Notre Député Maire de Drancy ne sait plus qui choisir ?

LA question de Mondrancy.net : Est ce une question de couleur « politique » ou de caméléon ?

Des centristes prêts à se rallier à Bayrou

Propos recueillis par Martine Chevalet | Publié le 15.12.2011, 07h43

Pour Jean-Christophe Lagarde, le numéro deux du Nouveau Centre, dont le président, Hervé Morin, est candidat à l’Elysée, le choix « se jouera entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy ».

Pour Jean-Christophe Lagarde, le numéro deux du Nouveau Centre, dont le président, Hervé Morin, est candidat à l’Elysée, le choix « se jouera entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy ». | (PHOTOPQR/« NICE MATIN »/DYLAN MEIFFRET.)

 

Est-ce l’effet de l’annonce à répétition de sa candidature? Les sondages créditent en tout cas François Bayrou de 9% à 13% d’intentions de vote à la présidentielle et sa cote de popularité gagne 7 points (Ifop-« ParisMatch »).

Selon ce baromètre, le président du MoDem devance même François Hollande, avec 64% de bonnes opinions contre 57%. De quoi faire réfléchir ses anciens amis de l’UDF qui l’avaient pourtant « excommunié » de la galaxie centriste depuis 2007, préférant soutenir Jean-Louis Borloo ou, à défaut, Hervé Morin. Député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) et numéro deux du Nouveau Centre, Jean-Christophe Lagarde, ancien porte-parole du candidat Bayrou en 2007, estime que le choix, au premier tour, se pose entre le Béarnais et Nicolas Sarkozy.

Vous avez quitté Bayrou en 2007 et aujourd’hui vous déjeunez en tête-à-tête. Est-ce un revirement?
JEAN-CHRISTOPHE LAGARDE.
Nous souhaitions échanger sur le devenir de notre famille de pensée. Si nous avons eu en 2007 des divergences de stratégie, il n’en reste pas moins que nous partageons des valeurs et des projets communs. Il faudra bien que les centristes se retrouvent pour peser de nouveau. Il est évident que Bayrou fait partie de notre famille.

Vos amis du Nouveau Centre ne disaient-ils pas le contraire jusqu’à présent?
Je n’ai jamais cessé de parler avec François. J’ai de l’estime pour lui, pour la pertinence de certaines de ses analyses. Il m’a vu grandir en politique. J’espère que nos divergences s’estomperont au profit de ce qui nous rassemble.

Bayrou ne soutient pas davantage Sarkozy aujourd’hui qu’en 2007. Qu’est-ce qui a changé alors?
Dans la crise actuelle, je ne le vois pas soutenir François Hollande. La France ne peut pas se payer le luxe d’un programme aussi irréaliste que celui du PS avec le retour à la retraite à 60 ans, le recrutement de 60000 personnes dans l’Education nationale et de 300000 emplois jeunes, la danse de Saint-Guy avec les Verts sur le nucléaire…

Approuvez-vous son appel à un gouvernement d’union nationale?
Les efforts qu’il faudra fournir sont suffisamment importants pour que la majorité qui sera choisie par les Français en mai 2012 soit la plus large possible. Il y a plus de similitudes aujourd’hui entre ce que dit Bayrou — sur la règle d’or, la capacité à produire en France — et ce que défend Nicolas Sarkozy qu’avec les propositions d’Hollande. Aujourd’hui, François Bayrou se situe dans une opposition dont les thématiques sont compa- tibles avec la majorité actuelle.

Il y a peu, le Nouveau Centre pariait que Bayrou négocierait son ralliement au mieux placé…
Il ne me semble pas dans une posture de ce genre, mais dans l’esprit de gagner et d’être élu à l’Elysée. Et si tel n’était pas le cas, il insistera pour que ses options politiques, proches des nôtres, soient intégrées dans une majorité que j’imagine mal se construire avec un Mélenchon. Beaucoup au Nouveau Centre ont compris que, si François n’a pas l’idée saugrenue de soutenir Hollande, il serait absurde de ne pas retrouver un mode de vie en commun avec lui en 2012.

Pour qui voterez-vous au 1er tour?
Mon choix se jouera entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy. Je me déterminerai d’ici fin janvier en fonction des programmes présentés.

Vous excluez définitivement de soutenir Hervé Morin, pourtant président du NC?
Oui. Il a engagé une démarche personnelle sans même que notre parti puisse en débattre. Les Français ne s’y intéressent pas. Sa candidature solitaire fait courir un risque mortel au Nouveau Centre.

Le Parisien

Etranger A DRANCY NON ! Alors ils votent !

ÉTRANGER ???? Pour MON DRANCY.NET ILS SONT AVANT TOUS DES DRANCEENS !

CENSURE DE IMMEDIAT TE MENT

Tribunes libres
Le Conseil d’Etat a jugé, pour la première fois en 2009, qu’une tribune libre publiée dans la revue municipale, en vertu du droit d’expression accordé aux conseillers d’opposition par le code général des collectivités territoriales, pouvait constituer un don interdit
(CE, 3 juillet 2009, Elections municipales de Montreuil-sous-Bois, n°322430).
Dans cette affaire, un groupe d’élus d’opposition avait signé, au mois de novembre 2008, une tribune invitant les habitants à se joindre à l’appel lancé par une candidate en vue des élections municipales de mars 2008.

Le maire ou le président du conseil général peut-il, pour autant, interdire la publication d’une tribune libre dont le contenu aurait un caractère de propagande électorale ?

Compte tenu du caractère de liberté fondamentale donné au droit d’expression des conseillers des collectivités territoriales, notamment dans l’espace leur étant réservé dans les bulletins d’information générale aux termes des articles L2121-27-1 (communes) et L3121-24-1 du code général des collectivités territoriales (département), il apparaît difficile d’interdire la publication d’une telle tribune si les élus veulent la maintenir. Un tel refus de publication pourrait, en effet, être sanctionné par le juge administratif.

Celui-ci a déjà jugé que la décision du maire de supprimer, en période préélectorale, la publication des tribunes de l’opposition, a déjà considéré que cette suppression porte une atteinte grave et immédiate à l’exercice du mandat des conseillers de l’opposition (TA Versailles, 9 mars 2007, M. Benoit Marquaille, n°0701552).

Dans un arrêt du 5 janvier 2007, le tribunal administratif d’Orléans, a précisé, pour sa part, que l’article L52-1 du code électoral ne donne pas compétence au maire pour refuser des articles de l’opposition, et que ce dernier, en tant que directeur de publication, ne détient pas le pouvoir de s’opposer à la publication d’un article de l’opposition dans la tribune libre (TA Orléans, 5 janvier 2007, M. Bouveur, n°0400702).

Encore une fois, la décision de censure est flagrante. L’élection présidentielle dans sa préparation à Drancy est une « chose communale ». La liberté d’expression d’un élu est bien au dessus de la sanction qui nous le rappelons n’est pas l’inéligibilité pour la présidentielle mais une baisse des remboursements. Il semble que certains ont peur des mots.

Drancy vote à gauche ?!

Lagarde de Drancy en est devenu muet !

Heu, il n’a rien à dire notre Député Maire…
Non ce n’est pas MonDrancy.net qui a saboté le son !!
Nous sommes dans le politiquement muet !
Normal sa majorité à pris une belle gamelle et une élection de plus de perdue….
La prochaine C’est la Présidentielle et les législatives !!!

résultat 93 sénatoriales 2011

ACCUEIL > SEINE SAINT-DENIS (93)

Nombre de siège(s) à pourvoir : 6

Scrutin PROPORTIONNEL 2011

Résultats

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 2 074
Abstentions 20 0,96
Votants 2 054 99,04
Blancs ou nuls 48 2,31 2,34
Exprimés 2 006 96,72 97,66
Liste conduite par Elus
M. Gilbert ROGER (LDVG) M. Gilbert ROGER
Mme Aline ARCHIMBAUD
M. Claude DILAIN
M. Vincent CAPO-CANELLAS (LMMD) M. Vincent CAPO-CANELLAS
Mme Eliane ASSASSI (LCOP) Mme Eliane ASSASSI
M. Philippe DALLIER (LMAJ) M. Philippe DALLIER
Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges gagnés
M. Gilbert ROGER (LDVG) 842 41,97  3
M. Gilles CLAVEL (LFN) 17 0,85
M. Vincent CAPO-CANELLAS (LMMD) 286 14,26  1
Mme Eliane ASSASSI (LCOP) 512 25,52  1
M. Philippe DALLIER (LMAJ) 345 17,20  1
Mme Sandra PAREDES (LEXG) 4 0,20
Lexique des nuances politiques

RESULTAT DES ELECTIONS SENATORIALES 2004

RESULTAT DES ELECTIONS SENATORIALES 2004

Nombre de siège(s) à pourvoir : 6

Scrutin PROPORTIONNEL

Résultats

ACCUEILSEINE SAINT-DENIS (93)
Liste conduite par Elus
 JACK RALITE (LPC) M. Jack RALITE
Mme Eliane ASSASSI
 Jacques MAHEAS (LPS) M. Jacques MAHEAS
Mme Dominique VOYNET
 Philippe DALLIER (LDD) M. Philippe DALLIER
 Christian DEMUYNCK (LUMP) M. Christian DEMUYNCK
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 1 970
Abstentions 41 2,08
Votants 1 929 97,92
Blancs ou nuls 26 1,32 1,35
Exprimés 1 903 96,60 98,65
Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges gagnés
ALAIN PERIES (LDG) 24 1,26
JACK RALITE (LPC) 496 26,06  2
J.Michel GIRARD (LFN) 16 0,84
Jacques MAHEAS (LPS) 625 32,84  2
Michel PAULIN (LXD) 12 0,63
Philippe DALLIER (LDD) 232 12,19  1
Christian DEMUYNCK (LUMP) 226 11,88  1
Jean-Michel GENESTIER (LDD) 141 7,41
Nicole RIVOIRE (LUDF) 131 6,88
Lexique des nuances politiques


primaires PS à Drancy

pour les bureaux de Drancy

http://drancy2014.net/primaire-ps-2011/

 

Tribune des élus socialistes au Conseil municipal dans Drancy Immédiat n°216 du 16 septembre 2011

septembre 11, 2011

En espérant cette fois que notre tribune ne sera pas attribuée par erreur aux communistes ou pire, à l’opposition populiste de droite de Madame Maalem-Chibane.

Texte intégral de la rubrique :

Drancy à gauche en 2014 avec Gilles Saulière Drancy à gauche en 2014

« La vie locale, à Drancy, comme dans chacune des 36.681 autres communes de France, dépend bien sûr, de l’action de la municipalité élue. Mais pas seulement, ne l’oublions pas. Le département, la région, influent de façon importante sur notre vie de drancéens, travaillant à adoucir au quotidien les conditions de vie très dures que nous imposent l’Etat, tenu par le regrettable M. Sarkozy. Alors justement, pour que tout change, pour que notre région, notre département, notre ville aillent mieux,  y-compris dans notre vie quotidienne à Drancy, 2012 est la chance pour nous de choisir un ou une Présidente qui aura le sens du peuple au cœur de ses préoccupations et non pas seulement celui de quelques uns, qui n’ont pourtant nulle besoin d’aide.

Nouveauté, cette fois-ci, les sympathisants de gauche et tous les déçus du sarkozysme, auront l’occasion de choisir leur candidat(e), aux primaires organisées par le PS et le PRG. A Drancy, vous pourrez, tous, voter les 9 et 16 octobre prochains, dans 4 bureaux de vote. Nous vous tiendrons au courant des endroits choisis, d’ici là vous pouvez consulter les sites www.lesprimairescitoyennes.fr et bien sûr www.drancy2014.net pour toute info. Nous viendrons à votre rencontre sur le marché des 4 routes, tous les dimanche matin, pour vous donner toute information utile. N’hésitez pas non plus à nous faire part de vos soucis et préoccupations à Drancy, nous sommes à votre pleine disposition.

Bonne rentrée à toutes et à tous, à très bientôt à Drancy. » Gilles Saulière Président du groupe des élus socialistes au conseil municipal de Drancy

Retrouvez l’ensemble des numéros de Drancy Immédiat sur le site officiel de la municipalité de M. Lagarde en cliquant ici .