SALINI VICE ROI

SALINI DRANCY

Stéphane Salini, vice-président UDI en charge des finances au conseil régional, a décidé de quitter l’ensemble de ses autres mandats. Conseiller départemental depuis 2004, il a notifié sa démission « avec effet immédiat », à Stéphane Troussel, Président du conseil départemental. Hamid Chabani le remplacera.

L’élu abandonne également la présidence de la communauté d’agglomération de l’Aéroport du Bourget qui a intégré le nouveau territoire « T7 territoire des aéroports » le 1er janvier dernier. Stéphane Salini souhaite ainsi « [se] consacrer ainsi pleinement à la région et rendre la confiance qui [lui] a été donnée ».

Le Parisien

Elu sur la base de liste, le terme utilisé entre guillemets de confiance qui « lui  » a été donnée reste éclatante de non logique… M Hamid Chabani joue de la même  chaise musicale…Les Drancéens pourront apprécié leurs votes majoritaires…

Nous attendons donc de pied ferme le métro avenue Henri Barbusse

DRANCY, JE CUMULE, TU CUMULES, l’UDI CUMULENT

chaises musicales

C’est dans le journal du Parisien que nous retrouvons l’un de nos élus « Drancéen », c’est semble t il une maladie contagieuse qui semble régner en Seine Saint Denis et plus précisément à Drancy.

La « CUMULITE » ou le mal du cumul de mandat

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/accusee-de-cumul-de-fonctions-l-epouse-du-depute-maire-demissionne-de-l-assemblee-28-10-2014-4245949.php

« C’est assez scandaleux qu’à Drancy, où il y a 1 600 adhérents à l’UDI, le maire soit obligé de prendre comme maire adjointe sa femme, à qui il a déjà cédé son mandat de conseiller régional en 2004 » disait l’article du Parisien.

affiche-ajfer-ras-le-cul-de-ton-cumul1

Décidément il est bien plus facile de cumuler par liste que de s’appliquer à rendre des comptes à ses citoyens.

crechefacebook bebe sans creche a drancy

https://www.facebook.com/Les-B%C3%A9b%C3%A9s-de-Drancy-sans-cr%C3%A8che-fixe-1587832978107090/?fref=ts

Site facebook en image  » Les bébés de Drancy sans crèche fixe »

Pour rappel la creche associative (privée) TITI DOUDOU, projet soutenu de M SALINI et de la Ville de Drancy est toujours fermée.

http://www.maximevaudano.com/_esj/cumul/

ce lien marque des élements nationaux mesurables.

JC LAGARDE ET l’UDI DRANCY VRAIMENT MAUVAIS EN NÉGOCIATION UMP…

Le cas Meignen

S.T. | 21 Janv. 2015, 07h00 |

Thierry Meignen, maire UMP de Blanc-Mesnil, fait donc l’objet de toutes les attentions. Dans l’accord avec l’UDI, il était prévu qu’il fasse un binôme avec une représentante du parti de Jean-Christophe Lagarde. Or, il se trouve que sa compagne en est adhérente.

« Mais Lagarde n’a pas confiance, analyse un bon connaisseur du dossier. Il pense qu’une fois élue, elle rejoindra l’UMP. Ce qui risque de rompre le fragile équilibre négocié. » L’UDI a proposé à Thierry Meignen de prendre une élue UDI de Drancy puisque le canton déborde sur la ville de Jean-Christophe Lagarde. Refus de l’intéressé sachant qu’il n’y a que 4 bureaux de vote sur Drancy. Le nom d’une adjointe UDI du Blanc-Mesnil a alors été avancé. Ces négociations irritent Thierry Meignen au plus haut point. « Avant d’être ma compagne, Christelle militait depuis 6 ans à l’UDI, tempête-t-il. Sur Blanc-Mesnil, elle représente le plus important apport de voix après moi. J’ai toujours été fidèle, et elle aussi, à mes engagements. Si nous sommes élus, elle siégera avec les élus de l’UDI et votera avec eux. Lui faire le mauvais procès d’un changement de camp après l’élection parce qu’elle partage ma vie est déloyal et lamentable. »

Thierry Meignen n’est pas le seul à vouloir la jouer en couple. Dans le canton de Tremblay, Vaujours, Coubron et Montfermeil, le maire UDI de Vaujours a réussi à placer sa femme qui partira en binôme avec Xavier Lemoine.

Le Parisien

Cantonales : on sait qu’au Blanc-Mesnil Monsieur et Madame le maire se présentent en couple aux élections de mars, mais voila-t-y pas que deux conseillers municipaux du Blanc-Mesnil (Julien Carré et Patricia Bour) se présentent aussi, dans le canton de Drancy, sous l’étiquette UMP. « Je suis partout » semble dire le Meignen’s Band. C’est une vraie déclaration de guerre contre Jean-Cristophe Lagarde ! Non seulement c’est ingrat (vu le coup de main donné pour la campagne électorale) mais c’est périlleux, vu le doux caractère du député-maire de Drancy… Surtout qu’en face, la candidate UDI c’est justement Aude Lagarde, femme de. La famille, à Droite, c’est sacré. C’est aussi un coup de canif dans le pacte de non-agression passé dans le 93 entre l’UDI (le parti dont le président est… JC Lagarde !) et l’UMP (dont Meignen est membre). Selon Le Parisien d’aujourd’hui, Philippe Dallier, maire des Pavillons sous Bois et patron de l’UMP 93, s’est étranglé en découvrant cette candidature lors du tirage au sort des panneaux d’affichage : « On était au courant de rien. Ce type sera évidemment exclu s’il persiste dans sa démarche ». Sans doute qu’ils règleront ça dimanche, lors d’un repas… de famille.

Patricia Bour UMP BMbl julienCANDIDATS UMP A DRANCY DEPT 2015 – SANS BULLETIN

 

 

cerrigone-christinemeignen-thierry
Le maire UMP du Blanc-Mesnil, qui a ravi la ville aux communistes en mars 2014, se présente aux élections départementales, en binôme avec sa compagne, Christine Cerrigone, adjointe à la solidarité et aux seniors dans sa ville.

Le couple UMP (elle part sans étiquette mais siégera au sein du groupe UMP si elle est élue) entend surfer sur sa dernière victoire électorale pour prendre le canton du Blanc-Mesnil (auquel est ajouté un quartier de Drancy, le Village parisien) au PC. Thierry Meignen inscrit sa campagne « dans la continuité de l’élection municipale, qui doit lui donner les moyens d’amplifier le changement », avec trois priorités : sécurité, lutte contre la fraude aux prestations sociales et entretien des routes départementales.

elus departement 93 BLM

cumul

COMPARAISON DE DEUX VOTES A DRANCY

Voici une comparaison entre les deux votes 2014 et 2015 à DRANCY

DRANCY
2014 Municipale
UDI / UMP ( LAGARDE) : 12595 voix % inscrits 35,36 exprimés 75.06 %
FRONT DE GAUCHE : 1874 voix % inscrits 5.26 exprimés 11.16 %
SOCIALISTES : 1856 voix % inscrits 5.21 exprimés 11.06%
INSCRITS 2014 : 35618 INSCRITS
*************************************************************************
2015 départementale DRANCY / DRANCY zone Blanc Mesnil
UDI / UMP (LAGARDE) : 5980 voix % inscrits 19.18 exprimés 52 / 443 voix % inscrits 11.14 exprimés 35.81% = 6423 VOIX
FRONT DE GAUCHE : 1471 voix % inscrits 4.72 % exprimés 12.79 /183 voix % inscrits 4.60 exprimés 14.79 %= 1654 VOIX
SOCIALISTES / VERT : 1484 voix % inscrits 4.76 % exprimés 12.90 /170 voix % inscrits 4.28 exprimés 13.74 %= 1654 VOIX
INSCRITS 2015 : 31163 + 3976 = 35139 INSCRITS
*********************************************************************************
DIFFÉRENCE DU VOTE DE DRANCY 2014 / 2015
UDI / UMP = MOINS 50 % des VOIX
FRONT DE GAUCHE= MOINS 12 % des VOIX
SOCIALISTES / VERT = MOINS 11 % des VOIX
INSCRITS = MOINS 2 %

Jean Christophe LAGARDE et le temps de Travail

Très drôle notre gestionnaire du personnel communal…

Il les trouve ou ses argumentaires TRÈS LÉGER….

DRANCY EN PLEINE ACTION … PAS BIEN !

bartbart 6bart3bart4bartuccio

Mais .. Mais que fait la police municipale de Drancy qui fonctionne 24 h sur 24 ! L’ancien Directeur des relations publiques du Député Maire Jean Christophe Lagarde en plein action… Ce n’est pas du vélo.. ( Monsieur est aussi le président de l’association vélo club de l’agglomération du Bourget)

Mais c ‘est bien de la destruction d’affiches du front de gauche.. Étrange de l’ancien candidat du  » Centre » au élection municipale de Bobigny…

Et pendant ce temps là …

bobigny tract vehicule villetract vehicule ville bobigny

A Bobigny c’est les véhicules de la Ville de Bobigny qui sont utilisé pour tracter pour les candidats « notre parti c’est vous »   Enfin c est comme à Drancy… c’est pour cacher l’UMP / UDI.

Tu parles… C’est plutôt « nos poches qu’il fait votre parti »

Mais pourquoi la ville de Bobigny utilise les véhicules de la mairie et l’argent public pour un candidat venant de Noisy le sec ???

lagarde bob Bon… le Président de l’UDI.. Il n’a pas répondu sur cette question….

BOBIGNY DRANCY Violences ordinaires ça suffit !

Bobigny : tensions après la triple agression de la jeune militante PC

Bobigny, ce dimanche. Emma, 20 ans et militante communiste locale, a été agressée plusieurs fois à Bobigny alors qu’elle fait campagne dans le cadre des élections départementales.
Bobigny, ce dimanche. Emma, 20 ans et militante communiste locale, a été agressée plusieurs fois à Bobigny alors qu’elle fait campagne dans le cadre des élections départementales. (LP/Aurélie Lebelle.)

Elle a un regard fatigué et las. La lèvre inférieure et la tempe encore un peu rougies. Mais promet que « tout va bien ». « Le contrecoup viendra peut-être après les élections mais pour le moment, je suis très occupée », explique Emma, posément. Tractage, boîtage, rassemblements et réunions.

Voilà le quotidien de cette jeune militante communiste de 20 ans qui vit chez sa mère, cité Jean-Rostand à Bobigny. Responsable avec trois autres gaillards de la section jeunesse communiste de la ville-préfecture, Emma n’a pas le temps de chômer. Pourtant, elle a dû lever le pied ces derniers jours, a pris quelques affaires pour aller dormir à Paris « afin de s’éloigner un peu » et ne sort plus qu’accompagnée à Bobigny. Ses amis, ses camarades communistes ou ses parents se relaient pour être à ses côtés. Car Emma a été agressée à trois reprises ces derniers jours.

Ses agresseurs, qu’elle n’a pas pu reconnaître, avaient clairement ciblé la jeune étudiante en Histoire. Premier épisode, le samedi 28 février. Emma rentre chez sa mère, il fait déjà nuit et deux jeunes hommes la suivent jusqu’au pied de l’immeuble, la plaquent contre un mur et la giflent à plusieurs reprises. « Ils avaient des capuches et je n’ai pas réussi à voir leurs visages, confesse-t-elle. Ils m’ont juste dit “Vous n’êtes plus tout seuls, faites pas les fous !”» Emma file porter plainte. La nouvelle fait rapidement le tour des réseaux sociaux. Le lendemain matin, en route pour un rendez-vous avec d’autres militants, Emma est apostrophée par des jeunes qui font plusieurs fois le tour d’un rond-point, ralentissent et lui lancent entre deux insultes : « Alors, c’était bien hier ? ».

« Cela m’a inquiétée car ça commençait à faire beaucoup, précise-t-elle. Et puis, ça s’est un peu tassé. Jusqu’au jeudi. » Ce jour-là, la jeune femme retrouve des lycéens de Louise-Michel qui organisent un blocus. L’heure et le lieu du rendez-vous ont largement été communiqués sur Facebook. En partant de chez elle, trois hommes cagoulés attendent Emma. « Ils m’ont projetée contre un mur et m’ont donné plusieurs coups de poing dans le visage et le ventre.Ils m’ont juste dit : “Tu parles trop” et ils sont partis. » A l’hôpital Jean-Verdier de Bondy, les médecins lui prescrivent quatre jours d’ITT (interruption totale de travail). Emma est retournée porter plainte, une enquête est ouverte.

« Il y a un climat très lourd à Bobigny autour de ces élections, lance José Moury, l’un des responsables de la section PC de Bobigny et conseiller municipal d’opposition. On sent que certains jeunes ont l’impression de vivre la revanche des municipales. » Pointe-t-il donc du doigt l’UDI, qui a remporté la mairie communiste ? « Non, poursuit-il. En tout cas, s’il n’y a pas eu de communication officielle de la part du maire pour dénoncer cette triple agression, les adjoints de la majorité à qui j’en ai parlé m’ont assuré qu’ils ne voyaient pas de qui cela ne pouvait pas venir. Il ne s’agit certainement pas d’une commande. Mais je crois que certains jeunes se sentent libres de faire du zèle… » Contactée hier, la mairie n’a pas donné suite à nos appels.

Aurélie Lebelle | 15 Mars 2015, 17h46 | MAJ : 15 Mars 2015, 17h46

leparisien.fr

les élus udi sans les gens

les élus sans les gens 2les élus non violents ?

Les images parlent d’eux mêmes, « OU SONT LES GENS  » (on reconnaitra le personnel de la Ville de Drancy).  Le silence des deux maires est aussi parlant…Le lien avec la parution de l’article du Parisien démontre, si besoin est, la manœuvre politique UDI de ce rassemblement,  aux vus des violences précédentes dans nos deux villes du  » type règlement de compte à OK Corral »…

lettre jc La lettre met les points sur les I…