PLAINTE PÉNALE CONTRE LE OU LA MAIRE DE DRANCY ?

1

32.jpg

https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=81ae314c-c336-43cd-b012-006c5fea4f51

source france bleu

communique de presse Drancy non cumul de mandat

4131840706

DRANCY JEUNESSE CGT

source CGT mairie de Drancy

Ce que dit la loi et le code pénal

article 433-12 du code pénal : « Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait, par toute personne agissant sans titre, de s’immiscer dans l’exercice d’une fonction publique en accomplissant l’un des actes réservés au titulaire de cette fonction. »

Facebook le message envoyé à l’agent mail

 

Données sur Drancy

Notre Député aiant les données des citoyens, voici quelques élements qu vous ne trouverez pas sur le journal de propagande UDI municipal…

Un rappel, il y a 36 000 communes en France…

Données plus anciennes et plus précises..

Augmentation de la population, augmentation de la pauvreté, augmentation des chômeurs ..

Merci qui ???

Et 31 éme ville avec des riches sur 36 000 !!!

On comprend un peu plus les choix politiques à Drancy …

 

 

DRANCY BOBIGNY VOIE PÉNAL

Article L106 du code electoral

Quiconque, par des dons ou libéralités en argent ou en nature, par des promesses de libéralités, de faveurs, d’emplois publics ou privés ou d’autres avantages particuliers, faits en vue d’influencer le vote d’un ou de plusieurs électeurs aura obtenu ou tenté d’obtenir leur suffrage, soit directement, soit par l’entremise d’un tiers, quiconque, par les mêmes moyens, aura déterminé ou tenté de déterminer un ou plusieurs d’entre eux à s’abstenir, sera puni de deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 15 000 euros.

Seront punis des mêmes peines ceux qui auront agréé ou sollicité les mêmes dons, libéralités ou promesses.

DRANCY JC LAGARDE JOUE AVEC SON NOM

Le Député Maire JC LAGARDE ne peut plus être Maire selon la loi. Il peut être conseiller municipal et doit démissionner de son mandat de Maire de Drancy.

Il a désigné Madame Aude Lagarde ( 6 éme adjointe au Maire et élue départementale) pour son remplacement.

Alors qu’il avait affirmé ne pas faire comme le Maire de Drancy Gayssot qui avait aussi été désigné par le conseil municipal de Drancy après la démission de Maurice NILES tête de liste aux élections municipales.

JC LAGARDE DÉNONCE, ET ENSUITE, IL APPLIQUE SANS ÉTAT D’ÂME.

DONNEZ VOTRE AVIS

Alors que la loi interdit le recrutement familial, le principe du détournement « ici de la parole donnée » peut être mesuré dans le futur résultat du vote du conseil municipal.

L’annonce du dernier DRANCY immédiat est étonnante «  JOUEZ AVEC VOTRE VILLE »

OU LA FAMILLE LAGARDE ??

DRANCY : A L’EAU POLICE

La municipalité UDI se vante d’amélioration de la sécurité.

La question reste simple :

Cette photographie de caméra nous a été envoyé et nous pouvons constater que la seule vision qui reste de cet outil de surveillance est le sol ou un écran désespérément noir.

L’auteur de la photographie nous a envoyé un mail nous disant que cela fait plus d’une semaine que cette caméra est dans cette état d’exposition.

Sans doute les congés annuels, qui font que la Police municipale de Drancy n’a rien vue.

Mais que fait la police ???

Ou alors nous avons des caméras qui ne fonctionnent pas vraiment et qui sont des leurres pour faire peur aux méchants voyous.

Ces caméras ont elles fait diminuer les ventes des dealers de drogues des quartiers ?

Non non..

Mieux vaut en rire avec cette vidéo qui n’est que de l’humour..

au premier degré :

OPH DRANCY EXISTE T IL UN COURT CIRCUIT ?

 

C’est cru, c’est chaudMARTINE EST EN COLERE.jpg

C’est cru, c’est chaud, mais… Cela discute sur Internet sur les obtentions pendant la périodes électorale des appartements si recherchés à DRANCY.

Texte d’une citoyenne en colère (NB Nous l’avons appelé Martine ) :

À tous ces Drancéens spécialement, qui sont tenus par la gorges par le Député actuel ainsi que part sa majorité pour un appartement lol (108 appartements distribués lors de cette élection, j’espère que vs avez fait partie de la boucle au moins lol).
Cette politique d’être redevable, pourquoi vous l’imposer à vos enfants et à tout le monde ? Vous y pensez à vos gosses ? Égoïstes que vous êtes ?
Parce-que le prétexte « je pense à ma famille  » c’est totalement FAUX vous pensez qu’à vous dans ces moments là et peut être même sans vous en rendre compte.
Parce-que vos enfants plus tard auront-ils envies de « sucer » pour un intérêt public ??? Un appartement, un taf (à 1300 euros) une augmentation, une place en crèche…… Qui d’ailleurs je vs rappelle nous appartient déjà lol.
N’inculquez vous pas à vos enfants les vraies valeurs ? Le travail au mérite et par soi même ? Avoir un bon métier ? et pourquoi pas devenir propriétaire Insha Allah voir Chef d’entreprise ?
Il y a des voies légales et vous n’usez même pas de ces droits là non vous les bafoués et pour tt le monde de plus, qui grâce à votre ignorance deviendra sans cesse de cette manière et de cette PRATIQUE l’obtention d’un de nos droits légaux et légitimes.Vous dites penser à votre famille lol hors vous ne pensez qu’à vous même et déshonorer votre famille en étant tenu « par les couilles ou la gorges  » comme vous préférez……
Perso, je ne veux pas ça pour nos enfants.
Je veux que mes enfants aient la liberté de choisir, d’expression et la liberté d’être qui ils ont envie de devenir Insha Allah.
Quand je vois tous ces sbires et oui vous n’êtes que les SBIRES de ce Député, sa femme et sa bande.
Vous ne pourrez que la fermer face à ces gens là car vous serez redevable d’un bien qui vous appartient de base (c’est bien les contribuables qui cotisent pour ses appartements HLM, places en crèche, les autorisations de constructions URBANISME LOL, subventions associatives, les emplois publics et non pas à ces politiques )……
C’était mon message du jour parce-que j’ai honte pour vous, vos enfants, les pauvres plus tard devront faire comme vous du RACOLAGE qu’on banalise le pire !
Moi j’en décide autrement pour l’avenir de mes enfants Hamdulilah, nous marchons la tête haute, pouvons exprimer nos désaccords si il y a lieu d’en avoir, je veux leur offrir la Liberté et pour ça il n’y a pas de prix pendant que d’autres populations eux sont opprimés étouffés par la politique d’austérité et réclament le rétablissement de leurs droits et de la liberté et bien nous on les bafoue….Honte à vous.
VOUS FAITES PITIÉ AUTANT QUE CES PRATIQUES MALSAINES que vous banalisez et qu’on ne pourrait s’en défaire à l’avenir (enfin je me battrais )……
Dédicace également à ceux qui se sont fait niquer lol pendant ces élections mdr (j’en ai déjà des échos) j’espère qu’ils réaliseront cette fois ci réellement car ils récidivent pour la plupart et peut être que ce politique en laisse un peu pour les municipales qui dit ? Ben oui satisfaire tous tout de suite pas possible, faut en laisser un peu, tenu par la gorges hein ?? ? MDR
Le pire c’est que vous n’avez même pas l’air d’être libre et heureux.

Épargnez vos enfants des pratiques malsaines et douteuses.

Signée la Folle libre de ses gestes et de ses paroles.

5141631-avatar_large.jpg

NB (nous n’avons pas retouché le texte facebook dit « de langage jeune » qui est un pur copier coller)

 

DRANCY ALLO POLICE

Réalité future ou interrogation, voici que les décideurs souhaitent faire disparaitre le commissariat de DRANCY. Après LES CINEMAS, ANPE ( pole EMPLOI), EDF, GDF, SÉCURITÉ SOCIALE, c est notre commissariat qui disparait.

police

Au vu de la politique locale, avec sa police municipale, on peut s’interroger sur les décision destructrice de la municipalité LAGARDIENNE qui dénonce beaucoup et accompagne toujours.

convention-de-coordination-entre-la-police-municipale-de-drancy-et-les-forces-de-securites-de-l-etat_large

Convention Drancy, Préfecture

Rien n’est officiel mais la réflexion semble déjà bien avancée. A l’image de la réorganisation, parfois au forceps, qui a eu lieu en grande couronne, des regroupements de commissariats sont à l’étude à Paris et en banlieue. Ainsi, au lieu des 22 commissariats actuellement en Seine-Saint-Denis, il n’y aurait plus que dix commissariats centraux, dont relèveraient des commissariats subdivisionnaires ainsi que le suggère un document dont nous avons eu connaissance.

Ce schéma prévoit une couverture policière par bassin de population (tournant autour de 100 000 à 190 000 habitants pour celui de Saint-Denis) et un nombre de faits constatés. Quid des effectifs et du fonctionnement des brigades ? Personne ne le sait encore, et la préfecture de police n’en dit rien. « Il s’agit d’une concertation engagée en interne pour apprécier la situation actuelle et ses perspectives d’évolution comme cela s’est fait dans beaucoup de départements. »

Pour autant, lorsqu’on questionne les policiers un peu au fait, des réserves se font déjà entendre. « On a du mal à comprendre ce que la population et les collègues vont gagner, réagit Grégory Goupil du syndicat Alliance. Sur le département, il y a des commissariats neufs avec beaucoup de bureaux vides comme à Sevran ou Livry, qui ne seront pas les centraux et on a déjà la mauvaise expérience des commissariats subdivisionnaires, toujours lésés par rapport à un commissariat de plein exercice ». Réserve également au syndicat SGP Unité police : « il faut être très vigilant sur la nouvelle organisation de travail induite, cette organisation a forcément un impact sur la hiérarchie, les horaires… » Circonspection enfin à l’Unsa : « le calendrier est surprenant, souligne Philippe Capon. Il faut voir si on attend de la police davantage de proximité ou pas, tous les candidats à la présidentielle n’ont pas la même vision ». Y aura-t-il des renforts d’effectifs ? Où faudra-t-il aller déposer plainte si on habite Villetaneuse, Pierrefitte, Le Pré-Saint-Gervais ? Faudra-t-il attendre plus longtemps la police si l’on vit dans une zone dépourvue de commissariat ?

Les élus, pas encore au courant, ne manqueront pas de se faire entendre. « On attend de la police qu’elle soit au plus proche des habitants, avec une BAC, des services de police secours… », insiste Hervé Chevreau, maire (DVD) d’Epinay, qui vient de mettre à disposition du ministère de l’Intérieur un terrain pour la reconstruction du commissariat de la ville et ne comprend pas qu’il puisse devenir subdivisionnaire de celui de Saint-Denis. « On ne peut pas se contenter de gérer la pénurie ! » s’énerve Stéphane Gatignon, le maire (UDE) de Sevran, défenseur d’une police territoriale à l’échelle de la métropole.

Selon un gradé du 93, ce schéma ressemble à « la vieille préfecture de police des années 1960, où il n’y avait pas autant de commissariats, ni autant de délinquance… » Plusieurs échos laissent penser que cette réforme pourrait être conduite au pas de charge, en vue d’une validation en juin. « Une éventuelle communication sera envisagée quand ces propositions seront définies et si elles sont retenues », assure la préfecture de police.

leparisien.fr