose (la possibilité d’une évasion, revendications politiques, financières, etc.). Ces prises d’otage se déroulent généralement sur un même site (le preneur d’otage ne peut donc pas bouger), ce qui fait que le (ou les) bâtiments sont encerclés par les forces spéciales.

La Ville de Drancy , par sa municipalité, semble user de mots inadaptés envers la RATP.

Aucun habitant ne sera étonné, de cette démarche vers la peur de la municipalité UDI.

Pourtant « la notion de rentabilité » que prône la RATP et la Ville de Drancy pour l’interet général est les services aux publics semble faire boomerang  à nos élus de Drancy si libéraux.

Au secours, mon amie PECRESSE, nous sommes attaqué à Drancy et c’est de la faute de madame la Maire !!!

Pecresse Drancy.png

COPIER COLLER du « nous sommes attaqué à Drancy et c’est de la faute de madame la Maire !!! »

Madame la Maire serai t’elle en manque d’argumentation ?

RATP DRANCY.png

Pour être précis sur la zone de « la prise d’otage »

validé RATP.jpg

Madame la Maire: LIBÉREZ LES OTAGES PAR LA GRATUITE DES TRANSPORTS EN COMMUN A DRANCY !

La gratuité des transports en commun, parfois appelés transports publics, est le fait que tout ou partie des usagés bénéficient du service sans le payer. Le transport en commun est alors financé en totalité par des moyens autres que le paiement par les usagers.

La gratuité peut être financée par les autorités nationales, régionales ou locales par le biais de la fiscalité ou par les employeurs par le biais du Versement transport en France ou d’opérations de sponsoring dans les pays anglo-saxons[réf. nécessaire]. Les objectifs de la gratuité des transports en commun peuvent être sociaux, économiques ou environnementaux1.

france transports commun gratuit.jpg

 

FAVORITISMES OU PRIVILÈGES A DRANCY

4

Tous les habitants de Drancy connaissent le Centre Médical de Santé Henri WALLON (CMS).

Mais très peu de Drancéens connaissent le parking du CMS.

En effet, son accès est par badge, et il n’y existe aucun emplacement pour  personne handicapé.

Malgré les difficultés pour se garer au centre ville de Drancy, des places sont constamment vides.

Places non accessible ! ? Pas pour tous le monde.  Le « favoritisme » ou le « privilège » n’est ouvert qu’a certaines personnalités dont on ne sait la désignation.

Malgré l’intérêt général de tous les biens communaux, certains y voit un pouvoir de distribution de badge, sans vraie transparence.

Mais qui est donc le gestionnaire de cette situation ?

Vu que la situation est lié à la santé et au CMS,  on pourrait le lié au conseillé de Madame le Maire sur ce domaine :

conseiller spécial santé à Drancy

Mais n’est il pas aussi dans la gestion de la Maison médicale de Garde de gestion privatisée pourtant  payée par nos impôts locaux pour sa construction ! Est ce  pour répondre à la disparition du (des) CMS municipal, qui se vide de médecins ?

Mais surprise le conseillé de santé de Madame Aude Lagarde Maire de Drancy est au conseil municipal de Bobigny…

Bobigny

Aucune transparence sur les « missions de conseils » de cet élu UDI pour la Ville de Drancy.  (mon Drancy vous propose un lien)

Bon… La question reste pendante Madame Le Maire de Drancy,  pourquoi le parking du CMS Henri WALLON est toujours vide et n’est pas ouvert au personnel et à tous les usager du CMS ? Et pourquoi il n’y a aucune place réservé pour les handicapés ?

 

Madame le MAIRE DE DRANCY

Pourquoi les véhicules de la commune stationnent sur les places réservées aux personnes handicapées et nous qui sommes munis d’une carte on ne peut pas se garer ??

Se garer sur une place handicapée est assimilable à un stationnement gênant, à savoir vous risquez une amende forfaitaire de 135€ (majorée à 375€) en vertu de l’article R417-11 du code de la route. Cette sanction peut être accompagnée d’une immobilisation et d’une mise en fourrière. En revanche, aucune perte de points n’est prévue.

Mais que fait la police municipale de Drancy ?

photo02-4

BOBIGNY DRANCY ça coince

Le site de Bobigny. co raconte une histoire
Elle nous intéresse sur la gestion personnelle du Clan Lagarde

Malika-Kaddour-Mairie-de-Bobigny-affiche

Depuis quelques temps, une nouvelle affaire secoue la mairie de Bobigny. Une affaire de pression, harcèlement morale et de faux documents qui est toujours en cours d’instruction. Nous avons enquêté et nous vous livrons les premiers éléments d’une histoire qui risque de faire imploser la majorité municipale aux couleurs de l’UDI. La victime s’appelle Malika Kaddour, DGA Ville de Bobigny, Attachée territoriale titulaire.

Malika Kaddour : Qui est-ce ?

Là s’arrête notre extrait car il vaut mieux cliquer sur l’image pour connaitre la suite qui ne dit pas tous…

En effet, l’histoire débute à Drancy,

Il était une « foi » en Lagarde

Linki.jpg

On remarque le changement d’évolution de carrière à l’élection de        JC LAGARDE en 2001

On pourra lire le rôle tenu en lien au Maire de Drancy et son ascension

Selon une source syndicale locale, le syndicat de la Confédération Française des travailleurs chrétiens CFTC a été créé à la demande du Maire

tract-cftc-ctp-drancy.jpg

Ainsi est suivie l’évolution de la carrière du Député Maire

Dans un speed dating à Bobigny entouré d’agent de la Ville de Drancy.

speed dating.jpg

 

 

 

Puis vient la saison des transferts

Comme au football, les agents de Drancy vont jouer à Bobigny… Marianne en fait état…

Marianne.jpg

Puis viens le temps du Malaise et du carton Rouge

malaise parisien

On mesure ainsi ce que ce n’est pas les compétences, ni les obligations républicaines sur la mairie de Drancy et Bobigny qui influence le recrutement pour les citoyens.

La question de l’égalité de traitement, se pose pour Malika, elle devrait aussi se poser pour les habitants de Drancy et Bobigny, face à l’autorité administrative qui doit traiter les citoyens en toute égalité devant le service public….

La question peut se poser au vu du surnom de « POUTINE » à la mairie d’Angoulême ? …

De la secte qui sublime son mentor ? …

Du Docteur Frankestein qui fut aussi la victime de son monstre ?…

 

 

 

Camisole pour l’UDI

2019 JC LAGARDE président de l’UDI invente la CAMISOLE pour cibler le foulard.

Pour comprendre la forme CAMÉLÉON de l’UDI, revoyons cette vidéo de 2014 de Bobigny… Publiée au moment de la campagne municipale pour servir une seule cause : Le Vote UDI de DE PAOLI avalisé par le Président de l’UDI, JC LAGARDE

Nous dépasserons dans cette lecture l’argumentation légère et lourde sur le Voile qui est un droit de chacun de se vêtir et de vivre sa religion qui est du domaine privée de chaque individu. Mais qui pour les fonctionnaires ou élu(e)s de la République se doivent de respecter la loi sur la laïcité pendant leurs fonctions.

Mais nous remarquerons la contradiction et évolution de l’UDI entre « CAMISOLE et VOILE » en 4 années…

Nous voyons donc : Christian Bartholmé , employé de la Mairie de Drancy (cabinet du Maire de JC LAGARDE) Maire Adjoint de Bobigny et grand défenseur UDI du VOILE avant les élections.
Lynda Benakouche ( Voilée) dont nous pouvons lire sur l’article suivant sa vision de la vie.
Sabrina Saïdi qui subit et sera victime de violences en réunion suite à un tract dénonçant Lynda Benakouche présidente d’association et ensuite employée communale de Bobigny (elle portera plainte et sera déboutée).

Rayed Chaïbi ancien conseiller municipal de Drancy, employé communal de Drancy qui se cache derrière un  costume du 93 mauve (capuche)

Et plus tard Marianne en dit plus :

« A l’origine de ce rendez-vous en forme de guet-apens, la diffusion quelques semaines plus tôt d’un tract visant Lynda Benakouche, fraîchement embauchée comme chargée de mission des politiques sociales urbaines de Bobigny. A l’époque, le document circule et sème le boxon en ville. Il affirme que Benakouche, présidente d’une association de la ville et amie de Moghadam, « a été condamnée, dans le passé, pour avoir séquestré et violenté en réunion une jeune femme enceinte de six mois, en lui enfonçant un objet dans l’utérus, ce qui a causé la mort de son enfant ». Plus loin, il est fait mention du CV de son compagnon, Jean-Christophe Soumbou : « Incarcéré pour séquestration, acte de barbarie, meurtre sur le jeune Ilan Halimi. » Les deux hommes soupçonnent Sabrina Saïdi d’être à l’origine du tract. « Tu es rentrée sur un terrain qui est dangereux pour toi… », lance Moghadam à la jeune femme. Avant de perdre patience et d’exploser : « Ferme ta gueule, ferme-la, ta gueule, tu crois que tu parles à qui ? Tu crois que tu parles à qui, ici ? Tu parles à Kianoush, là ! Réveille-toi, y a personne qui me parle comme ça dans cette ville ! » L’élue de 33 ans sort de la confrontation choquée et décidée à porter plainte pour « séquestration » et « menace de mort » contre le premier adjoint et son collaborateur. Lynda Benakouche, elle, porte plainte contre Sabrina Saïdi pour diffamation. »

« Plus d’un an après le dépôt des plaintes, la décision est donc tombée : Benakouche est déboutée de ses poursuites. Christian Bartholmé – qui est toujours premier adjoint au maire chargé des finances, de l’économie et de la communication – et Kianoush Moghadam, promu directeur général adjoint, sont condamnés pour « violences en réunion ». Condamnation qui figurera dans leur casier judiciaire. Ils devront également verser 10 000 euros à Sabrina Saidi au titre du préjudice moral subi et 3 000 euros pour les frais de dossier. Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, le tribunal les condamne à effectuer « un stage de citoyenneté » d’une semaine et à leur frais. L’article 131-5-1 du Code pénal précise l’objet de cette singulière sanction:  « Lorsqu’un délit est puni d’une peine d’emprisonnement, la juridiction peut, à la place de l’emprisonnement, prescrire que le condamné devra accomplir un stage de citoyenneté, dont les modalités, la durée et le contenu sont fixés par décret en Conseil d’État, et qui a pour objet de lui rappeler les valeurs républicaines de tolérance et de respect de la dignité humaine sur lesquelles est fondée la société« . Cocasse, quand on sait que Christian Bartholmé grenouille dans le marigot centriste depuis plus de vingt ans; qu’en plus de ses fonctions à Bobigny il a été directeur adjoint du cabinet du député-maire UDI de Drancy, Jean-Christophe Lagarde; et que beaucoup à Bobigny le surnomme « le maire Bis », tant il joue un rôle de chef d’orchestre pour l’équipe de l’édile, Stéphane de Paoli.« 

source Marianne

Avant les élections municipales de 2014 et les législatives de 2017, la camisole (le voile ) selon l’expression de M. Lagarde ne posait aucun problème et aujourd’hui la camisole serait contraire aux valeurs de la République !!

En 2020 pour les municipales, la camisole sera t’elle à nouveau UDI compatible avec la République afin à nouveau de « capter cette clientèle  » ?

Ce que l’on peut mesurer c’est qu’au conseil municipal de Bobigny, une élue de la République en séance porte le voile comme sur le site de Bobigny.

rtemagicc_depaoli_5avril2014_1010px

Alors Laicité et UDI, camisole ou voile, les propos du Député de Drancy, Bobigny sont incompréhensible…

On aura tout vu avec Monsieur JC LAGARDE

Même en gilet jaune…

gilet jaune JC LAGARDE

A quand la CAMISOLE ? Pardon le VOILE…

Pour madame la Maire… c’est Fait..

0

Cliquez pour la vidéo…

Mais le titre du journal le point semble tout dire…

Enfin Kery James semble conclure la vraie question est ?

Mais finir avec de l’humour est le mieux…

 

Femmes à Drancy pas de DROITS !

A Drancy, Monsieur et Madame LAGARDE décident de ne pas choisir le vendredi 8 mars 2019 comme la Journée internationale des luttes des droits des femmes !

Privilège des seigneurs de Drancy

Ils ont décidé qu’à Drancy, c’est  en Lagarderie et non en France !

C’est donc le vendredi 11 mars 2019 que sera célébré la disparition du « Droit des femmes » à Drancy

journée internationale des femmes à Drancy2.jpg

Pourtant la Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Au cours de l’Année internationale de la femme en 1975, les Nations Unies ont commencé à célébrer la Journée internationale de la femme le 8 mars.

En 1977, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution proclamant la Journée des Nations Unies pour le droit de la femme et la paix internationale, reconnaissant le rôle important de la femme dans les efforts de paix et dans le développement.

Les 7 différences entre la Journée des droits des femmes et la Journée de la femme

On comprend mieux cette intervention d’un autre temps du Député de Drancy

Le monsieur sportif, a la même tenue sur la tête, cela s’appelle aussi une camisole ?