Drancy Bobigny l’emprise est bien là

Le lien Drancy Bobigny existe..

En voici quelques exemples ou le personnel de la Mairie de Drancy est très photogénique.. pour l’UDIDRANCY ET BOBIGNYDRANCY ET BOBIGNY (2)Drancy pour la droite à BobignyMAIRE BOBIGNY

Et la suite de Marianne

Bobigny : la gestion folle du nouveau maire

Jeudi 9 Octobre 2014 à 12:30 | Lu 4448 fois I 4 commentaire(s)
Perrine Cherchève et Mathias Destal

Dans cet ancien bastion communiste, le clientélisme est roi depuis l’arrivée aux affaires de l’UDI Stéphane De Paoli. Nominations discutables, promotions injustifiées, renvois d’ascenseur éhontés : la vieille tambouille politique n’a pas changé de recette, et les gourmands ne manquent pas. A commencer par le maire qui, en plus de son indemnité d’élu, perçoit une allocation chômage de 1 851 € net par mois. Extraits.


Il s’en passe de belles à Bobigny. Depuis six mois, les murs de la mairie sont le théâtre de petits arrangements entre amis et de méthodes pour le moins expéditives. Après s’être illustrée dans une sombre affaire de pressions et de menaces auprès d’une adjointe à la petite enfance – que Marianne révélait en juillet dernier –, la nouvelle équipe UDI continue de pratiquer une gestion pour le moins folklorique des ressources humaines, comme le prouvent les documents que Marianne a épluchés. L’idée fixe du nouveau maire : optimiser les rémunérations de la valeureuse équipe qui l’entoure. En quelques semaines seulement, certains des jeunes et fidèles lieutenants de l’édile ont ainsi bénéficié du même traitement qu’un agent titulaire d’un bac + 5 en fin de carrière. Revue de détail.A tout seigneur, tout honneur, commençons par le principal intéressé. Tout juste ceint de l’écharpe tricolore en avril dernier, Stéphane de Paoli s’est accordé une confortable indemnité de 4 500 € net, le maximum légal pour une ville préfecture de moins de 50 000 habitants. Une première décision, hautement symbolique, qui a beaucoup fait jaser dans les couloirs de l’hôtel de ville. Ce natif de « Boboche » – le surnom de Bobigny – qui travaillait jusqu’ici dans le secteur du bâtiment est passé du statut d’illustre inconnu en politique à celui de premier magistrat le mieux payé du département. « Le maire a abandonné son activité de conducteur de travaux », justifiait son entourage, en juin, dans les colonnes du Parisien, pour expliquer ces 4 500 €. Soit.

 

Mais « l’entourage » cité par notre confrère a omis de préciser une chose : selon nos informations, Stéphane de Paoli pointe aussi à l’agence Pôle emploi de Bobigny depuis le 10 novembre 2013, soit pile quatre mois avant le début officiel de la campagne municipale. En vertu de quoi, il touche, outre son indemnité d’élu, une allocation chômage de 1 851 € net par mois, avec des droits qui courent encore pendant plus d’un an. Rien d’illégal à cela : la fonction de maire n’étant pas une activité professionnelle, il est possible de cumuler les deux. A une condition toutefois : accomplir des « actes positifs et répétés de recherche d’emploi ». Ce que le chômeur de l’hôtel de ville assure faire puisque, début septembre, il s’est connecté sur le site de Pôle emploi pour « s’actualiser », comme on dit dans le jargon de l’agence. Les 20 % de demandeurs d’emploi balbyniens seront heureux d’apprendre que leur maire partage leur triste sort…Après de Paoli, la médaille du mieux loti revient au turbulent Kianoush Moghadam. Artisan de la victoire de l’UDI grâce à ses réseaux dans les cités de la ville, ce fan de Scarface et de la série « Braquo » a été bombardé directeur du développement territorial de Bobigny, en charge de l’habitat, du logement, de l’urbanisme et du développement économique. Diplômé d’un master 1 en urbanisme de l’université Paris-X Nanterre, le trentenaire était celui qui avait le plus élevé la voix lors de la séance d’intimidation de juillet dernier,  où le premier adjoint, Christian Bartholomé, entouré de deux de ses sbires avait voulu faire craquer une employée qu’ils suspectaient de trahison. « Ferme ta gueule ! Tu crois que tu parles à qui, ici ? Tu parles à Kianoush, là ! Réveille-toi, y a personne qui me parle comme ça dans cette ville ! Ferme la ta bouche de merde. » Un sens de l’abnégation et de la formule qui valait bien d’être élevé par arrêté du maire au grade d’« ingénieur en chef de classe normale » échelon 10. Rien de moins. Son salaire ? 3 625 € brut par mois. Auxquels s’ajoute une mystérieuse et généreuse « indemnité spécifique de service » de 2 025 € brut, soit un total mensuel de 5 650 €. Aux petits soins, la municipalité lui verse également une « prime de rendement » de 245 € brut mensuels. La maman de ce brillant sujet n’est pas oubliée : embauchée comme secrétaire personnelle de Stéphane de Paoli, elle émarge à 1 724 € par mois. Chez les Moghadam, le militantisme paie ! Mais ce n’est pas tout…

Marianne

Le Parisien sur le même sujet

Espace culturel de Drancy, nos impots fort bien utilisés !!!


Voilà comment sont utilisés nos impôts, une salle de spectacle devient gymnase pour une dizaine de personnes au lieu de 1200 spectateurs ou pour une association qui cherche désespérément une salle.. C ‘est grave…

UCAD et CANTINE SELF qui fait quoi à DRANCY ???

COMMUNAUX, DRANCY, MAIRIE, ELECTION, VOTE,

introductif délégation service public.pdf

COMMUNAUX, DRANCY, MAIRIE, CGT

CLIQUEZ SUR LE MÉMOIRE POUR LE LIRE ENTIÈREMENT
Le site de la CGT DRANCY MAIRIE nous donne des informations étonnantes sur la gestion municipale  de nos impôts locaux..

Nous payons des fonctionnaires sur un budget voté par le conseil municipal et il semble que sur ces postes existent d’autres salariés ???? Que le travail de ces salariés n’est pas défini dans un contrat ou pire dans un lot de marché public mal défini ???

Mais que ce passe t il vraiment ?

En citoyen, nos élus doivent s’expliquer…

On va encore dire que c’est la faute de l’administration ou du syndicat.. !!!

Aux moins des questions intéressantes sont posées

Ce qui est positif, c’est que le dossier est complet.. La transparence existe donc bien à Drancy.. Mais il faut la chercher…

Pièces 1 à 8

Pièces 1a8.pdf

Pièces 9 à 15

p9 a 15.pdf

Pièces 16 à 22

p16 a 22.pdf

JC LAGARDE le Maire de Drancy veut etre Président de la France.. On est mal…!!!

President

Par Ludovic Vigogne, Journaliste
Les faits – Le député-maire de Drancy, candidat à la succession de Jean-Louis Borloo face à Hervé Morin, Yves Jégo et Jean-Christophe Fromantin, souhaite que son parti présente une liste autonome aux régionales de 2015 en Ile-de-France.

Que va changer pour l’UDI le retour de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP ?

Rien, si ce n’est un devoir encore plus grand d’indépendance et une volonté renforcée de faire connaître le projet UDI aux Français.

Etes-vous favorable à une primaire ouverte avec l’UMP afin que la droite et le centre ne présentent qu’un seul candidat à l’Elysée en 2017?

Non, l’objectif que je fixe à l’UDI est que notre candidat soit présent au second tour de la présidentielle. Nous définirons le meilleur candidat et la meilleure tactique en 2016 lors d’un vote de tous nos adhérents.

Pourriez-vous vous-même être candidat à la prochaine présidentielle?

Oui mais je souhaite avant tout que nous choisissions en 2016 celui ou celle qui sera le mieux placé d’entre nous pour défendre nos valeurs et nos solutions devant les Français. 

L’UDI doit-elle présenter partout des listes autonomes au premier tour des régionales de 2015 ?

Cela dépendra des régions. Nous devons avoir une ligne de conduite simple. Partout où nos candidats sont les meilleurs, l’union devra se faire derrière eux. Dans le cas inverse, nous sommes prêts à soutenir si notre représentativité, notamment basée sur notre score aux européennes, est respectée. Enfin nous devons regarder finement certaines régions où avoir deux listes au premier tour peut contribuer à un rassemblement plus large au second, comme en Ile-de-France par exemple.

UDI et MoDem doivent-ils défaire leur partenariat?

Non, mais nous avons d’abord besoin de travailler sur le projet politique afin de mieux correspondre aux enjeux de la France d’aujourd’hui. C’est ce travail idéologique que nous devons conduire ensemble. Par ailleurs, nous ne pourrons avancer ensemble que si tous les élus qui ont choisi l’alliance avec la gauche ne sont plus membres du MoDem.

Transition énergétique, lutte contre le terrorisme, professions déréglementées…Voterez-vous un de ces trois projets de loi du gouvernement Valls?

Peut-être le projet de lutte contre le terrorisme, mais j’attends de voir sa version définitive. Pour les deux autres, ce sera non. Le gouvernement Valls continue à faire des phrases creuses sans volonté réelle sur la transition énergétique et cherche des boucs émissaires à travers les professions réglementées; c’est d’une effrayante démagogie.

Etes-vous favorable au retour aux 39 heures pour les fonctionnaires?

Oui, mais pas que pour les fonctionnaires. Il faut dire la vérité aux Français. Les quatre heures de libre par semaine décidées par Mme Aubry et M. Jospin, nous les payons très cher en impôts, en dette et en chômage. C’est une décision injuste. Nous devons revenir au 39 heures pour ne pas en laisser la facture à nos enfants et garantir qu’il n’y aura pas d’augmentation d’impôts pendant cinq ans.

Êtes-vous favorable au travail le dimanche ?

Je suis pour qu’on laisse les maires décider. Car le problème ne se pose absolument pas de la même façon à Cognac, Roubaix ou Marseille. On doit en revanche garantir que les salariés seront bien mieux payés.

Faut-il supprimer l’ISF ?

Oui mais dans le cadre d’une refondation complète de notre fiscalité nationale et locale qui réussissent le tour de force d’être à la fois inefficaces et inéquitables….

Extrait l‘opinion

Les Drancéeens qui ont voté JC LAGARDE vont tombé de haut, leur idole a donc décidé de les abandonnés. Cela n’est pas une surprise. L’homme girouette a depuis toujours de l’ambition, de très hautes ambitions . Drancy n’étant qu’un marche pied. Il parcours la France pour la présidence de l’UDI.. Il s’entraine en fait… Roi de France ??? ou plutôt   le Roi de l’abandon.. Que ce soit Bayrou, Sarkosy ou Morin, l’homme voit toujours plus grand.. EN bousculant ceux qu’ils l’ont si bien aidé. Mais alors au vu de ses propositions, ils vont en baver les Français… Mais les Drancéeens y gagneront… Si le Maire est bien élu démocratiquement par les Drancéens comme, il sait si bien le promettre…