Une mosquée Cache CASH à Drancy la gratuite…

La mairie de Drancy a construit une mosquée municipale d’1,8 millions d’euros… en cachette, pourtant sur le site web du député maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde on peut lire sur la page d’accueil « Lorsque vous m’avez élu pour porter votre voix à l’assemblé nationale, je m’étais engagé à vous informer régulièrement des positions que je prendrai et à relayer vos demandes, c’est ce que je m’efforce à faire depuis 2002 »

Force est de constater que les promesses en politique n’engagent que ceux qui les reçoivent.


Il se dit souvent que des élus ou des politiciens prennent les citoyens français pour des crétins. Mais alors, quels mots faudrait-il utiliser pour qualifier la politique du député-maire Nouveau Centre de Drancy (Seine-Saint-Denis) ? En effet, par trois fois, il a méprisé ses administrés en alliant le mensonge, la tromperie, et le mépris.

Et il reconnaît deux de ces « qualités », et même il les revendique, comme le révèle un entrefilet du quotidien Le Parisien le 6 septembre dernier : « Oui, je vous ai volontairement caché que ce serait une mosquée. Je voulais montrer la normalité d’un tel projet. Et aujourd’hui, tout prouve que j’avais raison de le faire. Contrairement à tous ces maires qui annoncent dans les médias qu’ils veulent une mosquée, moi, je l’ai. »

Mosquée municipale de Drancy De quoi s’agit-il ? Selon l’Express du 8 janvier, la commune de Drancy aurait tout simplement financé en totalité la construction d’une mosquée… pour la somme de 1,8 millions d’euros, évidemment payée par le contribuable ! Cette somme serait ensuite remboursée par la location du bâtiment aux « fidèles ». Le loyer se monte à 4000 euros mensuels. Cela démontre donc un autre mensonge de Jean-Christophe LAGARDE, qui prétend que les 1,8 millions d’euros que cette mosquée a coûté serait un prêt remboursé par ce loyer. En effet, cela donne un loyer annuel de 48.000 euros, soit 2,67% de 1.800.000 euros. Ce qui est est un taux inférieur à l’inflation, aux intérêts du Livret A ou de n’importe quel prêt commercial immobilier actuelle. Autrement dit, le loyer ne paie même pas les intérêts de la dette, et par conséquent, le capital d’1,8 millions d’euros « prêté » par la mairie ne sera JAMAIS remboursés d’un seul centime. C’est un dol manifeste pour les Drancéens, un dol de près de 2 millions d’euros, et c’est la preuve définitive que la mairie de Drancy finance à 100% un culte privé. Et depuis quand les communes laïques de France doivent avoir « leur » mosquée ? Car il s’agit bien, et c’est une première en France (ou du moins la première fois que le pot aux roses est révélé), d’une mosquée municipale.

Une mosquée municipale, évidemment, si ça se savait, ça aurait fait réagir les Drancéens et causé quelques soucis à son maire. Il faut donc leur cacher la vérité, comme l’avoue Jean-Christophe LAGARDE : « Je n’ai pas voulu l’annoncer à la population car cela aurait forcément créé des tensions ». Eh oui, officiellement, ce maire et les autres élus de la commune n’ont pas financé une mosquée au frais du contribuable, mais… une « salle polyvalente », comme le révèle un blog d’opposition. Tellement « polyvalente »,  qu’elle est louée exclusivement à une association musulmane comme « centre culturel » pour masquer le fait qu’il s’agit d’un lieu de culte. Naturellement, tout cela n’est ni d’« intérêt général », ni de « service public » comme doit l’être, selon la loi française, tout bail accordé par une collectivité locale.

Bref, on ne saurait mieux déguiser une subvention publique à un culte privé, ce qui est interdit par les lois laïques de la République.

Le procédé n’est pas nouveau, et les tribunaux administratifs ont déjà annulé de nombreuses subventions illégales. Mais dans la plupart des affaires, les maires ne cachaient pas leur intention d’aider le culte musulman, tandis que Jean-Christophe LAGARDE a sciemment trompé ses administrés, comme il le reconnaît. Et la tromperie est de taille, puisqu’il leur a caché la véritable destination de 1,8 millions d’euros !

Ainsi, outre l’atteinte aux lois et aux principes de la République sur la laïcité, Jean-Christophe LAGARDE a pris trois fois les Drancéens pour des imbéciles.

1. Il leur ment sur la destination d’une décision municipale qui engage quasiment deux millions d’euros. C’est une véritable falsification qui est inadmissible, puisque cela ouvre la porte à tous les abus. Les élus pourraient ainsi financer ce qui leur chante avec l’argent des contribuables, et dire qu’il a servi à tout autre chose. Evidemment, c’est un déni total de démocratie.

2. Il considère que les Drancéens qui l’ont élu sont trop stupides pour qu’on leur dise la vérité sur ce qu’on fait en leur nom (ou plutôt, qu’on leur cache !) Ce n’est même plus le fait du prince, c’est là encore l’antithèse de la démocratie et de la République, c’est le retour de la royauté. Louis XIV disait « L’Etat, c’est moi ». Désormais, « Drancy, c’est Jean-Christophe LAGARDE ».

3. Non seulement il ment et il trompe ses administrés, mais il le revendique et il en est fier. Non seulement il les prend pour des mal-comprenants incapables de discernement et dénués d’intelligence, mais il leur dit qu’il a raison d’agir ainsi.

Et il enfonce le clou, car selon Le Parisien, le maire de Drancy explique que l’« ouverture [de la mosquée] il y a sept mois n’a fait peur à personne ». Evidemment, puisqu’il a tout fait pour nier qu’il s’agissait d’une mosquée, et que par conséquent les drancéens ne le savaient pas ! Là encore, c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles.

Devant une telle attitude de mensonge, de tromperie et de mépris des citoyens, on peut se poser la question de savoir si Jean-Christophe LAGARDE est bien à sa place de maire, de député, de représentant de la Nation et de la République dans sa commune, et d’officier de police judiciaire. Les autorités judiciaires et la préfecture devront également étudier la légalité d’une décision et d’une action municipale insincères, basées sur une tromperie volontaire, et évidemment contraires à la laïcité républicaine française.

4 réflexions sur “Une mosquée Cache CASH à Drancy la gratuite…

  1. HUMEURS LAIQUES

    A l’attention de Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy
    mardi 9 septembre 2008, par Maurice Vidal

    Monsieur le Député-Maire,

    J’apprends, par Le Parisien du 6 septembre, que vous avez pris soin de taire à vos administrés la nature de la nouvelle salle polyvalente qui s’est construite derrière l’hypermarché Carrefour de votre commune, et qui, dans votre esprit, se devait d’être une mosquée, ce qu’elle est effectivement. Selon vos dires, son ouverture, il y a sept mois, n’a effrayé personne. Depuis, vous criez victoire ! Mais avez-vous seulement réfléchi à la portée d’une telle « victoire » ?

    Savez-vous qu’en agissant ainsi, vous avez « montré du doigt » un édifice sacré dont vous niez inconsciemment la « normalité » par les efforts mêmes que vous avez cru bon de déployer pour qu’il parût « normal » dans le projet municipal ? Qu’est-ce que la « normalité » d’un projet municipal sinon sa « légalité » ? Depuis quand l’application de la légalité jouerait-elle à cache-cache avec ceux dont elle conditionne concrètement l’existence ? La loi serait-elle l’habit permanent du mensonge ? Les habitants de votre commune seraient-ils immatures au point qu’il faille les materner ? Etes-vous maire ou mère ?

    Plus encore, de quel droit un maire peut-il s’enorgueillir d’avoir trompé les habitants dont il a la charge ? Seriez-vous de ceux qui « ne doutent de rien » au point d’être persuadé qu’en cette lamentable affaire, « tout prouve » que vous aviez raison ? Avez-vous songé à la dimension absolue, et par suite infinie, du « tout » ? Avez-vous sondé la conscience de ceux que vous avez blessés ou révoltés silencieusement par votre décision arbitraire ? Pouvez-vous un seul instant en imaginer le nombre – qui risque, par ailleurs, d’être élevé ? Etes-vous entré en rapport avec « tous ces maires qui annoncent dans les médias qu’ils veulent une mosquée », et qui, d’après l’implicite de votre propre déclaration, ne l’obtiennent pas, alors que « vous, vous l’avez obtenue » par le mensonge ? Si encore votre mensonge était « pieux » ou « par omission », l’on pourrait comprendre… Mais il s’agit d’un mensonge « officiel » qui ternit la République, car votre « tout » concerne aussi la République, dont vous êtes un des élus !

    En pensant ne pas « créer de tensions » chez vos administrés, vous avez créé des tensions dans la France entière, car vous avez placé et vos administrés et la France entière devant le fait accompli. Belle leçon de démocratie ! Belle confiance en l’autre ! Belle confiance en vous ! Seriez-vous faible ? En ne voulant point révéler à vos concitoyens la construction d’un lieu de prière destiné à la commuanuté musulmane, vous avez cru les soustraire à la peur qu’une telle révélation leur aurait, a priori, infligée, faisant ainsi de chacun d’eux un couard par essence. Quelle idée avez-vous donc de vos semblables ?

    En fait, vous avez cru, par ce subterfuge, vous soustraire personnellement à la peur qui vous tenaille, car il faut avoir peur de soi comme de l’autre pour ne pas affronter, dans le regard de l’autre, les conséquences de ses propres choix. Dois-je vous rappeler que la France est le pays des Droits de l’Homme, et qu’un Français, député de surcroît, ne saurait être l’homme des Droits de l’Homme s’il n’est pas capable à la fois de dire à ses électeurs ce qu’il fait et de faire pour ses électeurs ce qu’il dit ?

    Pire : en revenant sur votre forfaiture, vous continuez d’avoir peur ! Vous avez peur de l’opinion comme de vos supérieurs hiérarchiques, puisque vous vous empressez de préciser, d’une part, qu’« aujourd’hui » « tout montre » que votre manoeuvre « est une réussite », et, d’autre part, que ladite mosquée « n’est aux mains d’aucune communauté ».

    Mais à qui allez-vous faire croire cela ? Votre manoeuvre n’est une réussite que pour la communauté musulmane, dont vous aurez – peut-être – les suffrages ! Quant à la mosquée, croyez bien qu’elle n’appartient qu’aux « croyants », qu’ils soient maghrébins, pakistanais ou égyptiens – ce que vous savez, évidemment : après tout, vous n’êtes point à un mensonge près, n’est-ce pas ?

  2. Je crois qu’il y a deux questions à ce poser :
    Pourquoi la loi 1095 est utile ?
    Que faire ?

    Pourquoi la loi 1905 est utile car elle permet à chacun d’être libre dans la façon de pratiquer son culte !

    Le politique (Lagarde) entrave le culte en faisant peser une précarité sur le lieu.

    Ainsi, la politique achète clairement par fond public des voix pour mieux les faire taire.

    Que faire ?

    Que les croyants achètent un lieu libre de tous pouvoir sauf celui de leur Dieu.

    Que l’indépendance totale soit une liberté doit être soulevé par les sages religieux.

    Le reste est la même symbolique que le veau d’or.

    ça brille, mais ce n’est qu’un objet fait de l’argent de tous…

    La pureté est bien autre…

    Etre responsable c’est ne pas mentir

    Lagarde DEMISSION

    le Maire de Drancy trompe l’ensemble de la république en ne respectant pas la loi 1905 garante d’indépendance.

    Je suis désappointé que les croyants oublient ce principe de l’existence sans pression de l’autre.

    http://www.mediaslibres.com/tribune/index.php/2008/10/22/746-mosquees-municipales-et-subprimes-locales-a-vos-porte-monnaie

  3. suffit le racisme, je suis rabbin et la communauté musulmane se devait de disposer d’un lieu ou prier ou se réunir: l’eglise existe pour les chrétiens: l’investissement effectué par le Maire est tout à fait normal celà fait partie de la vie de la cité
    j’estime que la communauté musulmane est importante à Drancy, en majorité de population ouvrière et qu’il est du devoir de la municipalité de leur accorder un lieu oou prier en toute sérenité les fonds de la municipalité appartient aussi aux minorités

  4. Le racisme est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les êtres humains selon leur origine ethnique, désignée sous le terme de race.
    Rien à voir avec le respect de la loi 1905, Monsieur le Rabbin…
    La République est faite du respect des lois de toutes les lois de la République…
    Ne dévier pas dans votre sous argumentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :