Un député maire JC LAGARDE qui oublie la loi ???

Va-t-il payer cher son soutien à Nicolas Sarkozy? En s’affichant clairement pour le président battu — avant même qu’il ne soit candidat et jusqu’au Trocadéro en ouvrant sa « vraie fête du travail » —, Jean-Christophe Lagarde s’est enfoncé une épine dans le pied qui pourrait bien le gêner lors de ces législatives.

Le député sortant de la 5e circonscription, maire de Drancy et président exécutif du Nouveau Centre, ne s’attendait certainement pas à ce que François Hollanderécolte 66,40% des voix sur sa circonscription au second tour.

Douze concurrents, dont la candidate du MoDem, Carole Brévière, conseillère municipale de Bobigny mise dans ses pattes par son ex-ami François Bayrou, lui font face dans cette circonscription redécoupée et aujourd’hui élargie au Bourget. Mais cet élu de 44 ans, qui siège depuis dix ans au Palais-Bourbon, ne s’en inquiète pas pour autant. « Les gens savent faire la différence entre la présidentielle et les législatives. Ce n’est pas parce qu’ils ont choisi François Hollande qu’ils ont envie qu’il dispose d’une majorité écrasante à l’Assemblée », juge celui qui possède également le soutien de l’UMP à la suite d’un accord national passé entre les deux partis.

Pour reconquérir le vote de ses électeurs, qui l’avaient désigné député avec 59,87% des voix en 2007, l’élu promet de défendre la rénovation urbaine ou les formations en adéquation avec le marché du travail local.

Le Front de gauche et le Parti socialiste ont bon espoir

Déjà candidat en 2007, Abdel Sadi, 49 ans, apparenté Front de gauche, est l’un de ses deux principaux challengeurs. Dans cet ancien bastion communiste, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 16,87% des voix au premier tour. Soit un point de moins que Nicolas Sarkozy. Abdel Sadi, lui, mise sur une campagne et une législature de proximité. « Être député, c’est voter des lois avec le soutien des habitants de sa circonscription. Je serai député comme je suis élu municipal. Ma porte sera toujours grande ouverte pour écouter mes administrés et récolter leurs idées », assure le conseiller général, premier adjoint à la vie associative, à la population et aux sports à Bobigny.

D’ordinaire relégué au second rôle, le PS compte bien s’immiscer dans ce duel. Portée par une vague rose, la candidate socialiste pourrait créer la surprise. Sauf que Milouda Latrèche arrive avec l’étiquette de « parachutée ». Conseillère municipale à Conflans-Sainte-Honorine depuis 2008, elle visait la 8e circonscription des Yvelines avant que son parti ne la remplace, là encore, par une « parachutée ». « C’est pourquoi, avant d’accepter de me présenter dans cette circonscription réservée femme et diversité, j’ai demandé à la candidate de 2007, Myriam Benoudiba, si elle voulait se représenter et si les militants étaient d’accord, précise Milouda Latrèche. Pour le reste, je suis née et j’ai grandi dans les Hauts-de-Seine, je travaille porte de Saint-Ouen, je m’installerai ici si je gagne, me faut-il un visa politique pour m’y présenter? »

Accusant un net retard de notoriété et voyant un commerçant de Drancy, Michel Mathieu, semer le doute dans les esprits en se revendiquant de la rose sur son affiche officielle, cette commerciale de 37 ans a essayé de se faire un nom en arpentant le terrain avec les militants depuis la campagne présidentielle. Et elle y croit : « Non seulement c’est gagnable, mais je me dois de gagner. »

Le Parisien

Le Saviez vous ? L’article commence par  » En affichant… son Sarkosy »

Mais.. A  DRANCY

Les ronds points ont été changé et les panneaux d’information pour les associations ont disparu.

Pourtant le Député Maire a des obligations sur la liberté d’opinion !

Le code de l’environnement fait obligation à toutes les communes de mettre à disposition des panneaux d’affichage dits « d’affichage d’opinion et à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif« .

L’expression politique entre dans cette catégorie.

La surface totale minimum alloué à cette affichage libre est fonction du nombre d’habitants de la commune et son mode de calcul est donné dans le code de l’environnement (articles L. 581-13, R. 581-2 et R. 581-3).

Toutes les communes françaises doivent disposer d’au moins :

  • quatre mètres carrés d’affichage libre pour les communes de moins de 2 000 habitants ;

  • quatre mètres carrés plus deux mètres carrés par tranche de 2 000 habitants au-delà de 2 000 habitants pour les communes de 2 000 à 10 000 habitants ;

  • douze mètres carrés plus cinq mètres carrés par tranche de 10 000 habitants au-delà de 10 000 habitants pour les autres communes.

Par ailleurs, la législation précise que les emplacements réservés à l’affichage d’opinion doivent être disposés de telle sorte que tout point situé en agglomération se trouve à moins d’un kilomètre de l’un au moins d’entre eux.

Article L581-13  code de l’environnement

Sous réserve des dispositions du présent chapitre, le maire détermine par arrêté et fait aménager sur le domaine public ou en surplomb de celui-ci ou sur le domaine privé communal, un ou plusieurs emplacements destinés à l’affichage d’opinion ainsi qu’à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif. Aucune redevance ou taxe n’est perçue à l’occasion de cet affichage ou de cette publicité.

En vue d’assurer la liberté d’opinion et de répondre aux besoins des associations, les conditions d’application du présent article sont fixées par décret en Conseil d’Etat en fonction du nombre d’habitants et de la superficie de la commune. Ce décret fixe une surface minimale que chaque catégorie de communes doit réserver à l’affichage défini à l’alinéa précédent.

Si dans un délai de six mois à compter de l’entrée en vigueur de ce décret, le maire n’a pas pris l’arrêté prévu au premier alinéa, le préfet, après une mise en demeure restée sans effet durant trois mois, détermine le ou les emplacements nécessaires. L’arrêté préfectoral cesse de s’appliquer dès l’entrée en vigueur d’un arrêté du maire déterminant un autre ou d’autres emplacements.

 Tous  les Drancéens peuvent mesurer qu’a Drancy, seul l’expression de JC LAGARDE et de la municipalité est affichée. Le droit d’opinion n’existe pas puisque c’est illégal par l’affichage sauvage ! Comment vivre comme au moyen age ! Venez à Drancy, la démocratie n’est pas encore inventée mais vous pouvez être reçu par Sir JC LAGARDE au château… Lagarde voulait du Sarko, il l’impose tous les jours à Drancy. Un député fait les lois et les appliquent ! N’oubliez pas la mosquée municipale…


4 réflexions sur “Un député maire JC LAGARDE qui oublie la loi ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s