Monsieur PROPRE… ??????

Derrière Hervé Morin, le maire de Drancy est le n°2 du Nouveau centre, qui a tenu samedi à Nîmes son congrès fondateur.

Profil

Il allume une énième Marlboro rouge, s’essuie le front, et répond. Le discours est précis, la réflexion étayée, le débit rapide. À part la défense des récifs coralliens, il ne parle et ne pense que politique. Un peu histoire, pourvu qu’elle serve l’avenir de la politique. Ainsi court Jean-Christophe Lagarde, le boulimique député-maire de Drancy, ville communiste de 1935 à 2001, qu’il redresse avec de l’imagination et des bouts de ficelles. « Je suis une serpillière de la République », dit-il pour résumer, plus rageur que découragé.

Car il y est réélu. Et brillamment ! Voilà qui aide à se faire un nom et une expérience. Et qui vaut à cet ex-bayrouiste affligé par « la stratégie personnelle de François » d’avoir été promu, samedi, à 40 ans, président exécutif du Nouveau Centre. Autrement dit, la cheville ouvrière du parti que préside Hervé Morin, le ministre de la Défense.

Un livre décoiffant

Son expérience et sa réflexion, il vient d’en livrer quelques parcelles dans un livre entretien plutôt décoiffant (1). Il y explique comment les non-dits, les mensonges, les idées reçues et les hypocrisies frappent en définitive les pauvres, fragilisent la société, discréditent notre démocratie. « À l’Assemblée, il y a 400 députés qui ne servent à rien. » Lui qui, tout gamin, rêvait d’y entrer…

Avec son air poupin, il tient des propos et soutient des propositions sur le droit de vote des immigrés, le mariage des homosexuels ou la politique de santé à faire rosir la gauche. D’ailleurs, qu’est-ce qui le sépare d’un Manuel Valls ? « Rien, sinon qu’il est au PS. »

Un exemple : Jean-Christophe Lagarde propose de rendre inéligible un maire qui ne respecte pas les quotas de logements sociaux. « Il faut s’attaquer parallèlement aux ghettos de riches et aux ghettos de pauvres. » Un second, parmi tant d’autres : pour libérer des HLM pour les dizaines de milliers de mal-logés qui attendent, il demande que l’on puisse obliger les locataires devenus aisés à passer à la caisse.

Haro sur les politiques ? « Les hypocrisies françaises sont largement partagées, analyse-t-il pour mieux expliquer pourquoi les bonnes idées peinent à se concrétiser. Les citoyens choisissent toujours le candidat qui leur raconte de belles histoires. Quitte à être déçus au bout de trois mois. » Suivez son regard d’allié, malgré tout, de l’UMP.

Michel URVOY.

2 réflexions sur “Monsieur PROPRE… ??????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s