Notre Maire chez les chti’s

Nord Eclair – 24/06/2008

Objectif « Européennes » pour le Nouveau Centre

La fédération du Nouveau Centre de la région a récemment accueilli Jean-Christophe Lagarde, élu depuis peu président exécutif du parti. L’occasion pour le politique de présenter son livre et d’évoquer les prochaines échéances.

Une réunion du Nouveau Centre, ça commence toujours par un petit tacle à François Bayrou. Histoire de s’échauffer la voix et surtout de rappeler que sur la scène politique centriste, l’homme des Pyrénées est loin de faire l’unanimité.
Ainsi, Jean-Christophe Lagarde, président exécutif du Nouveau Centre, a d’abord évoqué le fait que le Nouveau Centre avait plus de siège à l’Assemblée que le concurrent MoDem, mais aussi que son parti « était l’incarnation de l’UDF qui veut revivre, contrairement à ceux qui ont voulu le détruire » et enfin que « de nombreux électeurs étaient en attente d’un parti centriste qui ne soit pas isolé et impuissant ».
Depuis sa création en mai 2007, le Nouveau Centre se positionne en allié du gouvernement « qui sait se faire entendre quand l’UMP déborde trop à droite », confie Jean-Christophe Lagarde avec pour thèmes fédérateurs « le social et l’Europe ».

Le plus petit budget
Et ça tombe d’ailleurs très bien car même si ce n’est pas pour tout de suite, les prochaines échéances électorales sont les « Européennes » de juin 2009.
« Dans la région, nous avons des ambitions pour ce scrutin, notamment avec Valérie Létard ». Le président exécutif du parti a également affirmé sa volonté de présenter des listes dans toutes les grandes régions françaises « même si cela sera difficile car le Nouveau Centre représente le plus petit budget des partis de l’Assemblée nationale ».
Après la conférence de presse, ouverte au public, une soixantaine de militants ont pu débattre avec les élus. • T.D.

Et pendant ce temps là… Qui gère la mairie et notre circonscription DRANCY et si elle existe pour le Député… Bobigny ( à la télévision elle n’existe jamais… tout pour Drancy…)

Le Soutien du Maire à la chaussette…

Et oui, on soutient le meneur de l’équipe dont l’un des présidents de bureau de vote avait dans ses chaussettes des bulletins de votes. Ils sont forts « les copains d’abord » !!!

Super président

Piques et répliques entre Accoyer et Lagarde

Le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer, énervé par l’attitude de Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis), lors des débats à l’Assemblée, l’a invité, en vain, à plus de modestie. « Ne faites pas de complexe d’infériorité, monsieur Lagarde, vous ne nous y avez pas habitués ! » lui a-t-il lancé, s’attirant cette réplique de l’élu du Nouveau Centre en séance : « Rassurez-vous, monsieur le président, lorsque vous présidez, je n’ai aucun complexe ! »

Mais entre ces jeux de mots, il est ou notre Maire de Drancy pour gérer la Ville ?

J’ai la vérité entre mes doigts…

Au conseil d’avril 2008, Sur le rapport 2000-2005 de la cour des comptes sur la ville de Drancy, le maire, Jean-Christophe Lagarde, n’a pu s’empêcher de répondre aux questions que personne ne lui posait, et au passage, d’accuser la Chambre régionale des Comptes de « raconter des bobards ».

C’est lui qui le dit…

Vu sur le site de Grozbulles :

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Monsieur PROPRE… ??????

Derrière Hervé Morin, le maire de Drancy est le n°2 du Nouveau centre, qui a tenu samedi à Nîmes son congrès fondateur.

Profil

Il allume une énième Marlboro rouge, s’essuie le front, et répond. Le discours est précis, la réflexion étayée, le débit rapide. À part la défense des récifs coralliens, il ne parle et ne pense que politique. Un peu histoire, pourvu qu’elle serve l’avenir de la politique. Ainsi court Jean-Christophe Lagarde, le boulimique député-maire de Drancy, ville communiste de 1935 à 2001, qu’il redresse avec de l’imagination et des bouts de ficelles. « Je suis une serpillière de la République », dit-il pour résumer, plus rageur que découragé.

Car il y est réélu. Et brillamment ! Voilà qui aide à se faire un nom et une expérience. Et qui vaut à cet ex-bayrouiste affligé par « la stratégie personnelle de François » d’avoir été promu, samedi, à 40 ans, président exécutif du Nouveau Centre. Autrement dit, la cheville ouvrière du parti que préside Hervé Morin, le ministre de la Défense.

Un livre décoiffant

Son expérience et sa réflexion, il vient d’en livrer quelques parcelles dans un livre entretien plutôt décoiffant (1). Il y explique comment les non-dits, les mensonges, les idées reçues et les hypocrisies frappent en définitive les pauvres, fragilisent la société, discréditent notre démocratie. « À l’Assemblée, il y a 400 députés qui ne servent à rien. » Lui qui, tout gamin, rêvait d’y entrer…

Avec son air poupin, il tient des propos et soutient des propositions sur le droit de vote des immigrés, le mariage des homosexuels ou la politique de santé à faire rosir la gauche. D’ailleurs, qu’est-ce qui le sépare d’un Manuel Valls ? « Rien, sinon qu’il est au PS. »

Un exemple : Jean-Christophe Lagarde propose de rendre inéligible un maire qui ne respecte pas les quotas de logements sociaux. « Il faut s’attaquer parallèlement aux ghettos de riches et aux ghettos de pauvres. » Un second, parmi tant d’autres : pour libérer des HLM pour les dizaines de milliers de mal-logés qui attendent, il demande que l’on puisse obliger les locataires devenus aisés à passer à la caisse.

Haro sur les politiques ? « Les hypocrisies françaises sont largement partagées, analyse-t-il pour mieux expliquer pourquoi les bonnes idées peinent à se concrétiser. Les citoyens choisissent toujours le candidat qui leur raconte de belles histoires. Quitte à être déçus au bout de trois mois. » Suivez son regard d’allié, malgré tout, de l’UMP.

Michel URVOY.

Dimanche à Drancy : le jour du Seigneur … de Drancy

Aujourd’hui, à Drancy, c’est dimanche, le jour du seigneur … de Drancy.

En ce dimanche du 13 avril 2008, un nouveau blog est né, MonDrancy.Net, pour empêcher le Seigneur Nouveau Centre de Drancy et ses vassaux de ronronner tranquillement dans la Drancy ville témoin de tous les constructeurs immobiliers de la région, bien heureux de l’aubaine qui leur est offerte depuis 7 années.

Le seigneur de Drancy aime-t-il son peuple comme son peuple l’aime ? Pas si sûr quand on voit que les 2 seuls mots « Démocratie » et « locale » lui donnent de l’urticaire dès qu’on veut les mettre ensemble à Drancy… Plus de conseils de quartier, des locaux de proximité fermés, un site web de la ville aussi pauvre que celui de Mireille Mathieu, sa copine, puisque copine de son nouveau copain Nicolas Sarkozy…

Espérons que Jean-Christophe Lagarde nous épargnera sa copine Mireille à l’Espace Culturel si jamais il réussit à prendre la place de grand chef du Nouveau Centre à Hervé Morin. Comme il semble s’inspirer pas mal de son nouveau pote Sarkozy, on peut quand même craindre le pire… Prions pour qu’Hervé Morin, qui a dit de son ami Jean-Christophe Lagarde « Il n’a aucun poids » ait raison.

Bref, à très bientôt sur ces colonnes et en attendant, dormez tranquilles, JC veille sur nous… (Brrr, moi ça me fait plutôt peur, cette pensée…)