Tabou à Drancy : le passage à la Caisse…

Conseil communautaire de la Communauté d'agglomération de l'Aéroport du Bourgetprésident vice president 14 Conseil communautaire de la Communauté d'agglomération de l'Aéroport du Bourget 2

Ce 3 avril 2014 à l’Hôtel de Ville du Bourget se tenait la première réunion du Conseil communautaire de la Communauté d’agglomération de l’Aéroport du Bourget, dont les membres ont été élus par les citoyens du Bourget, de Drancy et de Dugny en même temps que les élections municipales. Désormais installés dans leurs fonctions, les conseillers communautaires ont notamment procédé à l’élection du Président puis des Vice-Présidents. Salini Stéphane a été élu Président. Les 12 vice-présidents élus de la CAAB sont : Vincent Capo-Canellas, Maire du Bourget, André Veyssière, Maire de Dugny, Anthony Mangin (Drancy), Denis Desrumaux (Le Bourget), Aude Lagarde (Drancy), Severine Levé (Dugny) Fredy Mahon (Le Bourget) Sylviane Micault (Drancy), Frédéric Nicolas (Dugny), Merzouba Coccoza (Drancy), Maryline Marchois (Le Bourget), Hamid Chabani (Drancy).

Par mois cela fait pour le président : 3135 € soit 37 629 euros soit pour le mandat 225 774 €uros
12 vice-présidents : 1254€x12 = 15048 € par mois soit 180 576 € par an soit pour le mandat
1 083 456 €uros. Total pour les élus de droite qui se vote comme a Drancy les maximums d’indemnité = 1 309 230 €uros
Pour le conseil municipal de Drancy,
Maire 50 172 € par an soit 301 032 €uros pour le mandat
14 maires adjoints soit 23 408€ soit pour un an 280 896 € soit pour le mandat 1 685 376 €uros et un total de 1 986 408 €
Drancy devra donc dépenser pour la démocratie citoyenne d’élu qui seront à l’assemblée nationale, à leur boulot de directeur, d’instituteur, de patron d’entreprise la somme 3 295 638 €.. Trois millions, deux cent quatre vit quinze mille sic cent trente huit €uros.

drancy dugny le bourgetdrancy

Nous ne sommes pas dans le tous pourris mais un élu par cumul de mandat peux il étre bien au dessus des traitements de ses salariés. Nous ne sommes pas dans une entreprise. Et ces montants qui ne sont pas des paies, sont déductible d’impôt, et devraient être proche de la réalité du travail fournie. Ils prônent tous des économies à Droite et pourtant 3 millions d’euros ce n’est pas rien..

 

La parole est aux citoyens, alors qu’on propose à droite des petits boulots en dessous du smic, parlons indemnité des élus cumulard…

Pour ne pas oublier notre Député, car Drancy aussi paie son indemnité par l’impôt

Traitement mensuel : 7 100,15 € brut par mois (5 148,77 € net par mois), dont :

  • Indemnité parlementaire de base : 5 514,68 € brut mensuel
  • Indemnité de résidence : 165,44 € brut mensuel
  • Indemnité de fonction : 1 420,03 € brut mensuel
  • Supplément familial de traitement pour les députés chargés de famille
  • En cas de cumul avec un mandat local (maire, président de Conseil général…), l’indemnité est écrêtée à 2 757,34 € par mois (maximum : 9 857,49 )

Pour leur activité de parlementaire, les députés disposent de plusieurs budgets :

  • Indemnité représentative de frais de mandat (frais de représentation) : 6 412 €
  • Crédit informatique : 15 000 € pour les cinq années du mandat.
  • Crédit mensuel pour la rémunération de collaborateurs : 9 504 € (si la somme n’est pas totalement utilisée, la différence peut être versée au groupe politique du député, sinon, elle reste acquise au budget de l’Assemblée nationale)

Avantages en nature :

  • Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)(carte payée par l’Assemblée Nationale)
  • Taxis gratuits à Paris
  • Quotas de déplacements aériens
  • Lignes téléphoniques et courrier (forfait annuel)
  • Allocation d’aide au retour à l’emploi pendant 3 ans pour assurer un revenu brut mensuel égal à l’indemnité parlementaire de base pour les députés non couverts par les Assedic, dégressive tous les 6 mois.
  • Prêts d’aide au logement, supprimé en 2007
  • Retraite de député : 1 549 € mensuels pour un seul mandat de cinq ans.

 Continuez à vous taire, vous ferez des heureux à Droite qui n’avancent aucune transparence sur l’utilisation de l’argent public pour les indemnités des élus, pour le patronat et qui pourtant critique si facilement les aides publiques pour la maladie, pour les sans emploi, pour les pauvres, pour le logement…. 

Si ces élus étaient si logiques avec leurs dires, il refuseraient cet argent public.. !!

Non MAIS TU REVES…!!!

L’argent public, l’impôt est un moyen de créer la colère mais quand il est dans certaines poches, il est très bien dans les poches…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s