GANDHI, SES VALEURS… LOIN DES CHOIX MUNICIPAUX A DRANCY

http://www.dailymotion.com/video/x3dbkey_gandhi_webcam

mahatma-gandhi12106813_10208215237487540_6317558283337652103_n

Inauguration de la statue de Gandhi.

Après la Première Guerre mondiale, Gandhi, vite rejoint par des millions d’Indiens, s’oppose aux Britanniques en organisant la résistance civique et des campagnes de non-coopération (boycott des autorités, des tribunaux et des écoles). Devenu célèbre dans toute l’Inde, il est surnommé le « Mahatma » (la Grande Âme). Il lance également une campagne visant à obtenir l’indépendance économique face à l’appauvrissement de la population et la destruction de l’industrie locale, conséquence de la politique coloniale britannique. Mais sa campagne de désobéissance civile est un échec. Il est arrêté pour subversion en 1922 par le gouvernement britannique et libéré en 1924.

En 1930, bénéficiant d’une influence considérable, Gandhi entreprend une nouvelle campagne de désobéissance civile visant à la suppression des impôts, notamment sur le sel. Il est de nouveau emprisonné, puis libéré en 1931. Toujours par des moyens non-violents mais actifs (boycott, manifestations silencieuses, grèves de la faim…), il entreprend alors une lutte pour l’abolition du système de castes et l’égalité des droits pour les « intouchables ». Après l’indépendance partielle de l’Inde en 1935, il combat pour l’unification des principautés indiennes locales. A la tête du Parti du Congrès, avec Nehru, il œuvre pour l’indépendance totale de l’Inde.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Gandhi, refusant de soutenir les Britanniques sans la contrepartie d’indépendance immédiate, lance un appel pour que ceux-ci quittent l’Inde : « Quit India ». Il s’ensuit la plus radicale révolte pour l’indépendance et de terribles répressions. Gandhi est arrêté en 1942, puis libéré pour raison de santé.

En 1944, les Britanniques s’engagent à accorder l’indépendance aux Indiens s’ils mettent un terme aux querelles entre musulmans et membres du parti du Congrès. Gandhi s’oppose de toutes ses forces à la partition du pays mais doit se résoudre à la création de deux Etats, l’Inde et le Pakistan, en 1947, pour garantir la paix intérieure. Il ne peut empêcher le déchaînement de violence entre les musulmans et les hindous et meurt assassiné le 30 janvier 1948 par un fanatique hindou.

Les combats non violents de Gandhi pour la défense des droits de l’homme eurent une influence importante sur les mouvements de libération et de défense des droits civiques dans le monde entier, notamment pour les noirs en Amérique du Nord (cf. Martin Luther King).

RADIO CGT DRANCY TEASER

http://cgtdrancy.playtheradio.com/

http://radiocgtdrancy.hautetfort.com/

Pendant que la Ville de Drancy soutien les chrétiens d’orient, les citoyens de Drancy soutiennent la paix pour tous

Rassemblement pour la paix du 21 septembre 2015 (appel local de l’ARAC, appel mondial de l’ONU)

Le Procureur n’est pas tendre avec les employés de DRANCY de JC LAGARDE

Parisien DRANCY BARTHOLOME

Le Parisien du 18 septembre 2015

Pourquoi mon Drancy.org met en avant un article sur Bobigny ?

La réponse en est toute simple, Christian Batholomé et Kianoush Moghadam ont été ou sont des employés de M Jean Christophe LAGARDE. ( cabinet du Maire, ancien assistant parlementaire (Vision AFP))

Toujours innocents, nous relèverons que la demande du Procureur d’un stage de citoyenneté peut sembler interrogative pour les deux personnes les plus proches des mandats de notre Député Maire Jean Christophe LAGARDE.

Sans aucune doute, le Maire de Drancy, va faire connaitre aux administrés la possible procédure disciplinaire à l’encontre de l’agent qui se retrouve en procédure au tribunal de Bobigny.

Il serait fort étonnant que Jean Christophe Lagarde, premier magistrat de la ville qui avec un zèle certain critique certaines « affaires » de fonctionnaires (agnés saal), (magistrat de la cours des comptes) et ne fasse rien avec son salarié accusé de violences  » psychologiques », pardon  « orales », qu’il ne nie pas.

Pour son ancien salarié M Kianoush Moghadam, il semble que l’OPH de DRANCY (dont M Jean Christophe Lagarde est vice président) il s’en  occupe vu qu’il est devenu, locataire OPH de DRANCY à une vitesse  « hypersonique ». Ainsi, Jean Christophe LAGARDE, pourra intervenir envers son nouvel administré pour effectuer, s’il est condamné, son stage de citoyenneté dans sa nouvelle ville d’habitation qui est devenue Drancy car à Bobigny il reste des affaires non résolu.

Pour mieux comprendre les situations.

http://www1.alliancefr.com/actualites/antisemitisme-racisme/correctif-la-mairie-de-bobigny-embauche-de-curieuses-personnes-5028400

http://www.europe1.fr/politique/j-c-lagarde-a-un-comportement-de-voyou-964985

https://mondrancy.org/tag/seigneur/

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/10/27/25002-20141027ARTFIG00355-jean-christophe-lagarde-poursuit-en-justice-l-hebdomadaire-marianne.php

http://www.marianne.net/Comment-la-droite-confie-Bobigny-a-des-petits-caids_a240181.html

L’UDI dans le rouge …. JC LAGARDE de Drancy PRESIDENT

Les caisses de l’UDI en déficit sont à sec.

L’Union des démocrates et indépendants, ce rassemblement de la famille centriste échafaudé par Jean-louis Borloo, pourrait bien finir à l’encan. Les caisses de la formation centriste, aujourd’hui présidée par Jean-Christophe Lagarde, le député-maire de Drancy, sont à sec. Au point que le parti se demande s’il va pouvoir conserver son siège un peu démesuré de trois étages dans le XVe arrondissement rue des Volontaires, à un jet de pierre de celui du parti Les Républicains. Et les permanents ne sont pas sûrs de toucher leurs paies à la fin du mois. De là à voir débouler les huissiers pour demander à l’UDI de quitter les lieux, Jean-Christophe Lagarde en cauchemarderait presque. Pourtant, le successeur de Jean-Louis Borloo assurait mardi matin devant quelques interlocuteurs que l’UDI «ne connait aucun problème financier».

generation-active-by-UDI

Mais le soir même, le bureau exécutif, réuni quasiment au grand complet au siège du parti, exige la lumière sur les chiffres. La situation apparaît désespérée aux yeux de certains. Le budget de fonctionnement annuel de l’UDI avait été établi à près de 3 millions d’euros annuels. Pour la fin de l’année, le parti s’attendait à un déficit de 300 000 euros. Seulement voilà, début septembre, l’UDI se retrouve déjà dans le rouge de cette même somme. Au bureau exécutif, les ténors du parti poussent des cris d’orfraie. Le loyer annuel de ce nouveau siège de 360 000 euros, jugé beaucoup trop élevé, des frais de campagne européenne de 180 000 euros non remboursés et donc à la charge du parti, plombent largement les comptes. Sans compter quelques primes de départ accordées à quelques-uns des proches collaborateurs recrutés par Yves Jégo, le président par interim de l’UDI après le départ de Jean-Louis Borloo.

Le bureau exécutif s’étrangle. « C’est simple, le parti est quasiment au bord de la cessation de paiement», résume un des membres de l’instance dirigeante de la formation centriste. A l’issue de cette réunion pour le moins tendue, la création d’une commission spéciale a été décidée, chargée d’examiner les bilans comptables de chacune des petites chapelles centristes de l’UDI. Histoire de s’assurer que tous versaient bien leur obole à la maison commune. Rien de moins sûr.

Afin de limiter les dépenses futures, le conseil national initialement programmé pour le 19 septembre a été reporté à des jours de veaux gras. Si beaucoup de responsables de l’UDI pointent un peu du doigt «la folie des grandeurs de Borloo et Jego», tous s’interrogent sur les capacités d’action des centristes dans les prochains mois. Faute de moyens.
Christophe Forcari
http://www.liberation.fr/politiques/2015/09/10/l-udi-dans-le-rouge_1379810

Sécurité … DRANCY … SOCIALE … STOP

drancy maire copier coller

Sans être médisant… soit le journaliste photo est en vacances , soit le Maire Président de l’UDI de DRANCY est trop absent pour changer sa photo du  » mot du Maire ». Chacun pourra remarquer le doublon de photos entre cet article et le précédent. Sans doute va t-on nous rétorquer un quelconque économie après l’augmentation indemnitaire d’un maire adjoint qui est aussi directeur de l’OPH de Drancy.

Mais sur le fond, le maire met en avant son armure de chevalier blanc.

Pas si blanc comme neige..

communisqué opposition Drancy

Le communiqué de l’opposition est bien clair, je (Lagarde)  refuse votre motion sur la sécurité sociale et un mois après c’est moi le héros qui dépose la motion sur la sécurité sociale.

Mais qui était le héros quand EDF a disparu ?

EDF DRANCY

Mais qui était le héros quand la Sécu de Salengro a disparu ?

secu drancy

Mais qui était le héros quand EDF a disparu ?

Mais qu’a fait le héros quand la Sécu de la Muette s’est réduite ?

secu drancy muette

Mais qui était le héros quand la croix rouge a disparu ?

Mais qu’a fait le héros pour que les compagnies culturelles quittent DRANCY ?

La FOX COMPAGNIE DE DRANCY en 2005

le site de l’opposition rappel à notre héros chevalier pas si blanc comme neige la disparition des réponses aux besoins des habitants de Drancy.

Le communiqué de 2006 des agents EDF de Drancy

EDF

En fait, nous avons affaire à un magicien qui fait disparaitre….

Quel spectacle pour DRANCY..

Pepette à Drancy, c’est un tour de passe passe

A la fin du mois de juin une nouvelle délibération peut étonner…

Sans aucune raison un Maire adjoint se voit « augmenter » de 39 % !

Le budget indemnité des élus n’étant pas extensif, comme au rugby, c’est du je te passe , tu me passes.

Nous avions, le maire qui donne à sa femme maire adjointe, le premier et 9 maire adjoint qui jouent les permanents et les mieux indemnisés ? Voila donc de la concurrence !

Numéro 1

Adjoints au Maire

1er adjoint – Anthony Mangin

Finances – Politique de la Ville

4548,72 BRUT Mensuel

Numéro 2

9e adjoint – Yacine Mahmoudi

Jeunesse

4325,47 BRUT mensuel

Numéro3

6e adjointe – Aude Lagarde

Affaires Sociales – Retraités

3823,16 € BRUT Mensuel

Numéro 4

2e adjoint – Farid Amari

Travaux – Services techniques – Commande publique

NOUVEAU DANS LE TABLEAU à 3500 € BRUT Mensuel

Voici les deux délibérations qui peuvent être comparés..

delib29-06-15

delib-10-04-14

Mais qui est donc cet hyper actif ?

D’abord , il cumule en politique

amary

Mais en plus, il est embauché par l’OPH DRANCY.

dg amary

Rien d’illégal, mais des questions doivent se poser  lors des votes des délibérations de l’OPH au conseil municipal ( on ne peux être et demandeur et décideur). (Président et Directeur ( ayant pouvoir à l’OPH) )

Donc prés de 1000 €uros pour faire exactement la même chose.

donc prés de 12 000 €uros par an pour faire exactement la même chose.

donc prés de 60 000 €uros pour le reste du mandat pour faire exactement la même chose.

Nous rappellerons aux contribuables, si heureux de nos élus, que le montant des indemnités de ceux ci pour le mandat 2014 / 2020 est de prés de 4 millions d’€uros (4 000 000 €) sans compter la communauté de communes qui se terminera en 2016…

L’argent public mériterait une transparence sur l’effectivité des indemnités des élus…

N’y a t il pas disproportion au vu des définitions des indemnités…