Jean Christophe Lagarde Ministre t’y va ou pas ?

Rééquilibrage politique

Mais les ajustements pourraient surtout être politiques. Les centristes avaient véhément protesté contre la main mise des ex-RPR sur le gouvernement et l’UMP. Le Nouveau centre se retrouvait aussi frustré après le départ d’Hervé Morin. Jean-Christophe Lagarde, longtemps pressenti, est resté sur le pas de la porte, et serait encore à l’affut d’une nouvelle ouverture. Quelques semaines après le remaniement, Jean-Pierre Raffarin maintient la pression en exprimant son mécontentement dans les médias et en créant un mouvement au Sénat.

L’exécutif s’ouvre donc la possibilité de rééquilibrer la distribution des postes en direction des déçus, les centristes et les libéraux. Après six mois de feuilleton, d’ambitions et de frustrations, tous les espoirs sont de nouveau permis pour les prétendants.

JDD ou PUBLIC SENAT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s