Drancy, ses violences et son paradis décrit par JC LAGARDE

La réalité de la cité du NORD, pourtant décrite sécurisée avec ses grilles de quartiers tel un zoo…

MAIS IL EST OU LE DÉPUTE MAIRE JC LAGARDE ?

jc-lagarde-depute-a-mi-temps

20 semaines sur 52 semaines mais il est à mi temps le député Maire de DRANCY ????

 

SCORE 150 derniers sur les 500 Députés..

source MON DÉPUTÉ

QUELLE HONTE !

Mon Drancy.org a trouvé la raison

Il a un mot d’excuse

mot-excuse-lagarde

PANNE DE RÉVEIL…

 

 

POLICE MUNICIPALE DRANCY C’EST TRÈS CHÈRE

Le Maire de Drancy nous fait un 4 pages sur la sécurité et la police municipale de Drancy, mais combien cela coute ?

Premièrement  de combien est le montant d’un policier municipal par an ?

L’estimation est difficile et nous prendrons donc le chiffre moyen brut ajouté des nombreuses primes et indemnités ainsi que les charges patronales.

Un fonctionnaire territoriale est en moyenne  à 1700 € brut

Un policier municipal est en moyenne à 2500 € brut + 1000 € = 3500 €

Drancy à 34 policiers = 1 428 0000 €

8 ASVP à 1700 € brut +800 € = 240 000 €

8 contrôleurs caméras = 240 000 €

12 traversés  d’écoles 800 € +400 € = 172 800 €

Les salaires (fourchette basse) sont donc en sécurité de DRANCY  : 2 million  080 800 €

S’ajoute les moyens matériels, formations tir, combats, véhicules, carburant, etc

Mais qui paie ?

Autant l’impôt sur le revenu, n’est pas payé par tous , autant  la Taxe Valeur Ajouté (TVA) est payée par tous, ainsi la police nationale est bien payée par tous.

A Drancy, il faut donc déterminer qui paie réellement la police municipale, par les impôts locaux dans les contributions des 68 000 habitants  ?

Impôt sur le revenu dans la ville
DRANCY (93) entre 2004 et 2015

L’impôt sur le revenu moyen par foyer fiscal imposable est passé de 1 739,34€ à 2 526,11€ entre 2004 et 2015. (+45,23%)
Le nombre de foyers fiscaux est passé de de 36 039 à 38 067 entre 2004 et 2015. (+5,63%)
Le nombre de foyers fiscaux imposables est passé de 18 199 à 14 884 entre 2004 et 2015. (-18,22%)
Le pourcentage de foyers fiscaux imposables est passé de 50,50% à 39,10% entre 2004 et 2015. (-11,40 points)
L’impôt sur le revenu total collecté par an dans la ville DRANCY est passé de 31 654 213,00€ à 37 598 623,00€ entre 2004 et 2015 (+18,78%)
Ici nous apprenons que très peu des 68 000 habitants de DRANCY paient les impôts fiscaux (14 884 foyer) même s’ils paient beaucoup plus.
Il y a 37406 foyers fiscaux à Drancy, sur une population d’environ 66410 habitants.
Le nombre de foyers imposables 2016 est lui de 15634 foyers, soit 41.8 % des foyers fiscaux de Drancy.
L’année passée, le montant total des impôts locaux pour la ville de Drancy a représenté            41 904 665 €, contre 29 105 116 € en 2002, soit une hausse de +43.98%.
Ainsi nous avons entre 15634 et 18000 foyers fiscaux à DRANCY, nous prendrons la marge haute et cela fait donc pour notre POLICE LAGARDIENNE 115 € par foyer fiscal de DRANCY pour une année.
Nous ajouterons pour un résultat sécuritaire, non encore vraiment évalué dans le temps.
Tous cela pour ça
D’après le ministère de l’Intérieur, l’agglomération de Drancy a un taux de violence de 11,96 pour 1 000 habitants et se classe au vingtième rang des circonscriptions de police les plus violentes. En résumé, la commune est la vingtième circonscription de police la plus « violente » du pays, derrière onze autres villes de la Seine-Saint-Denis mais aussi des villes des Hauts-de-Seine, de Seine-et-Marne, du Val-d’Oise, du Pas-de-Calais et même après la ville de Marseille86. La moyenne nationale du taux de violence est quant à elle de 5,93 ‰.
source WIKI
La cantine dite gratuite, est aussi un leurre dans le sens de la contribution de chacun des habitants de DRANCY. Nous rappellerons que les enfants des assujettis à l’ISF ne paient en rien, en lien à leurs revenus, la cantine dite gratuite :

Nombre de contribuables assujettis à l’ISF dans la commune de Drancy
2013 : 84
2012 : 76
2011 : 74
2010 : 162
2009 : 155
2008 : 154
2007 : 148
2006 : 111
2005 : 96

Patrimoine moyen en euros
2013 : 2 129 356 €
2012 : 2 141 736 €
2011 : 2 190 442 €
2010 : 1 504 970 €
2009 : 1 461 371 €
2008 : 1 521 306 €
2007 : 1 459 954 €
2006 : 1 373 202 €
2005 : 1 319 070 €

Que ce soit la sécurité, l’alimentation des enfants, seule la contribution nationale permet de vraies prises en compte de l’égalité de traitement.
L’impôt local se doit d’être sur les services non régalien.
La police municipale, comme le doublon de pole emploi par son service municipal, ne règle en rien les dysfonctionnements et les inégalités à DRANCY.
Et posons nous la question de la situation de la à DRANCY ( La CFE est composé de  la contribution économique territoriale (CET) avec la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). )
AUCUNE VISIBILITÉ….

DRANCY DROIT ET DEVOIRS DE SECURITE

drancy-polisse

La police municipale fait la Une du dernier Journal municipal de Drancy Immédiat te ment.

A force de lire tous les ans les même exploits de la dite police municipale qui garantie notre tranquillité, ne devrions nous pas nous poser la question :

Mais s’il faut autant justifier ce service de police municipale pourquoi le font ils ?

Ne les voyons nous pas dans nos villes ???

Oui devant les boulangeries le matin pour le petit déjeuner de ses messieurs dames. ( Mondrancy n’a rien contre les pauses)

Mais pourquoi les autres services municipaux n’ont pas autant de bilan si poussé ?

polisse-drancy-m-as-tu-vu

Parce que eux nous n’avons a pas besoin de les justifier… On les voit à l’œuvre.

Il faudrait donc en conclure et  penser que la police municipale de Drancy ne serait que de « papiers et de chiffres » au vu des couvertures de une du journal municipal ou du Parisien ?

Bon, on a aussi les jolies amendes papiers et chiffrées qui démontrent leurs utilités !

Pendant qu’on se mobilise pour obtenir #JusticePourAdama #JusticePourThéo #JusticePourTous … le président de l’udi propose de donner plus de pouvoir aux policiers municipaux #JCLagarde #Drancy #Bobigny #LeBourget #CetaitMieuxSansLudi

Il oublie sans doute :

Drancy : six mois avec sursis requis contre un policier municipal jugé pour violences Le Parisien

Ou que les policiers municipaux  de Drancy sont armés et ont déjà tirés

http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/drancy-un-policier-tire-pour-echapper-aux-braqueurs-13-02-2009-409273.php

Mais au lieu de nous faire payé un double impôts sécurité trés important sur Drancy ( Police municipal et police d’état) RENDEZ LES MISSIONS ET MOYENS DE SÉCURITÉ A DRANCY A LA POLICE NATIONALE DE DRANCY…

Et le Maire JC LAGARDE voulait privatiser la police municipale, Les juges et la République a dit NON !

tibune-socialiste

La sécurité Ville ou la police Lagardienne n’a fait que baisser les moyens, qu’il soit d’état ou de sécurité.

POSEZ VOUS LES BONNES QUESTIONS Monsieur Le Député JC LAGARDE

 

Pour finir en « beauté  »

Habitant de Drancy

« Fait attention on vient de se faire cambrioler a 12h30 (samedi 11 février 2017) dans les nouveaux logement résidence Montesquieu anciennement Pierre Semard on se pensait en sécurité dans les nouveaux logements avec hall 2 porte sécurisés, 2 interphone pour rentrer, porte blindée… Mais au minimum faite attention »

Monsieur Jean Christophe Lagarde la réalité c est cela… Caméra, police municipale à 100 mètres, la sécurité c’est plus que cela… C est ce battre sur la cause : éducation, moyens pour vivre, solidarité etc…

police-municipale-drancy-a-100-metres

Mais il est ou le Maire de Drancy

Le pénélope gate a fait la part belle des emplois fictifs, depuis toujours mondrancy.org s’interroge des postes du Député Maire et autres élus et Présidents…
L’épisode de Aude Lagarde ayant aussi fait parler de lui…
Mais voici que nos élus en rajoute..

Ainsi notre Jean Cri Cri est loin du non cumul des mandats politiques.

alain-juppe-nicolas-sarkozy-francois-fillon-jean-christophe-lagarde-les-tenors-de-la-droite-et_exact1024x768_l

2 femmes pour 21 hommes: François Fillon critiqué pour le manque de parité dans son équipe de campagne

Ici nous pouvons lire que Notre Maire se « cache » entre hommes comme dans la composition de son cabinet ( Député ou Maire), la question de la place des femmes poserait elle interrogation à la ville de Drancy comme à l’UDI au LR ?

jc-lagarde

Ici l’organigramme précis du Député Maire qui est en double poste LR ( fictif ou non à la mairie de Drancy ???)

liste-fillon-2017

L’organigramme de projet avec le sénateur UDI Drancy Maire du Bourget qui aussi fait partie de la Bande .. des copains d’abord…

4

Nous attendons comme il le soutient par sa moralité accordé, de savoir quand il va enfin annoncé sa démission de Maire pour être Député ( loi non cumul de mandat) et les futures élection municipale de Drancy, puisque il a toujours avancé que c’est aux Drancéens de décider de leur choix de Maire.
ALORS VOTRE MORALITÉ DE LA PROMESSE TENUE MONSIEUR LAGARDE ???
maxresdefault

DRANCY INSEE 2017 POPULATION

population-93

Source INSEE 2017 ( le parisien)

drancy-source-wikipedia

source wikipédia

EDF DRANCY SDF

Le service public à l’abandon à Drancy

edf-1-drancy

edf

Des nouvelles portes métalliques depuis quelques jours sur un bâtiment EDF payé par les usagers. Abandonné depuis dix ans peut être…
le dranceen maintenant sur le trottoir….
La situation précédente n’était pas plus enviable…un sas d’entreprise pu….blique. désaffectée…

Ce qui est curieux c’est qu’en 2008….il y a bien huit ans lors d’une délégation à la préfecture, la sous préfète de Seine Saint Denis demandait « qu’elle affectation de ce bâtiment ?  »

….

8 ans après …. Toujours rien

si ce n’est Abri … de Sans Domicile Fixe (SDF) …

Mais que fait la municipalité de droite ?

elle pose des portes de fer…

DRANCY BOBIGNY LE POINT SUR L’ARGENT PUBLIC

EXCLUSIF. L’intrigante réserve parlementaire de Jean-Christophe Lagarde

Des fonds issus de la réserve parlementaire du président de l’UDI ont été illégalement détournés en 2014, année de la victoire des centristes à Bobigny.

Par &

Publié le 04/02/2016 à 14:48 – Modifié le 04/02/2016 à 15:49 | Le Point.fr
parlementaire reserve

La réserve parlementaire du député de Seine-Saint-Denis et président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, a-t-elle servi à financer la campagne des centristes aux municipales de Bobigny ? Entre 2012 et 2014, Lagarde a attribué plus de 130 000 euros de subventions à des associations tenues par plusieurs des principaux animateurs de la victoire de Stéphane de Paoli, le candidat UDI, élu maire de la ville en 2014.

Parmi les bénéficiaires de ces aides, Alliance, l’association d’un certain Kianoush Moghadam, qui travaillait alors comme attaché parlementaire pour Jean-Christophe Lagarde, s’est vu octroyer un total de 10 000 euros de subventions. Or, d’après nos informations, seule la moitié de la somme est bien arrivée sur le compte en banque de ladite association. Les 5 000 euros manquants ont été illégalement reversés sur le compte de Sami E., un militant recruté par Moghadam pour la campagne de l’UDI aux municipales de Bobigny. « Si de l’argent a été détourné, c’est à l’insu de monsieur Lagarde, qui engagera des poursuites si cela est avéré », précise une de ses collaboratrices, qui a tenu à garder l’anonymat. Joints par téléphone, Kianoush Moghadam, aujourd’hui cadre à la mairie de Bobigny et toujours vice-président d’Alliance, ainsi que Stéphane D., président de l’association, n’ont pas donné suite à nos demandes.

Des bénéficiaires du premier cercle

En tant que collaborateur de Jean-Christophe Lagarde entre 2012 et 2014, Kianoush Moghadam avait entre autres été chargé de faire le tri dans les demandes déposées par les associations balbyniennes à la permanence parlementaire de son patron. Or, les dossiers retenus concernent pour la plupart des structures gérées ou liées à des personnalités qui ont joué un rôle-clé dans la victoire de Stéphane de Paoli aux municipales de 2014. Khadija Gibier, fervente militante de l’UDI aux municipales de 2014 et surtout candidate du parti de Jean-Christophe Lagarde dans le canton de Bobigny aux départementales de 2015, a touché une enveloppe de 50 000 euros en 2012 pour son association Gela. Contactée par Le Point, elle explique que les fonds lui ont servi à « acheter du mobilier » pour sa structure qui propose des cours de langue arabe aux jeunes Balbyniens. En 2013, Phoenix, une association présidée par Ramdan Ould-Ahmed, un autre animateur de la campagne de l’UDI, a eu droit à 8 000 euros. Mamadou Niakaté, l’actuel chef de cabinet de Stéphane de Paoli à la mairie, a perçu 10 000 euros de crédits parlementaires en 2014 pour son club l’Académie Football Bobigny. Parmi les autres bénéficiaires de la réserve parlementaire de Jean-Christophe Lagarde figure également Crescendo, une association d’aide aux devoirs, qui a perçu 8 000 euros de subventions et dont la présidente, Lynda Benakouche, est au cœur d’une affaire révélée par le journal Marianne , qui a entaché l’arrivée à la mairie de la nouvelle majorité municipale.

DRANCY BOBIGNY LE BOURGET

« Violences en réunion »

Un tract anonyme distribué à Bobigny en juillet 2014 révélant que Lynda Benakouche était mariée à l’un des membres du gang des barbares avait entraîné des règlements de comptes au sein de la majorité. Le document expliquait que Lynda Benakouche, employée à la mairie de Bobigny après avoir activement fait campagne pour Stéphane de Paoli, était la femme de Jean-Christophe Soumbou, un Balbynien condamné à 18 ans de prison pour son implication dans la mort du jeune Ilan Halimi en 2006. Elle-même avait été condamnée en 2005 pour une agression sur une femme enceinte.

Convaincus d’avoir été trahis par l’un des leurs, le premier adjoint Christian Bartholmé et trois cadres de la municipalité, dont Kianoush Moghadam et Ramdan Ould-Ahmed, avaient fait subir un interrogatoire musclé à Sabrina Saïdi, une élue de la majorité. Convoquée à la mairie pour un rendez-vous de routine, la mère de famille de 34 ans était en réalité tombée dans un « guet-apens ». Le 21 janvier dernier, le tribunal correctionnel de Bobigny, saisi de l’affaire, a reconnu Christian Bartholmé et Kianoush Moghadam coupables de « violences en réunion » et les a condamnés à un stage de citoyenneté assorti du paiement de 10 000 euros d’indemnisation à Sabrina Saïdi.

Source LE POINT

DRANCY EN PLEINE ACTION … PAS BIEN !

bartbart 6bart3bart4bartuccio

Mais .. Mais que fait la police municipale de Drancy qui fonctionne 24 h sur 24 ! L’ancien Directeur des relations publiques du Député Maire Jean Christophe Lagarde en plein action… Ce n’est pas du vélo.. ( Monsieur est aussi le président de l’association vélo club de l’agglomération du Bourget)

Mais c ‘est bien de la destruction d’affiches du front de gauche.. Étrange de l’ancien candidat du  » Centre » au élection municipale de Bobigny…

Et pendant ce temps là …

bobigny tract vehicule villetract vehicule ville bobigny

A Bobigny c’est les véhicules de la Ville de Bobigny qui sont utilisé pour tracter pour les candidats « notre parti c’est vous »   Enfin c est comme à Drancy… c’est pour cacher l’UMP / UDI.

Tu parles… C’est plutôt « nos poches qu’il fait votre parti »

Mais pourquoi la ville de Bobigny utilise les véhicules de la mairie et l’argent public pour un candidat venant de Noisy le sec ???

lagarde bob Bon… le Président de l’UDI.. Il n’a pas répondu sur cette question….

JC LAGARDE « NON A LA RECONNAISSANCE D’ UN ETAT PALESTINIEN »

logo_paix_comme_palestine

OUI MAIS….

110 parlementaires français : “nous nous opposons à la reconnaissance unilatérale palestinienne”

Initié par les présidents des groupes d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale et au Sénat, Claude Goasguen (UMP) et Jean-Pierre Plancade (RDSE), le texte réunit des élus de droite, du centre et de gauche.

Monsieur le Président de la République,

Nous, parlementaires français issus de la majorité présidentielle et des rangs de l’opposition, réaffirmons notre engagement en faveur d’une résolution pacifique et négociée du conflit israélo-palestinien reposant sur le principe de deux Etats pour deux peuples.

Nous sommes convaincus que seule la voie du dialogue peut garantir l’établissement d’une paix juste et durable. Aussi, nous appelons Israéliens et Palestiniens à reprendre sans plus tarder le chemin des pourparlers et les exhortons à s’abstenir de toute démarche unilatérale. C’est la raison pour laquelle, nous nous opposons à la stratégie de contournement des négociations visant à imposer la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien lors de la session de septembre de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Certes, le chemin qui mène à la paix est parsemé d’obstacles et le blocage actuel des pourparlers pourrait conduire un certain nombre d’entre nous à estimer qu’une telle démarche est frappée au coin du bon sens.

Elle est en réalité dangereuse, contreproductive et illusoire. Dangereuse, car loin de résoudre le conflit, elle ne fera que le perpétuer et l’exacerber en suscitant des attentes au sein de la population palestinienne que la réalité du terrain ne saurait combler. La frustration générée par ces attentes déçues pourrait alors rapidement déboucher sur un nouveau cycle de violences. Cette démarche est également contreproductive et illusoire, car aucune « solution miracle » ne soustraira les parties à la laborieuse mais nécessaire négociation des dossiers relatifs au statut permanent (Jérusalem, les frontières, la sécurité, les implantations, les réfugiés, l’eau) sans laquelle aucune paix n’est envisageable.

Il n’y a en effet pas d’alternative aux négociations qui implique de part et d’autre des concessions douloureuses. Comme l’a rappelé le Président américain Barack Obama lors de son allocution du 19 mai 2011 devant le Département d’Etat, une paix durable et équitable n’est possible qu’au moyen d’une approche reposant sur une démarche de type bilatérale. “Les actes symboliques destinés à isoler Israël aux Nations unies en septembre ne créeront pas un Etat indépendant”, a-t-il ajouté.

Cette position a été récemment réaffirmée par le Président du Parlement européen, Jerzy Busek, qui a estimé pour sa part lors d’une conférence de presse le 15 juin 2011 à Ramallah, que la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien serait « … inutile et dangereuse ».

De même, au sein de l’Autorité palestinienne, cette stratégie de contournement des négociations est loin de faire l’unanimité. Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a publiquement fait part de ses doutes quant au bien fondé d’une telle démarche. Elle ne fera, selon lui, pas avancer la cause palestinienne et risquerait au contraire d’éloigner son peuple de la réalisation de sa légitime aspiration.

En outre, cette manœuvre politique sape les fondements juridiques sur lesquels repose le processus de paix et viole les accords conclus entre Israël et l’Autorité palestinienne, accords dont la France et avec elle, l’ensemble de la communauté internationale, se sont portées garantes. En effet, les résolutions 242 (1967) et 338 (1973) du Conseil de Sécurité de l’ONU, les accords d’Oslo (1993) et la Feuille de route adoptée par le Quartet (Nations-Unies, Etats-Unis, Russie, Union Européenne), rejettent toute démarche unilatérale et invitent les parties à négocier ensemble une résolution du conflit reposant sur le principe de « deux Etats pour deux peuples vivant côte à côte dans la paix et la sécurité ». Ce principe à été rappelé à de maintes reprises, notamment en Février 2011 par le Quartet qui « …réaffirme qu’une action unilatérale de l’une ou de l’autre des parties en présence ne peut anticiper sur les négociations à venir et ne serait pas reconnue par la communauté internationale. »

Par ailleurs, la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien conduira les parties dans une impasse et condamnera le processus de paix à une mort certaine. Elle limitera inévitablement les marges de manœuvre de la direction palestinienne et sa capacité à faire des compromis. Toute concession sera à l’avenir interprétée et vécue par la population palestinienne comme un renoncement et un recul inacceptable.

De même, elle enterrera définitivement les espoirs des partisans Israéliens et Palestiniens de la paix qui n’ont cessé d’œuvrer en faveur d’une solution négociée depuis l’inauguration du processus de paix à Madrid en 1991. Elle les marginalisera au profit des extrémistes qui refusent toute concession et n’hésitent pas à recourir à la violence.

Enfin, cette démarche unilatérale mettra en péril la coopération israélo-palestinienne dans les domaines de l’économie et de la sécurité qui a permis une croissance sans précédent en Cisjordanie et l’instauration d’un calme relatif dans les Territoires placés sous le contrôle de l’Autorité palestinienne. Elle conduira les parties à durcir leurs positions et risquerait de précipiter un nouvel affrontement à l’heure où les incertitudes planent sur l’avenir d’une région instable qui connaît de profonds bouleversements. Nous savons toute l’attention que votre gouvernement porte au processus de paix au Proche-Orient et partageons avec vous le souhait que la France et ses partenaires européens jouent un rôle plus actif dans les pourparlers israélo-palestiniens.

C’est pourquoi nous vous demandons solennellement, Monsieur le Président de la République, de réaffirmer l’engagement de la France en faveur d’une solution négociée au conflit en vous opposant à la résolution visant à imposer de manière unilatérale la reconnaissance d’un Etat palestinien. Seul un retour à la table des négociations et des concessions réciproques reposant sur le principe d’une reconnaissance mutuelle garantira l’établissement d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de notre plus haute considération.

… Jean Christophe LAGARDE Député Drancy, Bobigny, Le Bourget…

Pourtant Bobigny et Drancy s’exprime autrement..



 

Petit rappel François Hollande Candidat à la présidence de la République Française

59 J’engagerai un retrait immédiat de nos troupes d’Afghanistan : il n’y aura plus de troupes françaises dans ce pays à la fin de l’année 2012. Je prendrai des initiatives pour favoriser, par de nouvelles négociations, la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine. Je soutiendrai la reconnaissance internationale de l’État palestinien.