JAD DRANCY j’oublie tous…

Le foot, nouvel opium du peuple ?

En attendant qu’Onfray ne s’en prenne à Marx après son massacre de Freud très œdipien, permettez-moi de penser que Marx était dans le vrai lorsqu’il affirmait que la religion était l’opium du peuple. Mais dans nos démocraties désenchantées, à part pour une poignée d’irréductibles franges de la société dont la carte géographique correspond  à celle du chômage ou encore des abonnements au Parisien Aujourd’hui en France, la religion n’est plus. Car il y a bien mieux, bien plus sacré et plus absolu : le foot.

Comme la religion, le foot a :

· Ses divinités qui, à la mode helléniste, ont toutes leur personnalité : Zidane le vénal sans fond, Cantona l’artiste champêtre, Henry le Juda du gazon, Beckham le Don Juan sans neurone, …

· Une explication du monde : Tous les 4 ans, il se passe un vrai truc, la Coupe du monde. Avant et après il y a des matchs qui comptent plus ou moins. Mais tout les 4 ans, c’est là que tout se joue que la vie a vraiment un sens.

· Ses chants liturgiques : « On est les Champioooons, on est les champions, on est on est ont est les champions ! » ou encore le trilogiesque « Et un et deux et Trois zéro ! »

· Ses intégristes : les hooligans

· Sa objets liturgiques : Les 5 objets liturgiques incontournables sont tans tous les foyers : télécommande, menu Pizza-Hut, bière, Coca-cola, désodorisant pour chiottes. Ils y sont toujours. Comme ça si un soir tu devais avoir la foi d’un coup (comme ces centaines de milliers de Françaises, une fois que la France à remporté la Coupe du Monde) tu pourras pratiquer de suite.

· Ses scandales sexuels : Zahia est au foot ce que les mignons sont au pape et les enfants à l’Eglise.

Qui plus est, tout comme la religion, le foot fait office de :

(combien le fanion ? 39 €uros le support)

· Formidable machine à fric : Pour la Coupe du monde 2010, La FIFA prévoit des retombées de 3,2 à 4 milliards de dollars, devenant le bénéficiaire majeur de l’évènement. Et, d’après le site britannique Sportcal, les revenus s’élèveront à 2,7 milliards d’euros (3,3 milliards de dollars).Un chiffre qui s’inscrit en hausse de 48% par rapport aux recettes de la précédente liturgie germanique en 2006 (Luther a toujours été plus austère). Quand on vénère, on ne compte pas. Et  à chaque divinité, son offrande : L’équipe gagnante obtiendra la somme de 31 millions de dollars. 20 millions pour les demi-finalistes, 18 millions pour les perdants de quart de finale, 9 millions pour les perdants du second tour et 8 millions pour les perdants du premier tour.

· Galvanisateur d’identité : Allez la Fraaaaaance ! Même Barrès, il est trop content d’entendre ça et le Maréchal s’astique tout seul dans sa tombe. On n’est pas des pédés ni des arabes éh ! On bouffe des rillettes en rotant du Médoc nous Messieurs ! C’est ça la Frââânce ! Et viens pas nous piquer notre ballon déjà que tu nous as volé notre pain, sale immigré. On sent bien qu’on est tous de la même Nation pendant la Coupe du Monde. On sent (pas bon de) notre identité de Français même si on a du mal çà définir la France autrement que par la négation de l’autre.

· Puissant anxiolytique : pendant la Coupe du Monde tout le monde, il est heureux. En Afrique du Sud, il n’y a plus de bidonvilles, ils ont tous disparu grâce aux travaux pharaoniques qui n’ont pas profité qu’aux quartiers riches et touristiques. En vrai l’Afrique du Sud aura investi environ 500 millions d’euros dans la construction et la rénovation de 10 stades pour la Coupe du Monde. Elle a aussi investi dans les trains, les bus, les routes qui mènent le touriste au foot, un peu comme le musulman à la Mecque. Mais pas dans les townships, il n’y a pas de match et de sponsor argenté là-bas. Ce ne sont pas non plus les « habitants » des townships non plus qui on trouvé du travail dans les villes saintes du ballon rond. Mais c’est pas grave ! La vie, elle est tellement belle pendant la Coupe du monde, qu’il va même jusqu’à pleuvoir des capotes gratos. Une vraie manne ! Pas parce que le pays est infesté par le sida, juste parce que la vie et plus belle grâce au foot et qu’il faut savoir honorer son bienfaiteur. Alors on met le paquet (tous les paquets) et l’Afrique du Sud s’apprête à recevoir 40 000 prostituées dans le pays pour « animer » les disciples du dieu Foot. Ces femmes vont arriver du monde entier, de Russie, du Congo ou encore du Nigéria par exemple afin de contenter près de 400 000 hommes attendus. Comme Dieu, le foot est amour ! Et si t’as pas la chance de partir dans le pays de l’Apartheid économique, dans ton fauteuil mou aussi la vie elle est trop belle. Oublie la marée noire, la bande de Gaza, la bande d’escrocs qui te gouverne, les impôts, les PV impayés et les multinationales qui savent tout de toi même le poids et la nuance chromatique de ta dernière déjection. Mate le foot bien au fond de ta lucarne et bois ta bière, bois-en beaucoup, tout est là ! Va pas chercher ailleurs, fais pas ton intello !

Vive DRANCY

Vive l’OUbli des 3900 chomeurs, sans doute les 1er fans…

Vive la victoire

mais dans chaque victoire, il y a des perdants….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s