Drancy serait mal geré par Jean Christophe Lagarde…

Mon Drancy.net l’avait avancé, l’opposition, les syndicats, la presse nationale et maintenant c’est le parisien du jour qui le confirme…

Nous noterons que JC est en colère, mais si mais si, nous sommes la ville qui a vu ses impôts locaux les plus montés de France c’est dans les archives de mon drancy.net

Bon ce n’est pas une raison pour être traité de « Cancre » Nous allons finir par avoir honte d’étre Drancéen…

Dis nous tu démissionnes quand Jean Christophe pour ta place de ministre… ???

Cliquez sur les images pour augmenter la taille de lecture…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour apporter réponses à l’étonnante réponse du Député Maire, voici comment est noté une collectivité et pourquoi nous n’avons pas les EPCI…

Nombre d’étoiles

La note chiffrée représente la synthèse des cinq critères. Elle est confidentielle et communiquée à nos seuls clients.

– Que signifient les étoiles?
Les notes sont sur 20. La collectivité reçoit une note exprimée sous forme d’étoiles: trois étoiles quand la note est supérieure à 16/20, deux étoiles entre 13 et 16/20, une étoile de 10 à 13. De 8 à 10/20, la note est matérialisée par une bulle et lorsque la note est inférieure à 8 par un tiret.

– Quelle est la différence entre deux et trois étoiles? Pourquoi si peu de villes ont trois étoiles?
Une note comprise entre 13 et 16 signifie que la collectivité obtient de bonnes performances sur les 5 ratios. Une note supérieure à 16 ne peut être obtenue que lorsque la collectivité se démarque significativement sur un point ou plusieurs.

 

Public Evaluation System a retenu et défini cinq critères qui permettent de caractériser de manière pertinente et significative la réalisation de l’équilibre budgétaire :

Critère de rigidité

Ce sont les charges courantes rapportées aux recettes réelles de fonctionnement.
De quelles ressources dispose la collectivité après avoir payé sesdépenses de gestion les plus incompressibles ? Quelle est sa marge de manoeuvre?

 

Critère de solvabilité

C’est le stock de la dette rapporté aux recettes de fonctionnement.
Combien de temps mettrait la collectivité à rembourser sa dette en y consacrant toutes ses recettes?

 

Critère de service de la dette

C’est la charge annuelle de la dette (capital et intérêts) rapportée aux recettes de fonctionnement.
Quel est le poids annuel de la dette?

 

Critère de réalisations

C’est la mesure de l’écart entre les prévisions budgétaires et les réalisations, tant en fonctionnement qu’en investissement.
La collectivité a-t-elle évalué correctement ses besoins et ses ressources?

 

Critère de fiscalité

C’est la mesure de l’impact de la fiscalité directe votée par la collectivité.
L’évolution des taux ainsi que leur niveau sont pris en compte.

 

Les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale

Les EPCI ne sont pas notés en tant que tel, ce ne sont pas des collectivités territoriales et ils ne disposent pas d’une assemblée élue au suffrage universel direct.
Etant donné l’état actuel des règles de consolidation, une partie considérable de l’activité financière des EPCI est déjà prise en compte dans les communes.
Le vote du budget par les conseils municipaux portent sur le budget de la commune et non sur celui de l’EPCI.

Source : Public Evaluation System

Une réflexion sur “Drancy serait mal geré par Jean Christophe Lagarde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s