Police municipale de Drancy Viol ou Violence ?

La cour d’appel de Paris estime qu’un juge d’instruction doit être nommé pour faire la lumière sur l’interpellation qui a dégénéré à Drancy en 2015. Le débat sur le viol ou les violences est relancé.

Rebondissement dans l’affaire impliquant un policier municipal de Drancy (Seine-Saint-Denis). Le 29 octobre 2015, une interpellation avait dégénéré et valu 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT) à Pascal, un homme de 28 ans, blessé par un coup de matraque dans les fesses.

Viol ou violences policières ? La question vient d’être en partie tranchée par la cour d’appel de Paris. Dans un arrêt rendu public ce vendredi, la cour d’appel de Paris suit l’avis du tribunal de Bobigny et estime nécessaire le réexamen de l’affaire par un juge d’instruction.

« C’est une vraie victoire pour la dignité des victimes de violences policières, rarement suivies d’investigations », salue Me Laura Rousseau, avocate de Pascal* avec Me Marie-Cécile Nathan, à la sortie de l’audience. « Cette information judiciaire aurait dû avoir lieu depuis le début » ajoute-t-elle.

Cela n’avait pas été le cas. Trois policiers municipaux avaient d’abord été placés en garde à vue pour viol, avant que le parquet requalifie les faits en violences policières, passibles du tribunal correctionnel.

Un procès a d’ailleurs eu lieu, le 16 janvier 2017. Un seul policier municipal était à la barre, celui qui tenait la matraque, Cet ancien gendarme de 33 ans a admis avoir sorti sa matraque télescopique de 55 cm, pour « faire pression à deux reprises, à l’horizontale, en la tenant par les extrémités », sous le fessier du récalcitrant. Ce dernier, alcoolisé, les mains menottées dans le dos et qui refusait de monter dans cette voiture, dont les sièges arrière étaient abaissés vers l’avant.

Le parisien

Drancy: Un homme blessé à l’anus par un policier fait requalifier les faits en viol

JUSTICE Le policier municipal est accusé d’avoir enfoncé sa matraque dans l’anus d’un homme interpellé en état d’ébriété afin de l’obliger à monter dans la voiture de police…

20 minutes

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s