DRANCY ça colle UDI mais personne d’autres…

A Drancy, la liberté et la démocratie pose question…

L’affichage libre est réglementé par la loi n° 79-1150 du 29 décembre 1979 et par le décret d’application n° 82-220 du 25 février 1982 ; modifiée par la Loi n° 85-729 du 18 juillet 1985 et par la Loi n° 95-101 du 2 février 1995, dite Loi BARNIER, relative au renforcement de la protection de l’environnement (voir la Loi n°79-1150 du 29 décembre 1979). L’affichage libre est actuellement régi par les articles L. 581-13, R. 581-2 et R. 581-3 du Code de l’Environnement.

retraite j -2 2.jpg
L’Article : L. 581-13 du Code de l’Environnement mentionne : « Sous réserve des dispositions du présent chapitre, le maire détermine par arrêté et fait aménager sur le domaine public ou sur le domaine privé communal, un ou plusieurs emplacements destinés à l’affichage d’opinion ainsi qu’à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif. Aucune redevance ou taxe n’est perçue à l’occasion de cet affichage ou de cette publicité.

En vue d’assurer la liberté d’opinion et de répondre aux besoins des associations, les conditions d’application du présent article sont fixées par décret en Conseil d’État en fonction du nombre d’habitants et de la superficie de la commune. Ce décret fixe une surface minimale que chaque catégorie de communes doit réserver à l’affichage.

Retraite j -2.jpg

Si dans un délai de six mois à compter de l’entrée en vigueur de ce décret, le maire n’a pas pris l’arrêté prévu, le Préfet, après une mise en demeure restée sans effet durant trois mois, détermine le ou les emplacements nécessaires. L’arrêté préfectoral cesse de s’appliquer dès l’entrée en vigueur d’un arrêté du maire déterminant un autre ou d’autres emplacements ».

Cette règlementation stipule en particulier que toutes les communes françaises doivent disposer d’au moins :

– quatre mètres carrés d’affichage libre, pour les communes de moins de 2 000 habitants ;
– quatre mètres carrés, plus deux mètres carrés par 2 000 habitants au-delà de 2 000 habitants, pour les communes de 2 000 à 10 000 habitants ;
– douze mètres carrés, plus cinq mètres carrés pour 10 000 habitants au-delà de 10 000 habitants, pour les autres communes.

La liberté d’affichage est constitutive d’une liberté fondamentale. C’est une pratique enracinée dans la tradition républicaine et quand on considère la place faite à la publicité à caractère commercial, toute aussi sauvage, en entrées de villes, le respect de cette obligation légale est bien un minimum démocratique. C’est pourquoi le législateur a introduit l’obligation pour les maires, de faire aménager des emplacements réservés à la liberté de l’affichage d’opinion ainsi qu’à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif » (art. 12 de la loi du 29 décembre 1979).

retraite j-2  3 Drancy.jpg
Les communes sont tenues d’informer, directement ou sur demande, les citoyens des emplacements d’expression libre disponibles sur leur territoire.

Vous pouvez le mesurer vous même…

A Drancy, les seuls panneaux libres ne sont pas plus de deux et la rouille gagne à en réduire le nombre.

Pourquoi la municipalité n’applique pas la loi ?

L’environnement, si mise en avant à Drancy par la municipalité, serait il à géométrie variable ? Pour la Municipalité tous est permis ? Pour les autres rien que du rien ou  du sauvage…

afficheur drancy udi.jpg

prc3a9sident-jeune-du-nouveau-centre UDI DRANCY

Rayed Chaibi sur MonDrancy

 

Des panneaux municipaux, il y en existe à foison.

Nous voyons donc bien que le social ne peut pleinement s’exprimer…

affichage libre Drancy.jpg

Qu’en sera il au moment des élections municipales ou nous voyons que par ce manque, cela ressemble à « une guerre de la colle »

lagarde sondage de popularite.jpg

afficheur udi drancy.jpg

Bref, il serait bon que le premier magistrat, (Mme le Maire) arrête ses destructions de panneaux affichages libres et applique les textes de loi.

Où alors qu’elle partage ses panneaux municipaux…

Sinon, c’est vouloir installer, le sauvage et la jungle comme règle de vie…

L’UDI Drancy arrêter vos leçons sur l’affichage sauvage… On a la photo…

 

 

Une autre victoire sur l’UDI BOBIGNY DRANCY

Double annulation de la décision du Maire de Bobigny
reconnaissance de pressions journalières

Cette agent de Bobigny était de Drancy voir l’article complet MONDRANCY

linki

extrait du délibéré

« Mme Kaddour a été recrutée, le 1er mars 2015 pour occuper un poste de directrice générale adjointe des services de la commune de Bobigny, affectée à la direction des politiques sociales urbaines, afin d’assurer les directions de la politique de la ville, de la vie associative et de la proximité, de la petite enfance et de la famille, des services sociaux, de la jeunesse et d’assurer enfin la supervision du projet réussite éducative. Il résultee de l’instruction que, dès la fin de l’année 2016, certains agents lui ont été retirés sans raison puis, au cours du premier semestre 2017, ce sont les Directions de la politique de la ville, de la petite enfance et de la famille, des services sociaux et de la jeunesse qui lui sont retirées, sans qu’aucun reproche ne lui ait été adressé quant à ses compétences et son investissement dans ces projets. 

Il n’est pas contesté que ces changements n’ont fait l’objet d’aucune saisine de la commission administrative paritaire ni que Mme Kaddour n’en ait été préalablement informée. S’agissant des responsabilités qu’elle a conservées, des réunions ont été organisées et des décisions ont été prises sans qu’elle ait été consultée ou conviée, par exemple en ce qui concerne la direction de la jeunesse en juin 2016 ou en mai 2017, traduisant ainsi des agissement vexatoires à son encontre.

Rencontrant des difficultés liées à l’insubordination du directeur de la direction jeunesse, placé sous son autorité, elle a demandé en vain à plusieurs reprises l’intervention et le soutien de sa hiérarchie, se heurtant à une inertie de la part de cette dernière, illustrant à son égard une intention malveillante. La commune de Bobigny ne conteste pas le fait que les retraits de responsabilités dont a fait l’objet Mme Kaddour sont intervenus alors qu’elle dénonçait des comportements illégaux de la part d’agents ou d’élus municipaux ; tel par exemple concernant le maire adjoint qui tentait d’attribuer des places en crèche en dehors des procédures habituelles. À partir de décembre 2017, l’intéressée a fait l’object d’une procédure de fin de détachement sur l’emploi fonctionnel qu’elle occupait, laquelle s’est avérée irrégulière et a été annulée par un jugement du tribunal administratif de Montreuil du 9 janvier 2019. 

Placée en arrêt de maladie à compter de décembre 2017, elle a été accusée à tort par sa hiérarchie d’être en absence injustifiée. À plusieurs reprises, d’abord par mail le 13 juin 2017 puis par courrier le 19 décembre 2017, elle a sollicité l’octroi de la protection fonctionnelle auprès de son employeur, en raison des dénigrements et comportements vexatoires et humiliants dont elle faisait l’objet, sans obtenir de réponse. Puis, par une décision du 30 novembre 2018, le maire de la commune de Bobigny a octroyé à Mme Kaddour la protection fonctionnelle, pour des faits de harcèlement moral, reconnaissant ainsi les agissements dont la requérante est l’objet, au sens des dispositions précitées de l’article 6 de la loi du 13 juillet 1983.

L’ensemble de ces éléments permettent de caractériser un harcèlement moral et dès lors une faute de nature à engager la responsabilité de la commune.« 

source BOBIGNY.CO

LREM ET UDI LE COUPLE PARFAIT

JE T’AIME MOI NON PLUS

C’est avec une demie surprise que nous avons eu l’information que Jean Christophe LAGARDE allait faire alliance avec LREM pour les municipales.

Premièrement l’ancien conseiller municipal d’opposition LREM de Drancy est devenu Sans Étiquette (SE).

LREM DRANCY.jpg

Deuxièmement après avoir psalmodier négativement sur « l’état » dirigé actuellement par une majorité LREM…

DIVORCE 3.jpg

divorce 2.jpgdivorce 1.jpg

C’EST LE MARIAGE MUNICIPAL…

MARIAGE LREM UDI.jpg

ON COMPREND MIEUX, LA NON PUBLICITE SUR LA VENTE DE NOS BIENS TELS QUE ADP

A CE JOUR , 587 HABITANTS DE DRANCY ONT ÉMIS UN AVIS CONTRE LA VENTE D’AÉROPORT DE PARIS ET POUR UNE GESTION PUBLIQUE.

ADP DRANCY.jpg

LA VILLE DE DRANCY ET LE MARIAGE UDI / LREM

NE PROTÈGE AUCUNEMENT LES HABITANTS DE DRANCY

SIGNEZ EN CLIQUANT SUR LE LIEN (PHOTO OU LIEN)

votez

 

NON AUX MAGOUILLES ELECTORALES, AUX CONTRADICTIONS DES ÉCRITS UDI,  AU MARIAGE TEMPORAIRE POUR NE PAS AVOIR DE CANDIDATS LREM OPPOSANT A DRANCY….

19 ANS… de Mandat LAGARDE !! CA SUFFIT !

25 ANS… DE LAGARDE – VILLE, CE N’EST PAS POSSIBLE POUR NOTRE VILLE DRANCY.

ET SI VOUS ÉTIEZ MAIRE DE DRANCY ? ???

ON ATTENDS VOS RÉPONSES….

 

DRANCY AFIN DE SIGNER POUR GARDER PUBLIC ADP

La ville de Drancy a ouvert une campagne de signature pour garder les Aeroports de Paris (ADP) sous statut public. (+132 millions de dividende en 2017)

Référendum d’initiative partagée

Pour signer sur le site de la Ville de Drancy (suivre les liens)

Les chiffres actuels des votants de Drancy  au 30 juillet 2019.

ADP DRANCY.jpg

Les chiffres actuels des votants de Seine Saint Denis  au 30 juillet 2019.

ADP SEINE ST DENIS.jpg

SIGNEZ LE REFERENDUM

REFERUNDUM DRANCY.jpg

AGIR ENSEMBLE AUTREMENT A DRANCY

Encore une fois l’association de Drancy AGIR ENSEMBLE nous fait du n’importe quoi en se garant devant un passage pompier.

Et les conducteurs font passer le permis au jeunes de Drancy ???

agir.jpg

agir2

Conformément aux dispositions prévues dans l’article R417-11 du Code de la route, tout arrêt ou stationnement gênant sur un accès réservé aux pompiers prévus est puni. La sanction encourue est une contravention de la quatrième classe qui prend la forme d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 euros. De plus, il n’est pas rare que les véhicules en infraction soient également enlevés et mis en fourrière.

Cette association n’est pas à son premier non respect de la réglementation voir l’article https://mondrancy.org/drancy-association-au-top-zero/

DRANCY RETOUR VERS LE FUTUR

Vous ne connaissez pas la vraie fête de Drancy, celle dans les rues de Drancy, avec les habitants libres.. en voici les images de l’année 2000…

Sources photos facebook (public)
Fête de Drancy 27 mai 2000
Affiche Fete de Drancy 29 mai 1999

LE COLLABORATEUR DU MAIRE DE DRANCY DANS LE COLLIMATEUR

parisien 30 mai 2019.jpg

« J’ai 55 ans, trente ans d’engagement politique et vous pensez que j’aurais attendu l’âge de 50 ans pour devenir une caillera (NDLR : une « racaille »), un truand ? Non ! Je suis le même que celui qui a travaillé à Drancy et Angoulême. » Le premier adjoint est en effet le « collaborateur du maire de Drancy », depuis dix ans, comme il le précise. A temps partiel, depuis fin 2014, toujours selon ses propos.

Son bureau à la mairie de Drancy aussi perquisitionné

Les enquêteurs ont également perquisitionné son bureau à la mairie de Drancy, dirigée par Aude Lagarde (UDI) ainsi celui qu’il occupe à Bobigny, en tant que premier adjoint.

Tablettes, ordinateurs, clés USB, disques durs externes et des piles de documents ont été fouillés soigneusement par les policiers. « Des clés USB, j’en ai plein sur moi. Je m’en sers pour tout le temps pour travailler », s’agace légèrement Christian Bartholmé, en plongeant la main dans la poche de son veston, pour en sortir trois.

Les enquêteurs se sont également rendus à la DRH puis à la DSI (services informatiques) de la ville de Bobigny, pour accéder à l’ensemble des messages de sa boîte mail. Mercredi, Christian Bartholmé n’avait pas non plus récupéré son téléphone portable.

Source le Parisien

La question mérite des suites de Marianne...

marianne 2016.jpg

Malgré sa condamnation pénale pour  « violences en réunion ». Condamnation qui figurera dans leur casier judiciaire. Ils devront également verser 10 000 euros à Sabrina Saidi au titre du préjudice moral subi et 3 000 euros pour les frais de dossier.

Comme il est dit dans le Parisien, « Le premier adjoint est en effet le « collaborateur du maire de Drancy », depuis dix ans, comme il le précise. A temps partiel, depuis fin 2014, toujours selon ses propos. », nos deniers publics de Drancy servent à payer « a MI-TEMPS » cet élu Maire adjoint (indemnité financière de Bobigny) UDI de Bobigny pour un cabinet du Maire de Madame LAGARDE Maire de Drancy..

Il appartient à l’autorité territoriale d’apprécier, sous le contrôle du juge administratif en cas de recours, si les mentions contenues au bulletin n° 2 du casier judiciaire sont compatibles ou non avec l’exercice des fonctions qui seront celles de l’agent concerné.

MADAME LA MAIRE, VOUS AVANCEZ QUOI AUX HABITANTS DE DRANCY ? QUE LES « VIOLENCES EN RÉUNION » SONT COMPATIBLES AVEC LA FONCTION DE COLLABORATEUR DU MAIRE DE DRANCY ?

famille UDI.jpg

Un homme qui ne passe pas de temps avec sa famille n’est pas vraiment un homme.

Non.. non,  ce n’est pas une fake news madame Lagarde…

C’est malheureusement une vérité de fait pour les habitants de Drancy..