Drancy l’a révé Le Bourget l’a refait !

Le Bourget annonce la construction d’un Immeuble Terra natura , tout comme Drancy ça construit dure. Et là est annoncé, la future Médiathèque qui sera située au rez-de chaussée du Terra Natura (5000 m2).

Alors que le Bourget est impliqué avec la médiathèque Brassens, (plus de 60 000 livres), voilà qu’en plus de sa bibliothèque de plus de 35000 livres pour une population de 12 000 habitants, la ville du Bourget s’offre une médiathèque (750m2) a elle seule. (livraison 4 trimestre 2012)  Drole de façon de voir la communauté de communes !

Serions nous sur de la communauté de façade ? Espérons que les drancéens aurons des explications…. Sans doute dans la lecture de Picsou…

 

Le comble étant la distance entre les médiathèques A et B en sachant qu’un pont va relier le quartier. Et le déplacement de la médiathèque du 4 routes de Drancy à Marceau a couté en surface mais aussi à Picsou le contribuable drancéen.

FN à Drancy celà réapparait…

Il avait disparu pour laisser la place libre à l’UMP et au Nouveau Centre. Le FN sera donc présent face à M SALINI. La mosquée municipale de Drancy risque de faire encore parler d’elle….

IMAM DE DRANCY modéré ou provocateur ?

« C’est une victoire  pour les intégristes ». Le message qu’a fait passer ce mardi matin l’imam de  Drancy, Hassen Chalghoumi, également président de la Conférence des imams de France est clair. Ce religieux modéré réagissait ce mardi matin sur  France 2, à l’annulation hier du procès verbal infligé pour port du niqab au volant à  l’encontre de Sandrine Mouleres en avril dernier. La jeune femme de 32 ans  contestait devant le tribunal de police de Nantes (Loire-Atlantique) la  contravention de 22 euros dressée alors qu’elle conduisait voilée de son niqab.     Le ministre de  l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait par la suite menacé de déchoir l’époux de Sandrine  Mouleres, Liès Hebbadj, de la nationalité française pour polygamie. Cette affaire avait provoqué  une énorme polémique au moment même où le gouvernement cherchait à déposer  son projet de loi interdisant le port du voile intégral dans les espaces  publics. 

« C’est  un moyen de provocation » Hassen Chalghoumi a dénoncé  « l’image sombre » de l’islam que donne le port du niqab, « ce n’est pas l’image de l’islam.  On ne peut pas résumer quatorze siècles de Lumières et de savoir par un  bout de tissu sur le visage, a-t-il poursuivi. C’est un moyen de provocation. » Interrogé sur les raisons du choix de certaines musulmanes de porter le  voile intégral, l’imam a expliqué que selon lui, « l’ignorance de la religion musulmane et les problèmes sociaux » pouvaient en grande partie apporter des éléments de réponse à cette question. Il a également rappelé que contrairement à ce que le gouvernement avait pu annoncer en termes de  pédagogie sur le terrain pour faire passer la loi interdisant le port intégral, il  n’y en avait pas eu à sa connaissance.     Hassen Chalghoumi  avait subi les foudres des islamistes radicaux début 2009, lorsqu’il avait pris  position contre le port du voile intégral. Il est aujourd’hui sous protection  policière.

Florence Floux Le 14/12/2010
Mais il nous fait quoi notre imam municipal ? Il nous dit que le niqab n’est pas religieux ni dans le coran et il commente une décision d justice pou…pour… une amende du code de la route de 90 €uros.
Il faut qu’il prenne de la distance avec les médias, dit moi JC Lagarde ,avec ton prénom il va t’entendre, tu ne peux pas le convaincre notre imam municipal, T ‘es Maire ou pas ? Je sais, je sais,  tu les aime aussi les médias mais toi  t’est pas curé non ?

Après la mosquée municipale de Drancy, la 2éme mosquée du Bourget / Drancy fermée ?

Hier après-midi (7décembre) , les fidèles de la mosquée du Bourget (commune limitrophe de Drancy), située dans l’avenue Général Leclerc ont vu la police municipale arriver et apposer des affiches sur les murs signalant que la mosquée était désormais fermée !

Pour justifier de cette fermeture la mairie a fait la déclaration suivante :

« A la suite d’un avis défavorable de la Commission de Sécurité, comme les textes le prévoient et lui en font obligation, le Maire du Bourget a pris un arrêté de fermeture d’un local utilisé comme établissement recevant du public (ERP).

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’application de la réglementation : tout établissement recevant du public est soumis à des règles de sécurité.

L’usage de cet ERP (mosquée) n’entre pas dans la motivation de la décision prise.

Au demeurant, comme toute collectivité, la Ville du Bourget inscrit son action dans le cadre de la laïcité et ne met pas en cause la liberté de culte.

Mairie du Bourget. »

Or il s’avère que cette déclaration n’est qu’un prétexte fallacieux pour fermer ce lieu de culte, puisque deux semaines auparavant, la Commission de Sécurité dépêchée sur le lieu avait notifié à l’association qui gère la mosquée l’obligation de réaliser la mise en conformité du bâtiment dans un délai de soixante jours (deux mois!)

La mise en conformité concernait 14 points précis. Durant les deux semaines écoulées, l’association a effectué les travaux réalisant ainsi la mise en conformité de 12 points sur les 14 exigés alors que le délai de soixante jours (deux mois) ne se terminera que dans plus de six semaines !

Il ressort donc de manière claire que la vraie motivation du maire du Bourget ne se situe pas sur cette question de la sécurité. L’explication se trouve bien ailleurs ! Comme le stipule le projet de l’islam de France et comme cela a été rappelé de façon on ne peut plus claire par Mr Boubakeur lors de sa venue à Epinay-sur-Seine pour prendre possession de la mosquée de la ville sur décision unilatérale du maire, Mr Hervé Chevreau : « Ce sont les maires qui font l’islam de France ! » (A ce sujet revoir la vidéo OPA de la Mosquée de Paris sur la mosquée d’Epinay-sur-Seine/Jour de la signature de la convention de gestion décidée par le maire d’Epinay

Pour Mr le maire du Bourget, le problème qui s’est rapidement posé avec cette nouvelle mosquée de la ville qui a ouvert au début du mois de Ramadan dernier (en août) est qu’elle n’était pas contrôlée par lui-même ; cette dernière était en effet totalement indépendante! En effet, un grand nombre de musulmans intègres qui fréquentaient auparavant la mosquée de Drancy sont venus prier dans cette nouvelle mosquée qu’ils croyaient à l’abri de toute ingérence politique et idéologique !

L’acharnement politique auquel nous assistons ces derniers mois prouve à quel point, les autorités de notre pays sont déterminées à imposer, coûte que coûte, un islam de France et à exiger que les musulmans pratiquent un islam revu et corrigé qui sert les intérêts du pouvoir ! La loi de 1905 dite loi de séparation des Eglises et de l’Etat peut s’appliquer en toute sérénité à tous les cultes sur le territoire français, sauf pour le culte musulman ! C’est la donnée essentielle qu’il ne faut jamais perdre de vue un seul instant et qui donne toutes les explications nécessaires à l’incroyable et illégale ingérence politique dans le culte musulman dont tous les Français sont chaque jour un peu plus les témoins! (Notons par la même que cela ne semble pas les offusquer, bien au contraire… L’islam n’est-il pas devenu le sujet de toutes les alliances y compris les plus improbables… )

C’est donc de toute évidence, un nouveau signal d’alarme qui s’est allumé hier pour la communauté musulmane en France ! Et il va bien falloir que les musulmans comprennent très très vite que s’ils ne réagissent de façon citoyenne pour défendre leur religion et leurs lieux de culte de toutes les innombrables ingérences politiques et idéologiques et bien ce type d’évènements va se multiplier à l’envi ! Nous rappelons qu’en quelques mois, juste dans le département de la Seine-Saint-Denis, ce ne sont pas moins de trois lieux de culte qui ont permis de mettre en lumière d’une façon on ne peut plus claire, la mainmise des politiques sur l’islam et les lieux de culte musulmans !

Cela commence à faire un nombre significatif de lieux de culte atteints pour que les musulmans ne prennent pas le temps de la réflexion afin de mesurer les conséquences présentes et à venir de cette inqualifiable et illégale situation d’ingérence ! Le temps n’est certainement plus à celui de l’apathie générale mais bien à celui de l’action constructive afin que « la volonté de vivre ensemble » qui « se nourrit du respect des confessions, des valeurs et des croyances des Français. » dixit Mme Alliot-Marie ne soit pas une vaine déclaration gouvernementale!

Le Collectif Cheikh Yassine

Les anciens responsables de la mosquée de Drancy ouvrent une nouvelle mosquee ( au Bourget )

La liberté de culte semble malmenée dans la communauté de commune de l’aéroport (Drancy, le Bourget, Dugny). Devrait on y lire un signe du très chrétien nouveau centre ?

Il existe actuellement deux mosquées dans la commune du Bourget :

  1. Une, ouverte depuis longtemps grâce à l’autorisation de la mairie du Bourget
  2. et la seconde, ouverte depuis le ramadan 2010 suite aux différents évènements ayant eu lieu à Drancy ( Commune voisine  de 0 metres)

C’est le troisième lieu de culte qui voit le jour en à peine quelques mois dans la zone avoisinante de l’ ancienne mosquée de Drancy :

  • Une mosquée à Pantin ( 300m de la mosquée municipale de Drancy )
  • Une mosquée au Bourget
  • Une seconde mosquée à Le Bourget / Drancy (300m de la mosquée municipale de Drancy)

Sans oublier la proximité de la mosquée de l’ UOIF à la Courneuve et celle de Bobigny. Le politique tire a boulets rouges sur la laicité, que ce soit Marine et ses résistants, ou JC avec sa Mosquée municipale, le politique cherche à refaire l’histoire. Un signe de République en danger, quand les pouvoirs sont mélangés au lieu d’être cloisonner.