JC LAGARDE ET l’UDI DRANCY VRAIMENT MAUVAIS EN NÉGOCIATION UMP…

Le cas Meignen

S.T. | 21 Janv. 2015, 07h00 |

Thierry Meignen, maire UMP de Blanc-Mesnil, fait donc l’objet de toutes les attentions. Dans l’accord avec l’UDI, il était prévu qu’il fasse un binôme avec une représentante du parti de Jean-Christophe Lagarde. Or, il se trouve que sa compagne en est adhérente.

« Mais Lagarde n’a pas confiance, analyse un bon connaisseur du dossier. Il pense qu’une fois élue, elle rejoindra l’UMP. Ce qui risque de rompre le fragile équilibre négocié. » L’UDI a proposé à Thierry Meignen de prendre une élue UDI de Drancy puisque le canton déborde sur la ville de Jean-Christophe Lagarde. Refus de l’intéressé sachant qu’il n’y a que 4 bureaux de vote sur Drancy. Le nom d’une adjointe UDI du Blanc-Mesnil a alors été avancé. Ces négociations irritent Thierry Meignen au plus haut point. « Avant d’être ma compagne, Christelle militait depuis 6 ans à l’UDI, tempête-t-il. Sur Blanc-Mesnil, elle représente le plus important apport de voix après moi. J’ai toujours été fidèle, et elle aussi, à mes engagements. Si nous sommes élus, elle siégera avec les élus de l’UDI et votera avec eux. Lui faire le mauvais procès d’un changement de camp après l’élection parce qu’elle partage ma vie est déloyal et lamentable. »

Thierry Meignen n’est pas le seul à vouloir la jouer en couple. Dans le canton de Tremblay, Vaujours, Coubron et Montfermeil, le maire UDI de Vaujours a réussi à placer sa femme qui partira en binôme avec Xavier Lemoine.

Le Parisien

Cantonales : on sait qu’au Blanc-Mesnil Monsieur et Madame le maire se présentent en couple aux élections de mars, mais voila-t-y pas que deux conseillers municipaux du Blanc-Mesnil (Julien Carré et Patricia Bour) se présentent aussi, dans le canton de Drancy, sous l’étiquette UMP. « Je suis partout » semble dire le Meignen’s Band. C’est une vraie déclaration de guerre contre Jean-Cristophe Lagarde ! Non seulement c’est ingrat (vu le coup de main donné pour la campagne électorale) mais c’est périlleux, vu le doux caractère du député-maire de Drancy… Surtout qu’en face, la candidate UDI c’est justement Aude Lagarde, femme de. La famille, à Droite, c’est sacré. C’est aussi un coup de canif dans le pacte de non-agression passé dans le 93 entre l’UDI (le parti dont le président est… JC Lagarde !) et l’UMP (dont Meignen est membre). Selon Le Parisien d’aujourd’hui, Philippe Dallier, maire des Pavillons sous Bois et patron de l’UMP 93, s’est étranglé en découvrant cette candidature lors du tirage au sort des panneaux d’affichage : « On était au courant de rien. Ce type sera évidemment exclu s’il persiste dans sa démarche ». Sans doute qu’ils règleront ça dimanche, lors d’un repas… de famille.

Patricia Bour UMP BMbl julienCANDIDATS UMP A DRANCY DEPT 2015 – SANS BULLETIN

 

 

cerrigone-christinemeignen-thierry
Le maire UMP du Blanc-Mesnil, qui a ravi la ville aux communistes en mars 2014, se présente aux élections départementales, en binôme avec sa compagne, Christine Cerrigone, adjointe à la solidarité et aux seniors dans sa ville.

Le couple UMP (elle part sans étiquette mais siégera au sein du groupe UMP si elle est élue) entend surfer sur sa dernière victoire électorale pour prendre le canton du Blanc-Mesnil (auquel est ajouté un quartier de Drancy, le Village parisien) au PC. Thierry Meignen inscrit sa campagne « dans la continuité de l’élection municipale, qui doit lui donner les moyens d’amplifier le changement », avec trois priorités : sécurité, lutte contre la fraude aux prestations sociales et entretien des routes départementales.

elus departement 93 BLM

cumul

SOUVENIR MUSICAL INTERDIT DE JAZZ A DRANCY

Avec de belles images de l’ancienne salle des fêtes et des quelques artistes internationaux ayant foulé les scènes de Drancy…

La culture c’est de la découverte, pour tous, étonnant, c’est des créations hors bizness, c’est la vie…

Voici le programme Drancy 2015, qui ressemble à 2014, qui ressemble à 2013, 2012, 2011, 2010, …. 2002

http://www.calameo.com/read/0021016578c66c8869381

Lagarde Président de l’UDI pour perdre des élus en Seine saint denis

Conseil départemental de Seine-Saint-Denis : 42 élus

FG : 10 élus (Aubervilliers, Saint-Denis-2, Montreuil-2, Tremblay et Bobigny)

EELV : 2 élus (Noisy-le-Grand et Saint-Denis-1)

PS+ MGC : 12 élus (Pantin, Saint-Denis-1 (1 élu), la Courneuve, Montreuil-1, Epinay, Noisy-le-Grand (1 élu ), Bagnolet)

UMP : 12 élus (Le Blanc-Mesnil, Villemomble, Sevran (1 élu), Aulnay, Gagny, Livry (1 élu), Bondy )

DVD-Modem : 3 élus (Saint-Ouen + 1 élu à Sevran)

UDI : 3 élus ( Drancy +1 élu à Livry)

groupe udi cg

Gros échec de l’UDI :
certes nette victoire à Drancy mais la stratégie Lagarde a pris l’eau ce coup-ci : défaite à Bobigny et victoire de Chevreau à Saint-Ouen contre le ticket officiel.
Le groupe UDI compte maintenant 4 élus contre 5 auparavant (3 udi + 1 MODEM)

 

A titre indicatif, voici la liste des 42 élus avec date de première élection au Conseil Général / Départemental. Entre parenthèses : l’affiliation politique et le canton d’élection

Bertrand Kern (PS / Pantin) : élu depuis 1998
Emmanuel Constant (PS / Noisy-le-Grand) depuis 1998

Abdel Sadi (PCF / Bobigny) depuis 2001
Azzédine Taibi (PCF/Saint-Denis-2) : depuis 2001
Pierre Laporte ( FASE-FG / Tremblay-en-France) : depuis 2001

Daniel Guiraud (PS / Bagnolet) : depuis 2004
Corinne Valls (MGC / Bagnolet) depuis 2004
Katia Coppi (UMP / Bondy) : depuis 2004
Stéphane Troussel (PS / La Courneuve) : depuis 2004
Stéphane Salini (UDI /Drancy) : depuis 2004
Michel Fourcade (PS / Epinay-sur-Seine) : depuis 2004

Jean-Michel Bluteau (UMP / Villemomble) : depuis 2007

Frédéric Molossi (PS / Montreuil-1) : depuis 2008
Mathieu Hanotin (PS / Saint-Denis-1) : depuis 2008

Pascal Beaudet (PCF/Aubervilliers) : depuis 2011
Belaïde Bedreddine (PCF / Montreuil-2) : depuis 2011
Hervé Chevreau (DVD / Saint-Ouen) : depuis 2011
Martine Valleton (UMP / Sevran) : depuis 2011

Meriem Derkaoui (PCF / Aubervilliers) : depuis 2015
Séverine Maroun (UMP / Aulnay-sous-Bois : depuis 2015
Bruno Beschizza (UMP / Aulnay-sous-Bois) : depuis 2015
Christine Cerrigone (UMP / Blanc-Mesnil) : depuis 2015
Thierry Meignen (UMP / Aulnay-sous-Bois) : depuis 2015
Pascale Labbé (PCF / Bobigny) : depuis 2015
Stéphen Hervé (UMP / Bondy) : depuis 2015
Zaïnaba Saïd-Anzum (PS / La Courneuve) : depuis 2015
Aude Lagarde (UDI / Drancy) : depuis 2015
Nadège Abomangoli (PS / Épinay-sur-Seine) : depuis 2015
Gaëtan Grandin (UMP / Gagny) : depuis 2015
Marie-Blanche Pietri (UMP / Gagny) : depuis 2015
Sylvie Paul (UMP / Livry-Gargan) : depuis 2015
Gérard Prudhomme (UDI / Livry-Gargan) : depuis 2015
Magalie Thibault (PS / Montreuil-1) : depuis 2015
Dominique Attia (Ensemble-FG / Montreuil-2) : depuis 2015
Frédérique Denis (EELV / Noisy-le-Grand) : depuis 2015
Florence Laroche (PRG / Pantin) : depuis 2015
Nadège Grosbois (EELV /Saint-Denis-1) : depuis 2015
Silvia Capanema (PCF/ Saint-Denis-2) : depuis 2015
Marie-Louise Magrino (DVD / Saint-Ouen) : depuis 2015
Yvon Kergoat (Modem / Sevran) : depuis 2015
Dominique Dellac (FG / Tremblay-en-France) : depuis 2015
Michèle Choulet (UMP / Villemomble) : depuis 2015

 

PROMESSES UDI BOBIGNY / DRANCY PHOTOS TRACTS LOL

 » Ce que nous avons entendu durant la campagne électorale, c’est l’importance des préoccupations du quotidien : LA PROPRETÉ..  »
Stephane De Paoli Maire de Bobigny, Bonjour Bobigny n* 709 24-30 Avril 2014

11009974_1589121311332659_1116962050799066682_n11101823_1589121364665987_4871218766453655937_n

On en parle des affiches du FDG jetées par terre ?

ELLE EST OU LA POLICE MUNICIPALE POUR LES MILITANTS UDI ?

ELLE EST OU LA POLICE MUNICIPALE POUR LES MILITANTS UDI ?

STEPHANE DE PAOLI,  : «Alors que les effectifs de police nationale ont été divisés par deux, je crois qu’il est indispensable de recréer une police de proximité à Bobigny. Elle permet de régler de nombreux problèmes puisqu’elle reste proche des habitants. Après, pour que cela fonctionne, il faut aussi de la discussion et une bonne coordination entre les services de médiation de la commune, la police municipale, nationale, la préfecture ainsi que la mairie. La police municipale ne pourra pas tout régler seule.»

 le parisien

Directeur de communication

L’OPINION

« Si Stéphane de Paoli se voit remettre l’écharpe tricolore après le second tour, il le devra en particulier à un homme : le député-maire du Drancy, Jean-Christophe Lagarde, qui a oeuvré pour qu’il ait l’investiture UDI et qui, en plus de lui mettre le pied à l’étrier, lui a donné les armes pour se battre. C’est son homme de confiance et directeur de la communication, Christian Bartholme, qui a pris la tête de l’équipe de campagne du néophyte Stéphane de Paoli. Si le candidat jouit d’un « contact facile » avec les Balbyniens, c’est aussi au conseiller général Lagarde que le candidat doit ses soutiens qui ont fait la différence au premier tour. De nombreuses associations sportives et culturelles, proche des jeunes des quartiers, dont certains responsables figurent sur la liste de centre droit, battent le pavé des quartiers et tractent sans relâche boulevard Lénine. « La mairie a beaucoup promis mais n’a rien fait pour les jeunes » assure l’un d’eux.

merci-depute-maires DRANCY BOBIGNY

Par ce coaching accéléré, le député UDI Jean-Christophe Lagarde espère bien placer son « protégé » à l’Hôtel de ville et ainsi renforcer sa position dans la circonscription. Mais dans cette commune où le chômage atteint le double de la moyenne nationale, et où l’abstention du premier tour est massive, rien n’est joué. »

dans les boites de bobigny

http://www1.alliancefr.com/actualites/antisemitisme-racisme/bobigny-le-premier-maire-adjoint-christian-bartholme-renvoye-devant-le-tribunal-de-grande-instance-5028983

Mes ami-e-s,

Un tract « anonyme » insultant contre ma personne ainsi que celle de Gilles Garnier (candidat remplaçant à Noisy) circule à Bobigny depuis hier soir.

Il y est inscrit nos dettes de loyers, que nous serions engagés dans cette campagne pour les effacer … Bref des calomnies à 2 jours d’un second tour face à la droite qui s’annonce serré.

Pour ma part, je ne me rabaisserai pas à utiliser ce genre de méthode. Je suis une femme honnête, une mère de famille, locataire de l’OPH Bobigny (et non pas départemental) comme beaucoup d’entre vous. J’ai connu des hauts et des bas, comme vous toutes et tous.

Aujourd’hui, suite à ce tract « anonyme » j’ai porté plainte. Pas pour moi. Mais pour ces milliers de Balbyniens locataires de l’office municipal de l’habitat. Sachez que vos donnés concernant le logement que vous occupez sont confidentielles. Alors comment certains individus peuvent-ils consulter vos données personnelles et les publier en toute impunité ? Sachez-le, nous ne sommes à l’abri de rien ! Ces agissements doivent cesser !

Aujourd’hui je suis fière. Fière d’être engagée, comme militante associative, comme parent d’élève, comme candidate du Front de Gauche. Je suis fière de mes merveilleux enfants. Fière de mes camarades, de mes ami-e-s qui militent pour une société plus juste. Je suis fière de mes origines et fière de ma religion. Je sais d’où je viens, je sais où je vais et je ne laisserai personne me dénigrer, parler à ma place ou me diffamer pour quelque raison que ce soit.

Je suis une femme intègre et pendant cette campagne électorale je n’ai promis ni logements, ni argent ou boulots contre un vote.

Je suis Katy NDIAYE. Je suis Balbynienne. Je suis Libre et je vous invite toutes et tous à refuser de telles pratiques dimanche en votant pour le Front de Gauche !

 

 

 

 

 

Drancy, l’UDI, Jean Cri Cri et les femmes

 tron10686675_424484497706003_8304492417082245653_n

Lettre à Sarkozy et Lagarde à l’approche du 8 mars

Nicolas Sarkozy, Président de l’UMP, Jean-Christophe Lagarde, Président de l’UDI,

Les partis que vous présidez, l’UMP et l’UDI, ont pris la décision d’investir comme chef de file pour les élections départementales en Essonne le maire UMP de Draveil, Georges Tron. Comme vous le savez, M. Tron fait l’objet d’un renvoi devant la Cour d’Assises, accusé de viols aggravés et agressions sexuelles sur deux anciennes employées municipales.

Comment est-il possible que l’UMP et l’UDI aient investi un homme accusé d’un crime ? Certes, la présomption d’innocence doit être respectée, et la loi n’interdit pas à un homme soupçonné de crime de briguer un mandat électoral. Mais là n’est pas la question.

Votre investiture, quoique légale, est indécente. Indécente parce qu’il est question d’un homme puissant qui aurait violé deux femmes, en abusant de son autorité. Indécente parce qu’elle envoie aux électrices et aux électeurs tout le mépris qu’a M. Tron, et vos partis puisqu’il vous représente, pour les victimes de ce type de violence et la lutte contre les violences machistes.

L’ensemble des forces politiques s’était positionné lors des affaires DSK et Cahuzac, pour demander leur retrait momentané de la vie politique, le temps que justice soit faite sur les affaires dans lesquelles ils étaient mis en cause. Et pourtant, eux aussi bénéficiaient de la présomption d’innocence. La présidence d’un Conseil départemental serait-elle à prendre avec plus de légèreté que la présidence de la République ? L’accusation de viol pesant sur Georges Tron serait-elle moins grave qu’une accusation de fraude fiscale ?

Les départements jouent un rôle important dans les politiques d’égalité femmes-hommes, en matière de prévention des violences faites aux femmes et de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes dans les collèges. Le Conseil général de l’Essonne est un des plus engagés sur cette question et fait référence au niveau national. Il est d’ailleurs signataire de la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et moteur auprès des collectivités et des associations essonniennes.

Sil M. Tron est élu, qu’adviendra-t-il de ces avancées ? De quelle crédibilité jouira un homme sous le coup d’une telle inculpation, pour s’investir dans le domaine de l’égalité femmes-hommes, qui relèverait pourtant de ses prérogatives ? N’existe-t-il pas dans votre parti un-e autre candidat-e pour l’Essonne, exemplaire et irréprochable du point de vue du respect des femmes et de leurs droits les plus élémentaires ?

Par ailleurs, si Georges Tron est élu, comment envisagez-vous la comparution devant la Cour d’Assises d’un président de Conseil départemental portant vos couleurs ? S’il est condamné, comment gérerez-vous l’image catastrophique d’un homme politique, élu président d’un Conseil départemental, reconnu coupable de viols aggravés ?

La décence veut que M. Tron retire sa candidature, ou que vous lui retiriez son investiture, afin que justice se fasse de la manière la plus paisible possible. A l’approche du 8 mars, il est urgent de vous positionner sur ce sujet : allez-vous tolérer plus longtemps que Georges Tron soit candidat aux élections départementales malgré les accusations qui pèsent sur lui ? Ou bien allez-vous agir et envoyer ce signal fort : un homme accusé de violences envers des femmes ne peut pas avoir l’investiture de votre parti ?

Nous espérons que nos revendications seront entendues et vous prions d’agréer, Messieurs les Présidents, l’expression de nos salutations distinguées.

Claire SERRE-COMBE porte-parole d’Osez le Féminisme! et Anne-Cécile MAILFERT porte-parole d’Osez le Féminisme!

INSECURITE DRANCY TOP 3 en seine saint denis.. Gestion nul L’UDI / UMP top 1

police municipalDéfinition des quartiers sensibles :

Niveau 1 : QSN (QUARTIERS SENSIBLES DE NON-DROIT): Quartiers où règnent les bandes et la délinquance avec des faits de violences urbaines, fusillades ou règlements de comptes et trafic en tout genre. Ce sont les quartiers les plus chauds de France considérées comme des zones de non droit.

Niveau 2: QSTD: (QUARTIERS SENSIBLES TRÈS DIFFICILES): des faits de délinquance réguliers et de toute sortes. La plupart de ces quartiers ont été auparavant des zones de non droit.

Niveau 3 : QSD (QUARTIERS SENSIBLES DIFFICILES): des faits de délinquance assez réguliers, trafic de drogue et toutes sortent de trafics, des nuits de violences urbaines qui peuvent arriver a la suite d’une petite tension.

Niveau 4 : QSP (QUARTIERS SENSIBLES PROBLEMATIQUEs):  petite délinquance qui peut être régulières et qui peut exploser a certains moments mais généralement ces quartiers sont calment et font parler d’eux de temps à autres et posent quelques soucis a la ville mais ne sont pas considérés comme chauds.

Classement des villes dont certains quartiers sont les plus sensibles de France:

Villes de Niveau 1:

93- Aulnay-sous-bois, Montfermeil, Clichy-sous-bois , La Courneuve, St-Denis, Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, Pierrefitte-Stains.
95- Garges-lès-Gonesse, Sarcelles, Argenteuil.
91- Corbeil-Essonnes, Evry, Grigny.
94- Vitry-sur-Seine, Champigny-sur-Marne.
77- Meaux.
78- Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Trappes.
92- Nanterre, Gennevilliers.
75- Paris 18éme, paris 19éme

Villes de Niveau 2:

93- Bondy, Sevran, le Blanc-Mesnil, Bobigny, Montreuil, Pantin, Noisy-le-Grand.
95- Goussainville, Villiers-le-bel, Cergy, Gonesse,Franconville,St Gratien.
91- Massy, Vigneux-sur-Seine, Les Ulis, Courcouronnes, Epinay-sous-sénart, Etampes.
94- Choisy-le-Roi, Créteil, Orly.
77- Chelles, Melun, Montereau-Fault-Yonne, Dammarie-les-Lys.
78- Sartrouville, Chanteloup-les-Vignes.
92- Antony, Asnières-sur-Seine, Colombes, Bagneux.
75- Paris 20éme.

Villes de Niveau 3:

93- Villepinte, Noisy-le-Sec, Neuilly-sur-Marne, Bagnolet, Tremblay-en-France, Villetaneuse, Drancy, Les Lilas, Dugny, Romainville, Rosny-sous-Bois, Neuilly-Plaisance, St-Ouen.
95- Pontoise, St Ouen L’Aumône, Ermont-Eaubonne, Deuil-la-Barre, Persan, Sannois, Beaumont,St-Gratien, Taverny, Soisy-sous-Montmorency, Bezons.
91- Savigny-sur-Orge, Ris-Orangis, Athis-mons, Fleury-Mérogis, Viry-Châtillon, Brétigny-sur-Orge, Juvisy-sur-Orge, Longjumeau, Montgeron-Draveil, Ste-Gennevieve-des-Bois, St-Michel-sur-Orge, Chilly-Mazarin, Brunoy, Boussy-st-Antoine, Quincy-sous-Senart,Yerres.
94- Villeneuve-Saint-Georges, Villejuif, Villeneuve-le-Roi, Alfortville, Maison-Alfort, Cachan, Villiers-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois, Boissy-st-Leger, Ivry-sur-Seine, Fresnes, Thiais, Valenton, Joinville-le-Pont, L’Hay-les-Roses, Chevilly-la-Rue, Arceuil, Le-Kremlin-Bicêtre.
77- Villeparisis, Le-Mée-sur-Seine, Torcy, Savigny-le-Temple, Combs-la-Ville, Champs-sur-Marne, Emerainville, Logne, Moissy-Cramayel, Noisiel, Roissy-en-Brie, Vaires-sur-Marne, Pontault-Combault, Nemours.
78- Poissy, Houilles, Achères, Guyancourt, Elancourt, Magny-les-Hameaux, Mantes-la-Ville, Plaisir, Versailles, Ecquevilly, Fontenay-le-Fleury, Aubergenville, Carrières-sous-Poissy, St-Cyr.
92- Clichy-la-Garenne, Villeneuve-la-Garenne, Boulogne-Billancourt, Chatenay-Malabry, Courbevoie, Clamart, Malakoff, Montrouge, Issy-les-Moulineaux, Chatillon, Meudon.
75- Paris 11éme, Paris 15éme, Paris 13éme, Paris 14éme, Paris 17éme, Paris 12éme.

source http://www.europe-israel.org/2015/02/la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-islamistes-les-zones-de-non-droit/

UDI et le Parti des Musulmans ????

http://www.leparisien.fr/politique/departementales-un-parti-des-musulmans-se-presente-aux-elections-12-02-2015-4527545.php

Le journal le Parisien évoque la candidature du parti des musulmans.

http://udmf.fr/s93.html

Deux idées fortes :

Donner une voix à une partie de la population qui ne se retrouve pas dans les partis traditionnels.

Légal ou pas ?
En France, la création de parti est une activité libre. Sur le plan juridique, c’est une association qui dépend de la loi 1901 et qui ne nécessite donc pas d’autorisation particulière pour exister.

La laïcité ou le sécularisme est le principe de séparation de l’État et de la religion et donc l’impartialité ou la neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses. C est donc une fois, élu qu’il faut appliquer la loi…

Mon Drancy. org s’arrêtera  aux archives citoyennes du net… et sur la campagne locale de quelques mois…

1514369_730813027037648_4234445038667750062_ndistribution au couleur de l'udi

L’UDI de Bobigny – DRANCY (campagne financé par Drancy) qui se dit républicaine favorise ici le communautarisme, ainsi on prend en otage le terme de « musulman ».

La religion musulmane n’appartient à personne, elle est comme toutes les religions, en la personne.

Amalgamer la politique et le religieux, cela ne sert ni l’une, ni l’autre et cette séparation est une protection pour tous.

D’autant que l’article du parisien, UDFM se revendique indépendante…

Ceci est bien triste pour la démocratie….à  Bobigny et Drancy.

Dans la continuité des amalgames…

http://oumma.com/202784/marianne-passer-kamal-m-un-petits-caids-de-bobigny

(Réponse à Marianne)

La question sur Bobigny UDI

http://www1.alliancefr.com/actualites/udi-bobigny-deviendrait-elle-la-premiere-ville-islamique-6015376